Didier Jeunesse

  • Un conte d'accumulation simple et frais aux illustrations irrésistiblement drôles ! Lorsque Souris découvre une moufle sur la neige, elle se réjouit et entre s'y réchauffer. Tour à tour, Lièvre,Renard et Sanglier ont la même idée et tout ce petit monde se retrouve bien serré au chaud dans la moufle ! Mais quand arrive Ours Potelé pas très fûté,c'est une autre paire de manche. Il passe sa tête. son ventre rebondi. le bout de sa queue. et CRAC ! Il se retrouve tout hébété sur la moufle éclatée. Voici un grand classique, revisité avec malice par Florence Desnouveaux. Sa version nous réjouit par ses exagérations, et la petite musique cocasse de ses formulettes répétées. À travers des collages, des photomontages et des dessins, les illustrations de Cécile Hudrisier, drôles et tendres,sont une fois de plus un vrai régal !

  • Il était une fois un gros, gros ours, un ours moyen et un tout petit ours. Ils habitaient tous les trois dans une maison au milieu des bois... Et voilà qu'un jour, comme ils avaient rempli leur bol de bouillie, mais que la bouillie était trop chaude, ils sont allés faire un petit tour dans les bois, le temps qu'elle refroidisse. À peine étaient-ils sortis qu'une petite fille, Boucle d'Or, est passée par là...

  • Dans son bateau en coquille de noix, monsieur zouglouglou vogue au fil de l'eau.
    Il accueille la souris, la rainette, le lapin et le chat. mais bientôt, il n'y a plus de place dans son petit bateau. pas même pour un tout petit invité ?

  • Un jour, un loup affamé s'est approché du terrier.
    - Gringalet, je suis venu te manger !
    - Me manger ? Grand trognon ! répond Père-Lap, il faut d'abord que tu m'attrapes !

    Christine Kiffer, la conteuse de la Chèvre Biscornue, et Béatrice Rodriguez forment un duo de choc pour ce nouvel album d'origine japonaise et issu de la collection "A petits petons".

  • Quand Lapin arrive à l'entrée de son terrier, un bruit bizarre le fait sursauter. Dedans, y'a quelque chose qui bouge, quelque chose avec deux yeux rouges...

  • Il y avait un p'tit vieux qui était tout en sel et une p'tite vieille qui était tout en sucre. , ; Le p'tit vieux et la p'tite vieille n'arrêtaient pas de se disputer...

  • Au village, tout le monde a peur de la sorcière. Tout le monde, sauf Pierre, le galopin qui n'a peur de rien ! Jusqu'au jour où cric crac, la sorcière l'enferme dans son sac ! Et si c'était l'occasion pour Pierre de jouer un sale tour à la sorcière ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • C'est l'histoire d'une grand-mère qui s'habille pour pouvoir bien danser au mariage de sa fille.

    Bedam, bedi, bedam, bedi, elle marche, elle marche, elle marche.

    Soudain, sur le chemin, un loup...

    Le loup est affamé, mais la grand-mère ne se laisse pas impressionner.

    Roule boule la grand-mère, et le loup sera bien roulé !

  • Un papi et une mamie ont un jardin si petit qu'ils n'ont pu y planter qu'une seule graine de radis.

    Radis géant et récalcitrant.

    Qui va bien pouvoir l'arracher ? Le papi ? La mamie ? La petite fille ? Ou la petite souris ?

  • Malgré les recommandations de sa Maman, Petite fille s'éloigne de la maison. La forêt est bien tentante et Petite fille se retrouve bientôt face au loup... Pour lui échapper, elle lui chante sa petite chanson et voilà le loup qui s'endort...

  • Papa Ours est bien embêté : dès qu'il a le dos tourné ses deux oursons ne tiennent pas en place ! C'est décidé, il faut trouver quelqu'un pour les garder ! Chaque candidat a sa méthode pour que les petits oursons filent droit...

  • Une toute petite, petite bonne femme met à refroidir sa toute petite, petite omelette sur le bord  de sa toute petite, petite fenêtre. Mais voilà qu'une mouche passe par là, tzzz... S'ensuit la plus terrible de toutes les petites, petites vengeances ! 

  • Dans sa maison un grand cerf regardait par la fenêtre, un lapin vint à lui et frapper chez lui.
    La célèbre comptine revisitée avec humour par martine bourre.

  • "Le p'tit bonhomme des bois" : P'tit Bonhomme se promène tranquillement dans la forêt.
    Mais caché derrière un arbre, un blaireau le regarde. Mmm ! qu'il a l'air appétissant, ce P'tit Bonhomme des bois ! Ni vu ni connu, il lui emboîte le pas. Renard, Loup et Ours vont suivre...

    "La grosse faim de p'tit bonhomme" : C'est le matin et P'tit Bonhomme se lève le ventre vide. II court chez le boulanger pour qu'il lui donne du pain. Mais le pain, ça ne se donne pas, ça se vend ! Comme il n'a pas de sous, P'tit Bonhomme va devoir gagner sa croûte.
    Commence une quête qui va le mener chez le meunier, puis chez le paysan et jusqu'à la rivière...

  • Sauter dans les flaques à pieds joints, arroser son potager, ramasser des crabes à l'épuisette, regarder les poissons sous l'eau... autant de plaisirs enfantins réunis dans cette délicieuse compilation. Comme dans les précédents volumes, elle associe chansons d'artistes, comptines traditionnelles et jeux de doigts et donne à entendre de très jolies voix d'enfants et d'adultes.

  • Dans la forêt, traîne un loup, maigre et gris, un vieux loup plein d'appétit. Mais qui n'est pas prêt d'être rassasié... Muriel Bloch a puisé cette charmante histoire de l'oiseau qui s'échappe de la gueule du loup dans le répertoire traditionnel du sud-ouest de la France. Les images en volume de Martine Bourre se lisent de haut en bas, de la cime des arbres jusqu'à la gueule du loup !

  • Il y avait une fois une petite maison qui était tout en sel.

    Dans la p'tite maison qui était tout en sel, il y avait un p'tit vieux qui était tout en sel et une p'tite vieille qui était tout en sucre.

    Le p'tit vieux et la p'tite vieille n'arrêtaient pas de se disputer.

    Il y avait des jours où ils s'aimaient, mais il y avait surtout des jours où ils se disputaient.



    Un jour de grosse dispute, le p'tit vieux met la vieille dehors : « Va te faire une maison en terre ! » Et voilà la p'tite vieille bien triste, toute seule dans sa maison en terre. Elle ne peut même pas pleurer, pour ne pas abîmer ses petites joues tout en sucre...

    Mais lorsque le ciel se met à pleurer à sa place, le p'tit vieux est bien obligé de venir demander secours à sa p'tite vieille, car sa maison en sel a fondu...

    Voilà un p'tit conte ni trop salé, ni trop sucré, que Didier Kowarski, un conteur étonnant à l'univers riche et poétique, nous sert avec bonne humeur et simplicité. Quoi de plus humain que ces adultes qui se disputent et se déchirent ? Quoi de plus difficile que de demander ou donner le pardon ? Ces mots-là le disent avec vigueur et humour à la fois.

    Samuel Ribeyron, pour son deuxième ouvrage chez Didier Jeunesse, a dressé en 3 dimensions son vieux et sa vieille, aux vêtements épicés et à l'air têtu. Ils prennent place dans des décors peints remplis de détails savoureux.

    Un beau conte populaire d'origine grecque, qui marque les enfants par sa simplicité et son fond de véracité.


    Dans la vie de couple, il faut savoir mettre de l'eau dans son vin, pour continuer à se faire des baisers sucrés-salés ! Car, comme le dit un joli proverbe libanais : « Ainsi va le fils d'Adam, moitié sel et moitié sucre. »

  • Jo Junior est enchanté : aujourd'hui, son papa l'emmène à la pêche ! Mais avant de partir, il faut prendre le petit déjeuner, faire la vaisselle, nettoyer la maison, préparer le repas de midi. Fatigué d'attendre et déçu, Jo Junior souhaiterait disparaître. Ni une, ni deux, son voeu se réalise : le voilà caché dans une cacahuète !

  • Pas plus grand qu'un grain de riz, Patouffèt' n'a peur de rien, même pas d'aller chercher du safran au village.
    Mais il rencontre un gros boeuf goulu qui l'avale tout cru ! Pour le sortir de là, on donne à manger au boeuf tous les légumes du potager. Et le voilà qui pète, qui pète, et recrache Patouffet' !

  • Un petit garçon va chez l'épicier chercher du sody-soda, la levure pour faire gonfler les gâteaux. Mais en chemin il croise un ours glouton qui l'avale d'un coup !
    La maman qui s'impatiente envoie sa petite soeur le chercher, mais la voilà qui se fait dévorer à son tour ! Toute la famille y passe... jusqu'à ce que le petit écureuil gris décide de s'en mêler...

  • Ce recueil de 72 pages comprend deux histoires au fil de l'eau, tirées de la collection « À Petits Petons » : Le Bateau de monsieur Zouglouglou, très apprécié en crèche et maternelle, et Et vogue la petite souris. Un livre audio pour les tout-petits raconté par une bibliothécaire devenue conteuse qui a le goût des mots et du rythme : Coline Promeyrat.

    - Le Bateau de monsieur Zouglouglou (Coline Promeyrat, Stefany Devaux) :
    Dans son bateau en coquille de noix, monsieur Zouglouglou accueille la souris, la reinette, le lapin et le chat. Oui mais dans une noix, il n'y a pas tant de place que cela !

    - Et vogue la Petite Souris (Coline Promeyrat, Martine Bourre) :
    C'est l'histoire d'une petite souris trop gourmande qui a envie de voir du pays ! Dans son bateau en coquille de noix, elle est partie au fil de l'eau. Sur son chemin, elle rencontre des enfants qui lui offrent de la soupe ou du poisson séché... Pouah ! Mais quand enfin on lui propose des gâteaux, la toute petite souris en mange tant et tant que bientôt son ventre éclate ! Un conte inuit.

  • Par une journée de grand froid, Souris se promène et trouve une moufle en laine rouge sur la neige. Toute contente, elle se blottit à l'intérieur. Puis arrivent Lièvre, Renard, Sanglier et enfin Ours Potelé qui voudraient bien, eux aussi, profiter de l'aubaine !

  • Une version populaire française du célébrissime conte des Trois Petits Cochons avec un loup qui souffle, qui crache et qui pète pour entrer dans chaque maison.

    C'est un format géant pour plonger au coeur de l'histoire, parfait pour la lecture collective. Un classique bien connu des bibliothécaires et des enseignants !

  • Un jour, mère poule prépare un gâteau. Un gâteau au chocolat. Poussin a la bougeotte, il gigote, il tournicote, il l'asticote. Il veut aller jouer dehors.

    - D'accord, dit sa maman. Mais tu ne vas pas loin. Tu restes dans le jardin. Si jamais tu vas plus loin, le chat te verra, et il te mangera.

    - Ouais ouais, dit poussin qui est déjà dehors.
    Il saute, il chahute, il court, fait des culbutes, et se retrouve nez à nez avec le chat.

    Gloups ! Mais, heureusement, poussin a un beau brin de jugeote et deux pattes terriblement véloces : en moins d'une, il se sort des griffes du chat en lui faisant miroiter la moitié de son énorme gâteau. Seulement voilà, par la gourmandise emporté, poussin mange jusqu'à plus faim, jusqu'à la toute dernière miette du gâteau...

    Ce conte originaire de Birmanie est à déguster comme une gourmandise, avec bonne humeur, pourquoi pas accompagné de langues de chat...

empty