Éditions Actes Sud

  • Pour ne pas perdre le nord (minuscule en général, majuscule quand il s'agit de la région d'un pays) ; pour ne pas donner du mister (Mr) à monsieur (M.) ni de trait d'union à saint Jacques, sauf quand c'est le nom d'une église ( Saint-Jacques-de-Compostelle); pour distinguer le Premier ministre du président de la République, même si l'un rêve toujours d'être l'autre; pour laisser leur minuscule au roi et à l'empereur sauf en cas de mégalomanie (Napoléon); pour ne pas écrire 1ère mais 1re; pour conserver l'accent sur les capitales, donc la lisibilité d'un texte en dépit de toutes les paresses et de toutes les pressions numériques... bref,pour ne pas se perdre, un seul fil d'Ariane, le Lexique des règles typographiques. C'est la bible de tous les académiciens quand ils rédigent le Dictionnaire, la règle du jeu de la langue française. Le jeu en vaut la chandelle.

  • La grande grammaire du français Nouv.

    La première grande grammaire de la langue écrite et parlée contemporaine, mettant à l'honneur la diversité de tous les usages écrits et oraux, y compris quand ils s'écartent des normes enseignées. L'outil indispensable pour les étudiants et les enseignants, et tous les amoureux de la langue.

  • La théorie scientifique de l'Evolution, niée aujourd'hui par le fondamentalisme religieux (Créationnisme, Intelligent Design), se soumet elle-même, comme toute théorie à valeur expérimentale, à un constant questionnement. La "Logique du vivant", chère à la triade royale Lwoff-Monod-Jacob, dévoile aujourd'hui des interactions d'une infinie complexité entre milieu extérieur, phénotype et génotype. Penser l'évolution, c'est retracer la genèse et le cheminement d'une idée combattue d'emblée par la religiosité exclusive comme par les tenants d'un rationalisme pur, héritiers de Lamarck et de Pasteur, qui, tous, nient le "hasard" de Darwin faute d'en affiner le concept. Voici le livre fondamental sur l'histoire d'une idée majeure et son contexte culturel.

empty