Almora

  • La ferme de Divali propose des séjours et des stages pour se détendre, se ressourcer selon l'Ayurvéda, système ancestral traditionnel de santé et de vie, venu de l'Inde. Ariane Cohen, la maîtresse des lieux, prépare pour les participants et stagiaires, une cuisine végétarienne dont l'originalité est de réunir en une seule assiette un repas complet et équilibré basé sur les 6 saveurs de l'ayurvéda (le sucré, l'acide, le salé, le piquant, l'amer, l'astringent), et les bienfaits des épices et des plantes.
    Pour ce premier ouvrage, elle nous livre 27 assiettes composées de recettes imaginées exclusivement avec des produits frais et bio, parfois sans gluten.
    Chacune d'entre elles est volontairement simple à réaliser (abordable même pour le débutant), dans un souci d'introduire les rudiments de l'ayurvéda dans les cuisines sans pour autant être expert en la matière.
    Tout au long de l'ouvrage, elle insiste sur les vertus ayurvédiques de certains ingrédients afin de leur redonner une place primordiale dans notre alimentation. En particulier les épices dont le rôle est de compléter aisément une des 6 saveurs manquantes dans une recette et d'apporter des qualités supplémentaires favorables à une assimilation et une digestion heureuses.

  • La nourriture, dans l'hindouisme, a des qualités propres - équilibre et pureté (qualité Sattva) ; énergie, force, passion et désir (qualité Rajas) ou encore inaction et lourdeur (qualité Tamas) - qui infl uencent non seulement le corps mais aussi l'esprit. Elle a, en ce sens, un impact jugé puissant sur la santé.
    En Inde, se nourrir est aussi un acte social ritualisé et un outil d'expression des sentiments. La joie, l'amour, les fêtes profa- nes ou religieuses, la naissance, le décès : tout se manifeste à travers la nourriture.
    Pour Pankaj Sharma, comme pour chaque indien, cuisiner c'est entretenir ce lien sacré, intime et social à la nourriture.
    En réunissant dans cet ouvrage 60 recettes végétariennes indiennes traditionnelles, elle nous fait partager son attache- ment à sa culture et à ses croyances, tout en démontrant que la cuisine indienne peut être à la portée de tous et adaptée à nos vies et palais d'occidentaux.
    Classées suivant les différents éléments qui constituent un repas - les classiques entrée / plat / dessert, mais aussi les laitages avec le paneer et le ghee, les boissons, les pains, les chutneys et pickles - les recettes sont émaillées de récits personnels de Pankaj, évoquant les liens entre la nourriture et le divin, ou les rituels traditionnels qui lui sont chers.

  • Ce livre en forme d'almanach déroule les douze mois de l'année en douze chapitres structurés chacun autour d'un thème qui fait écho à la saison, au mois en cours et à leur retentissement sur notre vie intérieure.
    Douze mois évolutifs qui constituent un programme global sur une année complète, pour rester reliés à l'essentiel et à soi-même.
    Chaque thème se déploie en six rubriques (point de vue / clé de vie / clé santé / centre énergétique / la posture du mois et son rasa / clé pédagogique) et une séance de yoga sensoriel.
    Ainsi par exemple, en lien avec le thème de septembre « vivre l'instant et de se retrouver », le point de vue sera « le rapport au corps », la clé de vie « s'intéresser à ce qui est » ou la clé pédagogique « se sentir respirer » et la séance yoga sera centrée sur l'éveil du corps.

  • Qu'on les appelle gitans, bohémiens, tsiganes, manouches ou roms, la culture de ceux qui se veulent avant tout «des voyageurs» est d'une richesse incomparable et inspirée.
    Originaire du Nord de l'Inde et d'Égypte, cette population particulièrement diversifi ée a su préserver ses mythes fondateurs, ses légendes, ses coutumes et sa spiritualité, grâce à la tradition orale et à un fort pouvoir créatif.
    Qu'il s'agisse de musique (guitare fl amenco, jazz manouche), de religion (pèlerinage des Saintes- Maries- de-la-Mer, Sara la kali encore appelée la Vierge noire, croyances druidique ou chrétienne), de symboles (les patrins à la fois langage et signes de reconnaissance) ou de superstition (tarot divinatoire, voyance, sortilèges), les gens du voyage vouent un culte commun à la famille, la nature, et surtout la liberté.
    Voici 40 mandalas originaux accompagnés de proverbes et de «recettes» d'envoûtement pour découvrir cet univers foisonnant.

  • La nourriture, dans l'hindouisme, a des qualités propres - équilibre et pureté (qualité Sattva) ; énergie, force, passion et désir (qualité Rajas) ou encore inaction et lourdeur (qualité Tamas) - qui influencent non seulement le corps mais aussi l'esprit. Elle a, en ce sens, un impact jugé puissant sur la santé.
    En Inde, se nourrir est aussi un acte social ritualisé et un outil d'expression des sentiments. La joie, l'amour, les fêtes profanes ou religieuses, la naissance, le décès : tout se manifeste à travers la nourriture.
    Pour Pankaj Sharma, comme pour chaque indien, cuisiner c'est entretenir ce lien sacré, intime et social à la nourriture.
    En réunissant dans cet ouvrage 60 recettes végétariennes indiennes traditionnelles, elle nous fait partager son attachement à sa culture et à ses croyances, tout en démontrant que la cuisine indienne peut être à la portée de tous et adaptée à nos vies et palais d'occidentaux.
    Classées suivant les différents éléments qui constituent un repas - les classiques entrée / plat / dessert, mais aussi les laitages avec le paneer et le ghee, les boissons, les pains, les chutneys et pickles - les recettes sont émaillées de récits personnels de Pankaj, évoquant les liens entre la nourriture et le divin, ou les rituels traditionnels qui lui sont chers.

  • L'approche du yoga proposée dans ce livre est à la fois unique et traditionnelle. Ce yoga, originaire du Cachemire, est peu connu, même en Inde. Sa transmission s'est maintenue vivante jusqu'à nos jours. Il propose, dans la lumière de la conscience et l'écoute du non-agir, une célébration de la vie. Dans cette voie, l'éveil du corps d'énergie, à la fois émanation et substrat du corps physique, joue un rôle essentiel pour se libérer du connu et de ses conditionnements. Cette pratique privilégie le sens tactile, la faculté d'évocation et le véhicule du souffle. Abordés dans cette perspective, les postures et les exercices traditionnels du yoga nous ouvrent directement à la dimension spirituelle de l'existence. Cette forme de yoga a été enseignée en Occident par Jean Klein, lors de certains séminaires sur l'Advaïta Vedanta et de rencontres privées. Écrit avec son accord, ce livre témoigne du maître accompli qu'il était. Sur son conseil, quelques extraits choisis du Vijinara Bhairava Tantra, l'un des textes fondamentaux de la tradition non duelle du Cachemire, lui ont été ajoutés.

  • Ce livre éclaire le yoga à la lumière de la philosophie non-duelle du Shivaïsme du Cachemire et de l'enseignement de BKS Iyengar. En cela, il témoigne du parcours de son auteur : Christian Pisano qui fut l'élève d'Iyengar, enseignant de yoga récemment disparu ayant eu une grande influence en Occident, et un lecteur fervent des textes de la tradition tantrique. Un livre profond et original. Il se compose d'une partie théorique et d'une partie pratique, mais renouvelle en profondeur la manière de transmettre le yoga. Ici, point de choses à faire, de règles à respecter, de programme à établir. Le lecteur devra bien plutôt contempler, observer, sentir, vibrer par l'intermédiaire d'une somme étonnante d'expériences, d'enseignements, de citations sources d'éveil, de légendes savoureuses et souvent inédites, d'illustrations splendides.

  • Un guide de yoga et d'art de vivre.

  • La ferme de Divali propose des séjours et des stages pour se détendre, se ressourcer selon l'Ayurvéda, système ancestral traditionnel de santé et de vie, venu de l'Inde. Ariane Cohen, la maîtresse des lieux, prépare pour les participants et stagiaires, une cuisine végétarienne dont l'originalité est de réunir en une seule assiette un repas complet et équilibré basé sur les 6 saveurs de l'ayurvéda (le sucré, l'acide, le salé, le piquant, l'amer, l'astringent), et les bienfaits des épices et des plantes.
    Pour ce premier ouvrage, elle nous livre 27 assiettes composées de recettes imaginées exclusivement avec des produits frais et bio, parfois sans gluten.
    Chacune d'entre elles est volontairement simple à réaliser (abordable même pour le débutant), dans un souci d'introduire les rudiments de l'ayurvéda dans les cuisines sans pour autant être expert en la matière.
    Tout au long de l'ouvrage, elle insiste sur les vertus ayurvédiques de certains ingrédients afin de leur redonner une place primordiale dans notre alimentation. En particulier les épices dont le rôle est de compléter aisément une des 6 saveurs manquantes dans une recette et d'apporter des qualités supplémentaires favorables à une assimilation et une digestion heureuses.

empty