Chihab

  • Avec El Kahira ou La Cellule de la mort, Mohammed Moulessehoul (Yasmina Khadra) a construit son héros - un na-tionaliste condamné à mort aux premières heures de la révolu-tion algérienne - à partir de plusieurs témoignages recueillis auprès d'anciens locataires des cellules CAM (condamnés à mort). Condensé de plusieurs expériences de cet enfer vécu par ces derniers, peu importe alors le nom du condamné, son village, sa langue. C'est désormais résister à la guillotine non pour y échapper mais pour y aller en restant homme.

empty