Jeunesse

  • Pour avoir voulu se jouer d'un tomte, sorte de lutin du folklore suédois, le jeune Nils devient pareil à sa victime, c'est-à-dire à peine plus haut que la main.


      Voulant retenir son jars blanc, tenté par l'appel des oiseaux migrateurs, Nils oublie sa taille minuscule, et le voici emporté dans les airs.


      S'ensuit un voyage à travers Laponie et Suède, en compagnie des oies sauvages, et une série d'aventures mi-merveilleuses mi-réelles.


      Comme toutes les grandes oeuvres pour la jeunesse, ce classique mondial, paru en 1907, est destiné à passionner tous les âges.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Michael Ende L'Histoire sans fin Bastian, un garcon de dix ans, déroba un jour un livre ancien qui le fascinait et se réfugia au grenier pour le lire. Un livre pas comme les autres... Il y était question d'un pays fantastique où vivaient une toute petite impératrice, des elfes, des monstres, un garcon à la peau verte... Un pays menacé de mort et rongé par un mal étrange. Et voilà que Bastian, irrésistiblement, entrait dans l'histoire, une histoire fantastique qui recommençait avec lui, L'Histoire sans fin...
    Le roman de Michael Ende est un véritable enchantement. C'est aussi un plaidoyer passionné pour le droit à la fantaisie, à l'imagination, au rêve, dans un monde où ils n'existent presque plus. C'est enfin un récit de voyage initiatique dans la plus pure tradition romantique. Best-seller traduit en vingt-sept langues, L'Histoire sans fin est un phénomène de l'édition mondiale. Un grand film de Wolfgang Petersen en a été tiré.

  • « Bonne chance pour ton contrôle aujourd'hui, ma chérie. Désolée de ne pas être là pour le petit déj'. La cage de Jeannot a besoin d'être nettoyée. À ce soir. Bises, Maman. P.-S. : N'oublie pas ta clé ! »Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l'espoir demeure.Un livre comme un trésor qui chuchote à l'oreille l'importance de ceux qu'on aime... Un livre indispensable aux mères comme aux filles.

    Ajouter au panier
    En stock
  • C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure. Est-ce qu'un jour on me pardonnera ?

    Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera jamais plus pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l'école, visant un à un tous les élèves de la liste avant de se suicider. Cette liste, ils l'ont tenue pour se défouler ; y figurent - parmi les choses qu'ils détestent - les noms des élèves odieux, lâches et méprisants de l'établissement. Désormais, ils sont blessés ou morts. Pourquoi le petit jeu - en apparence anodin - des deux adolescents s'est-il transformé en drame ? Comment va-t-on accueillir le retour de Valérie au lycée ? Est-elle autant coupable que Nick ? Un premier roman remarquable de pudeur, de maîtrise et de justesse sur un thème brûlant.

  • Vincent Engel Oubliez Adam Weinberger Avant, c'est la longue enfance d'Adam Weinberger dans un monde qui ne devine pas encore la menace qui pèse sur lui. L'enfance d'un amoureux des illusions, qui rêve de changer le monde et de libérer ses proches du poids d'une tradition qu'il juge insupportable. L'adolescence d'un jeune garçon qui ne sait comment traduire son amour pour Esther, son admiration pour son oncle, sa tendresse pour sa mère. L'impuissance d'un jeune homme qui constate que le rêve et la fiction ne peuvent enrayer la destruction de ce monde et de ses habitants.
    Après, ce sont des fragments de récits, le miroir brisé où se reßète, par des intermédiaires plus ou moins attentionnés, la fuite de cet enfant devenu homme, qui ne croit plus au rêve, qui ne croit plus aux mots. Qui s'est réfugié dans les gestes - ceux de son métier, la médecine, ceux de son ultime passion, la construction de bateaux en bouteilles. Et qui fuit les mots et les êtres jusqu'à la perte de son identité.
    Entre les deux, il y a là-bas, dont on ne parle pas.
    Et puis, à la fin, après l'oubli, au terme de toutes les fuites, il y a l'enfance qui revient par-delà la mort, et l'unique vérité d'une fiction - d'un récit de vie.

  • « En voulant sauver le monde, j'ai peut-être condamné l'espèce humaine... »Thomas Drimm, 13 ans moins le quart, est passé du rang de super-héros clandestin à celui d'ennemi numéro 1 des États-Uniques. Par sa faute, les végétaux, devenus toxiques, semblent avoir programmé l'extermination des humains. Que veulent les arbres ? Comment entrer en communication avec eux ? Et, surtout, comment les réconcilier avec nous ? Plongé au coeur d'un complot diabolique, Thomas dispose de quatre jours pour arrêter la plus hallucinante des guerres.Une saga aussi ludique que Harry Potter, l'humour et l'esprit critique en plus. Julie Malaure, Le PointCette série bourrée d'action, d'une grande qualité littéraire, propose une nouvelle voie à la littérature jeunesse. Karine Papillaud, 20 minutes

  • Sacha est en dehors de sa vie, à côté de ses pompes ; il pose sur le monde qui l'entoure un regard sans concession. Quand Augustin débarque sans prévenir, Sacha est immédiatement en admiration et il lui semble avoir trouvé son héros : Augustin ose et agit quand lui ne fait qu'hésiter et fantasmer. À eux d'eux, ils vont multiplier les expériences extrêmes, frôler la mort pour se prouver qu'ils vivent. Empêtré dans ses contradictions, tiraillé entre un père totalement absent et une mère qui règle les problèmes avec de l'argent sonnant et trébuchant, Sacha choisit le danger et la passion que représente Augustin. Parce que la transgression est une étape nécessaire mais surtout parce qu'il a enfin l'impression d'exister dans le regard d'un autre. Alors il commence à mentir, à dissimuler, et très rapidement son quotidien se délite.

  • « Je m'appelle Thomas Drimm, j'ai 13 ans moins le quart, je n'ai l'air de rien, mais je suis en train de sauver la Terre. »Thomas Drimm vit dans une société « idéale » où le bio, le diététiquement correct et la chance font loi. Mais un beau jour, cet ado ordinaire, nul en tout et en surpoids, d'un coup de cerf-volant, tue accidentellement le Pr Pictone. Et le scientifique de se réincarner dans l'ours en peluche de Thomas ! Il confie alors au jeune garçon un secret terrifiant, celui de l'Antimatière... Brenda, sa belle et impétueuse voisine, est la seule à lui venir en aide, et c'est tiraillé entre les sautes d'humeur de la jeune femme et l'esprit parano du vieux savant que Thomas va découvrir l'exaltant et périlleux destin réservé aux super-héros.Cauwelaert prouve avec cette série que l'on peut divertir sans rien céder à l'exigence de sens. Trop bien ! François Busnel, L'Express.

  • Je voulais raconter la vie de Françoise Dolto, mais que ce ne soit pas une biographie classique.
    Je voulais défendre son combat, mais que ce ne soit pas un pamphlet. Je voulais parler de l'inconscient à des profanes, mais que ce ne soit pas La Psychanalyse expliquée à ma fille. [...] Parce que le grand public l'avait découverte quand elle avait près de soixante-dix ans, [...] Françoise Dolto était trop souvent présentée comm une grand-mère gâteau de publicité. Moi, c'est dans un western trépidant que je la voyais jouer, dans un film d'aventures.
    Elle accourait. Elle vengeait. Elle sauvait. Elle était Zorro, Robin des Bois, Thierry la Fronde. Et en fille, en plus ! Alors, ce livre, je décidai de l'appeler Ma Dolto. Pour qu'il sonne comme Ma Dalton...

  • Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu'à l'aube.
    Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes. Mensonges, secrets et scandales. Nous sommes à Manhattan... en 1899.

  • Customise son sac avec du vernis rose... Et demain, elle sera Carrie Bradshaw, la reine de New York.

  • Entre les règnes éclatants de Pierre le Grand et de Catherine II, la Russie connaît trente-sept ans d'instabilité. L'autocrate, fondateur de Saint-Pétersbourg, a fait périr son propre fils et négligé de désigner un successeur.
    Ce sont des femmes - trois impératrices et une régente - qui durant cette longue période vont tenir l'empire. Et quelles femmes ! Catherine Ire, Anna Ivanovna, Anna Léopoldovna, Elisabeth Ire vont, chacune à son tour, imposer à la nation des caractères violents et dissolus, des foucades et des cruautés, les échos d'une vie de débauches et d'extravagances. On dirait que la même créature, sensuelle, désordonnée, courageuse souvent, passe d'un règne à l'autre, d'un visage à l'autre...
    Romancier à grand souffle, biographe érudit et inspiré, Henri Troyat fait revivre ces figures fascinantes. Et, autour d'elles, une Russie où les Lumières du xviiie siècle se mêlent aux superstitions et aux barbaries d'un autre âge.
    Ces louves couronnées seraient restées dans l'oubli sans le talent d'Henri Troyat. Dans ses pages, la glace recouvre souvent l'or et la pourpre. Frissons garantis.
    Stéphane Bern, Madame Figaro.

  • Letty Larkspur et Cordelia Gray fuient leur petite ville du Midwest pour la métropole scintillante de New York. Tout ce que Letty désire est de voir son nom en haut de l'affiche, mais elle comprend vite que Manhattan est rempli de jolies filles prêtes à tout pour devenir des vedettes... Cordelia, elle, est à la recherche d'un père qu'elle n'a jamais connu, un célèbre contrebandier. Du jour au lendemain, elle découvre un monde excitant mais ô combien dangereux. Heureusement, elles ont une alliée : Astrid Donal, qui semble tout avoir - l'argent, l'allure et l'amour de Charlie, le frère de Cordelia. Mais l'apparence parfaite d'Astrid cache un lourd secret... Bienvenue à New York en 1929 !

  • Un beau jour d'été, une jeune fille posa le pied à New York et devint en quelques semaines Carrie Bradshaw...

  • Cordelia et Letty savourent un été bien mérité entre cocktails et potins mondains dans la belle propriété des Grey à Long Island. Bien à l'abri des ennuis, au bord de la piscine, les deux amies sont incorrigibles... Cordelia vit une folle passion avec Max Darby, le bel aviateur qui déteste la frivolité du monde où évolue celle qu'il aime. Letty, elle, malgré ses nombreuses mésaventures ne renonce pas à sa carrière artistique.
    Remplaçant au pied levé la vénéneuse Mona Alexander qui s'est trouvée ivre morte avant d'entrer sur scène, elle devient le soir même une vedette ! Mais les concours de circonstance dont profitent les filles ne sont pas sans prix à payer. Et l'existence se chargera bientôt de le leur rappeler...

empty