conversations avec le sphinx

À propos

On croit souvent que l'existence d'un paradoxe en physique signifie que la théorie n'a pas encore trouvé sa cohérence et que c'est par l'élimination du paradoxe qu'elle pourra s'accomplir. Le paradoxe, au fond, serait peu ou prou un monstre qu'ils s'agirait de faire disparaître.
Dans cet essai brillant et alerte, Etienne Klein nous montre que l'existence des paradoxes est au contraire vitale pour la science : total défi à l'intelligence, ils mobilisent l'imagination et l'impatience de comprendre. Sans paradoxes, il n'y aurait qu'une science fermée qui s'assécherait elle-même.
À la fois historique des paradoxes, histoire de nos préjugés et de notre incapacité à faire la différence entre le réel et sa représentation, c'est à un véritable éloge du paradoxe que se livre Etienne Klein. Il nous en fait saisir la nature et mesurer les enjeux en étudiant les principaux paradoxes de la physique actuelle, en particulier sur la relativité, la mécanique quantique, la réversibilité du temps.
Etienne Klein, physicien au C.E.A. et enseignant à l'Ecole Centrale, nous donne dans ces Conversations avec le Sphinx l'introduction indispensable à l'esprit de la physique d'aujourd'hui.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie branches et domaines > Epistémologie

  • EAN

    9782226297266

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    248 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Etienne Klein

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Etienne Klein est physicien, directeur de recherches au CEA et docteur
en philosophie des sciences. Il est professeur à l'Ecole Centrale de Paris et
dirige le Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA
(LARSIM). Il a publié plusieurs essais sur la physique et la question du temps,
notamment Le facteur temps ne sonne jamais deux fois, Discours sur l'origine de
l'univers, Anagrammes renversantes ou le sens caché du monde (avec Jacques
Perry-Salkow) (Flammarion).

empty