Points

  • Cette synthèse originale propose une histoire complète des sciences du vivant, de l'Antiquité à aujourd'hui, incluant des domaines souvent négligés comme l'écologie, l'éthologie ou la biologie végétale et donnant une grande place au contexte socio-technologique. Son ambition est d'aider à comprendre la biologie actuelle : les modèles utilisés par les biologistes contemporains et les débats qui animent les sciences du vivant portent en eux l'histoire dont ils sont le fruit.
    Un tel ouvrage est indispensable aux chercheurs et aux étudiants en sciences de la vie, qui méconnaissent trop souvent l'histoire de leur discipline, aux historiens eux-mêmes pour qui les sciences prennent une importance croissante et à tout lecteur intéressé par l'évolution des idées.
    Michel Morange, biologiste, est professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie et à l'École normale supérieure de Paris. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Histoire de la biologie moléculaire et Les Secrets du vivant : contre la pensée unique en biologie.

  • Allons-nous trouver une prometteuse "énergie nouvelle" dans l'une des plus anciennes formes d'énergie exploitées par l'humanité ? Les végétaux - la "biomasse", dit-on aujourd'hui - constituent un important réservoir énergetique que les techniques modernes rendent à nouveau utilisable.Sous-produits agricoles (pailles), déchets, bois et forêts, cultures nouvelles spécialisées (canne de Provence), de multiples sources d'énergie verte existent. Les procédés d'exploitation se diversifient, s'améliorent et se répandent dans les fermes, les HLM, les usines, les transports.Par-delà d'importantes économies d'énergie, c'est à un remodelage complet de l'agriculture, de son milieu social, que peuvent conduire ces développements.La biomasse, une chance à saisir ?

empty