Corinne Morel-Darleux

  • Là où le feu et l'ours. Histoire de Violette est le récit de la rencontre d'une jeune femme et d'un ours nouveau-né. Leur périple, dans une steppe parcourue de vents de feu, les mènera jusqu'à l'Oasis, un lieu foisonnant qui leur réserve bien des surprises...

    Là où le feu et l'ours. Histoire de Violette est le premier roman de Corinne Morel Darleux, autrice de l'essai politique et littéraire Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce.
    Fortement empreint d'imaginaire, son récit vous transportera dans un univers déroutant, singulier et émouvant. Il est agrémenté d'un carnet réalisé par l'autrice qui permet de prolonger la lecture par des réflexions sur le climat, la société et notre rapport au vivant, en lien avec le roman.

  • Il y a cinquante ans, en mars 1969, alors sur le point de gagner une course en solitaire, le navigateur Bernard Moitessier choisissait de ne pas franchir la ligne d'arrivée et de fuir le consumérisme. Dans cet essai philosophique et littéraire rédigé à la première personne et empreint de doute salutaire, Corinne Morel Darleux questionne notre quotidien en convoquant les lucioles de Pasolini ou Les Racines du cielde Romain Gary et propose un choix radical : refuser de parvenir et restaurer la dignité du présent pour endiguer le naufrage généralisé.

  • Par ce recueil, à la fois réflexion engagée, compte rendu de mandat et témoignage militant, je désire montrer que de nouvelles formes d'engagement politique sont possibles. Dire que face aux nouveaux défis économiques, sociaux, démocratiques et environnementaux, la politique à l'ancienne n'a plus lieu d'être. Et que l'exercice de la citoyenneté et le souci de l'intérêt général doivent redevenir l'affaire de tous. Cet ouvrage a pour but de contribuer à transformer nos colères en espoir, de témoigner qu'il existe une alternative, un plan B. Et qu'il ne tient qu'à nous qu'il devienne le plan Alpha. Il existe déjà en germe dans les alternatives concrètes, les collectifs citoyens, les formes coopératives de production. Les richesses existent en France, nous possédons compétences et savoirs, seule manque aujourd'hui la volonté politique au pouvoir. Et l'aiguillon indispensable d'un mouvement social de masse. La révolution est un processus permanent, les prémisses du futur sont déjà là. À nous d'en faire la réalité de demain.

  • Aujourd'hui je veux m'adresser à toutes celles et ceux qui n'en peuvent plus de la politique, témoigner que d'autres pratiques sont possibles, qu'on n'est pas obligé, quand on est élu, de devenir un technocrate ennuyeux, la bouche pleine de langue de bois et de discours tout faits. Que pour être responsable politique, on n'en est pas moins un individu avec une vie, des goûts et des désirs. Qu'aujourd'hui la politique à l'ancienne n'a plus lieu d'être. Et que l'engagement militant doit redevenir l'affaire de tou-te-s. Je ne voulais pas d'un livre sérieux, comme il faut, exhaustif, avec les mots clés qui vont bien et les piliers sagement rangés d'un programme. Il y en a plein les librairies. Mi manifeste, mi pamphlet, sur fond de bio un peu romancée, ce petit livre a pour but de montrer qu'on peut réenchanter la politique, qu'il existe un plan B. Et qu'il ne tient qu'à nous que ça devienne le plan Alpha.
    Pour ce nouveau bouquin, j'ai choisi des têtes de chapitre permettant de présenter mes engagements militants et mes actions d'élue, une sorte de compte rendu de mandat, tout en montrant comment les luttes sur le terrain rejoignent les propositions d'alternatives, comment ce plan B qu'on nous dit utopique est en réalité possible, et l'horizon soi-disant indépassable du capitalisme est déjà derrière nous. Comment enfin le combat que nous menons ensemble dans les rues peut - et doit - rejoindre celui que nous portons dans les urnes. Car rien ne changera ni n'adviendra, la révolution citoyenne encore moins, si nous n'en faisons pas l'affaire de toutes et tous. Élus, militants, citoyens, réunis par une même colère, un même ras-le-bol, une même envie d'en découdre et d'inventer un autre monde. La révolution est un processus permanent, les prémisses du futur sont déjà là. À nous d'en faire la réalité de demain.

  • Le gang des chevreuils rusés Nouv.

    Foxy est une petite fille curieuse et malicieuse qui vit à la campagne depuis que sa famille a quitté Paris. L'un de ses endroits préférés, c'est une petite cabane qu'elle a aménagée dans la forêt et dans laquelle elle adore venir bouquiner. Mais voilà qu'un jour, elle découvre un panneau qui annonce la construction d'un complexe hôtelier?! Anéantie, Foxy imagine déjà le carnage.
    Avec quelques copains, elle décide alors de monter le «?gang des chevreuils rusés?», pour mettre des bâtons dans les roues des promoteurs. Ces enfants intrépides vont mettre leur imagination galopante et leur sens de la mise en scène au service de mère Nature?! Et ils pourraient bien créer le buzz?!

  • L'écologie d'aujourd'hui est plurielle. Mais quels sont les véritables clivages qui se cachent derrière la valse des étiquettes, entre décroissance, écosocialisme, buen vivir, croissance verte ou développement humain durable ?
    Face à ces différentes approches, les enjeux liés à l'urgence écologique restent quant à eux les mêmes :
    Réchauffement climatique, épuisement des énergies fossiles, risque nucléaire, stérilisation des sols, pollutions et impacts sur la santé, réduction de la biodiversité, accroissement des inégalités.
    Les divergences d'analyse et les différentes solutions préconisées par les grands acteurs de l'écologie politique aujourd'hui en France menacent-elles la sortie de crise ? Sont-elles facteurs de division stérile ou au contraire vecteurs de démocratie fertile ? Et en quoi dessinent-elles les contours de différents modèles de « transition écologique » ?
    Universitaire, élue, syndicaliste, les trois auteurs de cet ouvrage collectif confrontent les points de vue existants et reviennent sur les grandes questions qui traversent l'écologie politique aujourd'hui : le rapport au marché et au secteur privé, les questions d'emploi et d'activité, l'approche par la consommation ou la production, la place de la science, et enfin l'articulation entre Europe, État et décentralisation.

empty