• Avec l'aide des huit magiciens de l'ordre de Mïakona (Psyché, Cupidon, Leila, Arès, Black, Dimitri, Sibylla et Ravel), Cristal va devoir retrouver quatre objets magiques ayant appartenu à son père, le magicien Merlin.
    Elle devra retrouver dans l'ordre : la harpe Alyn, la carte des milles lieux, la dernière baguette Mïako et le grimoire rouge de Merlin.
    Sans cela, elle ne pourra retrouver sa mémoire ni réveiller la magie de Merlin.
    Avec l'aide des huit disciples de Merlin, Cristal affrontera les dangers de l'autre monde, celui qui se trouve derrière le miroir....

  • Pendant la période théodosienne sévissaient d´horribles magiciens, dirigés par le Chambellan Eutrope et le terrible Stilicon. Dans l´optique de conquérir les deux empires d´Orient et d´Occident, ils transformèrent en de terribles Hycrobiles les empereurs

  • Grace est une jeune thérapeute.
    Sa vie à La Nouvelle-Orléans, bercée par des pratiques vaudou, va basculer dans l'irréalité le jour où elle rencontre un immortel.

    Ce premier tome n'est que le commencement d'une histoire fantastique, l'ouverture des 12 portes du Kaama.
    Puis, dans les prochains tomes, l'histoire d'amour avec cet inconnu, cet immortel, va s'intensifier.
    Peu à peu, les lecteurs vont aussi découvrir les souffrances de Grace et la personnalité de l'homme inconnu.

  • « Imaginez un monde dépourvu de toutes ressources dévasté par de terribles virus. Un monde dépourvu d'humanité où femmes et enfants n'existent plus. Imaginez un monde où règne le chaos, la noirceur, la terreur. Imaginez un monde où seul « LUI » règne. Un monde semé d'atrocités, un monde obscure où humains, anges, diables, démons, djinns et autres créatures magiques devront s'allier pour le combattre.
    Dans ce premier chapitre Rogers XAB essaie de comprendre le monde dans lequel il vit lui et ses compagnons. Cachés dans une vieille abbaye en ruine, lui et ses compagnons essaient de survivre jusqu'au jour où un petit garçon se présenta à leur porte. » (Bible, Apocalypse 13 :1) : « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. » (Coran, sourate 27 /verset 82) : « Quand la parole tombera sur eux, nous ferons sortir de terre une bête qui leur parlera disant que les hommes n'étaient point convaincus de nos signes. »

empty