• Ce recueil de contes - qui date de la première moitié du xvii e  siècle - puise aux mêmes sources que les Mille et Une Nuits. L'auteur a rassemblé en un volume tous les récits extraordinaires que l'imagination arabe colportait depuis des siècles.
    Le lecteur se trouve transporté dans les rues du Caire ou de Bagdad où le prodige est monnaie courante. En effet, pour Qalyoûbî, comme pour tous les grands prosateurs arabes, la vraie merveille n'est-elle pas simplement d'exister sous le soleil, dans un monde où, pour peu qu'on veuille s'abandonner au courant de la vie, tout peut arriver ?
    Avec les Histoires étranges et merveilleuses, on se retrouve en présence d'un des représentants majeurs de ce courant immémorial, venu du plus lointain Orient, qui conjugue, pour le plus grand bonheur du lecteur, à la fois divertissement et enseignement.

empty