Pu De Grenoble

  • Régulièrement embauchés en CDD, souvent assujettis à la saison sportive, fréquemment mobilisés sur des horaires atypiques, les salariés du monde sportif souffrent durablement de conditions de travail précaires.
    Ils sont depuis 2005 protégés par une convention collective supposée améliorer leur sort. Pour autant, est-ce véritablement un mieux ? Comment en est-on arrivé à cette convention ? Qui sont les acteurs ?
    L'auteur nous fait rentrer dans les coulisses des accords collectifs entre organisations professionnelles et l'État et à la naissance d'une convention collective, celle qui prévaut dans le monde sportif.

  • Cet ouvrage aborde la question de l'égalité filles/garçons dans le sport dans les quartiers populaires (ou ZUS, zone urbaine sensible).
     L'auteur étudie cette question selon 3 axes : les effets sur le terrain d'une politique d'insertion par le sport ; les relations filles/garçons dans les structures sportives ; les pratiques professionnelles des encadrants (professeurs d'EPS, éducateurs sportifs, entraîneur, animateurs socio-culturels, etc.).
     Elle revisite l'idée du sport intégrateur, porteur forcément de valeurs positives. Le sport n'est pas une valeur en soit, c'est principalement le contexte spécifique qui l'entoure qui va produire des effets positifs ou négatifs sur les jeunes, qu'ils reproduiront ou non dans leur comportement en société.
     Finalement, pour penser l'égalité, il ne suffit pas de mettre ensemble des filles et des garçons, il faut organiser la mixité.

  • - Se soigner, se doper, se droguer : où est la limite ? Pour faire disparaître les douleurs, les atténuer, les soulager ou les contrôler, les jeunes athlètes sont très tôt conduits à consommer des antalgiques, à recourir à des traitements multiples et variés.
    - Cet ouvrage s'intéresse à la douleur, physique et morale, inhérente à la pratique du sport de haut niveau, à la gestion médicale de cette douleur, et au dopage. Il pointe du doigt les pratiques destinées à contrôler ou soulager les douleurs, bien souvent à la frontière du thérapeutique et du dopage.
    - Il propose une perspective nouvelle dans l'étude du dopage et éclaire un phénomène émergeant : la consommation de médicaments antidouleur dans le sport intensif.

  • Quels publics fréquentent les snowparks ? Quelles évolutions connaissent-ils ? Comment sont-ils gérés ? Qu'en est-il des risques corporels qu'ils engendrent et comment sont-ils traités ?
    Vingt ans après leur apparition sur les domaines skiables français, les snowparks constituent une évolution marquante du tourisme en montagne, une véritable innovation en soi.
    L'objectif de cet ouvrage est de faire état de cette évolution majeure en l'abordant sous trois angles différents : ses publics, ses pratiques et ses rapports au risque.

  • Sport le plus populaire de la planète, omniprésent dans le paysage médiatique, le football se prête comme peu d'autres pratiques sociales à l'expression massive des identités et des appartenances. Chaque grande compétition internationale déclenche des autocélébrations collectives dont l'ampleur et la densité émotionnelle ne cessent de surprendre.

    Comment interpréter ce phénomène ? En adoptant à la fois une perspective résolument internationale et une approche interdisciplinaire, cet ouvrage propose une étude approfondie des processus d'identification collective que le football est capable de susciter. Jeu universel s'il en est, il s'inscrit pleinement, à travers la réaffirmation des singularités locales et nationales dont il se fait la caisse de résonance, dans la dialectique du processus contemporain de la globalisation.

    En analysant l'influence qu'exerce le football sur le jeu complexe des perceptions et autoperceptions des nations, l'analyse révèle qu'il peut être considéré comme une métaphore de l'Europe contemporaine, déchirée entre le dynamisme du processus d'intégration supranationale des marchés et l'enracinement profond des citoyens dans leurs appartenances nationales respectives.

    Cet ouvrage est issu de la curiosité d'en savoir davantage sur le rôle surprenant que peut jouer le football dans la construction des identités à l'époque de l'intégration européenne et du processus de globalisation.

  • Face à la mondialisation économique du sport, l'auteur a choisi de croiser l'économie du sport avec l'économie internationale, une approche encore inédite aujourd'hui.
    Il analyse les déterminants économiques des performances sportives mondiales, la spécialisation des nations dans le commerce mondial de biens sportifs, l'investissement direct étranger des firmes multinationales dans l'industrie d'articles de sport, les transferts internationaux de joueurs et les dérives financières du sport mondial. La mondialisation donne lieu aussi à une économie comparative internationale, entre les modèles économiques des sports professionnels nord-américains et européens, et entre les différentes sources de financement du sport dans les pays de l'Union européenne.

  • Le sport a toujours été un enjeu politique : lieu de socialisation par nature, le club sportif a souvent été l'occasion de diffusion d'idées politiques, tout autant que d'action sociale.
     Ce livre retrace la trajectoire militante des organisations sportives communiste de 1923 à nos jours. Il contribue à l'écriture de l'histoire du communisme français.

  • Les sports de combat, habituellement considérés comme un bloc monolithique, recouvrent une grande diversité de pratiques et de réalités.
    Plus qu'un livre sur le judo, le karaté, la lutte, le penkat silat indonésien, la boxe anglaise ou française, cet ouvrage est une mise en perspective de ces différents sports à travers une approche pluridisciplinaire complète. Abordant les cultures occidentales, indonésiennes et asiatiques, il en fait la synthèse sous des angles variés - scolaire, social, historique et anthropologique - permettant ainsi de saisir la complexité du "système mythique" que convoquent les arts martiaux, révélés dans l'image populaire d'une certaine forme de puissance du pratiquant.
    A travers les réflexions proposées et les exemples empruntés à la société contemporaine, le lecteur accède ainsi à la relation complexe que notre société entretient avec ces activités particulières. Il accède enfin aux mécanismes qui font des arts martiaux et des sports de combat des vecteurs privilégiés d'éducation dans le cadre social d'aujourd'hui. L'ouvrage s'adresse aux étudiants en STAPS, étudiants préparant le CAPEPS, enseignants d'éducation physique, brevets d'Etat en arts martiaux et sports de combat.
    Il peut également intéresser les pratiquants de ces sports et leurs fédérations sportives.

  • Cet ouvrage est une étude des rapports entre sport et régionalisme. Il pose la question du role du sport dans la construction des identités sportives régionales.
    Dès la fin du XIXe siècle, les activités physiques et sportives (APS) constituent un terrain privilegié d'expression des identités locales et nationales. Cet ouvrage vise a identifier les espaces ou ces pratiques servent de support à l'exaltation d'un "nationalisme de dissociation". Il cherche également a confronter les logiques qui prédominent dans ces territoires ou existent des attitudes de valorisation et de défense des particularites regionales.

  • Cet ouvrage étudie l'organisation du sport en France dans toute sa complexité, notamment ses évolutions institutionnelles (intégration européenne, réforme de l'Etat, décentralisation, intercommunalité...) et sociales passées et en cours.
    Il examine les modes de fabrication de l'action publique sportive conduite par des acteurs pluriels, publics et privés, et s'adaptant selon un volontarisme hétérogène aux évolutions de la société, du sport et de ses modalités de pratique. Partant du territoire entendu comme espace d'action publique, l'attention est ainsi accordée aux acteurs et aux échanges qu'ils construisent afin d'apprécier l'étude des compromis, des contradictions et des conflits dans divers secteurs d'intervention où le sport est appréhendé à la fois comme objet et outil d'action publique (éducation par le sport, sport de haut niveau, soutien à l'emploi dans le secteur associatif, développement et aménagement du territoire).
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), géographie, sociologie et science politique, aux candidats aux concours de la Fonction publique ainsi qu'à tous les acteurs du secteur sportif.

  • Préface de Daniel Costantini « Champions du monde de football (1998), champions du monde de handball (2001), 38 médailles aux Jeux olympiques de Sydney (2000). Le sport de haut niveau évoque à coup sûr médailles et titres glorieux français, et les performances sportives ont, de ce point de vue, quelque chose à voir avec la magie : c'est un monde merveilleux et enchanté.


    Pourtant, au-delà de cette représentation onirique de la performance, le sport de haut niveau est aussi une production rationnelle dans laquelle sont engagés tout à la fois un travail de définition légale de l'athlète de haut niveau qui se démarque de la seule élite sportive, une bureaucratie d'Etat associée à un ensemble de corps professionnels (médecins, journalistes) (dé-)voués à la performance, un dispositif institutionnel de formation de l'élite, un système de croyance. Là où la performance semble spontanée en tant que résultat d'une prouesse physique pour le spectateur, l'observation de ce qui pourrait constituer en quelque sorte l'envers du décor du sport de haut niveau vient rappeler le caractère hautement élaboré d'une activité éminemment sociale.

  • La question du dopage est souvent traitée à la suite d'affaires fortement médiatisées qui impliquent des sportifs professionnels ou de très haut niveau. Force est de constater cependant que certains sports sont plus souvent que d'autres pointés du doigt. Pourtant, le dopage existe dans tous les sports et touche également les jeunes. Ces derniers représentent une population à risques à un âge où ils souhaitent devenir "quelqu'un" en accédant le plus rapidement possible au meilleur niveau.
    Dès lors, comment empêcher les jeunes sportifs de recourir au dopage, comment aider à mettre en place une prévention efficace ? Reposant sur une étude menée pendant trois ans sous l'égide de l'Agence mondiale antidopage, l'ouvrage met à jour la faiblesse des arguments des jeunes face au dopage. Il permet au public, parents, encadrants et professionnels du sport, une compréhension plus fine des failles qui conduisent les jeunes à se doper.

empty