• Au pays des Achards, en Vendée, une histoire d'amour entre un paysan et une « sauvageonne » en plein XVIIIe siècle...Tout cela commençait comme une belle et simple histoire d'amour, du moins Mathieu le gabelou et Marie la sauvageonne, le pensaient-ils. Leur destin en a décidé autrement, Marie et Mathieu vont vivre une extraordinaire histoire, tellement loin de celle qu'ils avaient imaginée.

  • "Terre de géants et de genêts en fleurs...". C'est ainsi qu'Émile Grimaud décrit la Vendée. Le spectacle du Puy du Fou a ensuite répercuté ce moment de grâce du poète. Cette terre, la nôtre, est aussi d'évidence une terre de poètes, célèbres parfois jusque dans les récitations des écoliers, ou le plus souvent oubliés.
    Alain Perrocheau les a lus, recensés, soupesés. Son anthologie est bien plus que cela. Voilà leur histoire à toutes et à tous. Voilà leur démarche et leur quête. Voilà le meilleur, le miel de leurs écrits. Le lecteur admirera le travail accompli, et surtout, il savourera.
    Et puis, il s'interrogera. Comment se fait-il que la Vendée nous ait donné, du XVIe siècle à nos jours, autant de poètes. Pourquoi diable les a-t-elle autant inspirés?
    Pour tenter de comprendre, il me semble qu'il faut aller chercher trois clés. La nature, l'histoire, le caractère. La nature d'abord. Jacques Bereau, le premier de tous, est déjà sous le charme du "vert bocage". D'autres après lui diront nos douces collines, la plaine qui ondule, nos marais changeants. Et la mer, bien sûr.
    Tumultueuse et souvent tragique, l'histoire de notre terre a forcément ému, indigné ou révolté. Aux poètes, elle arrache des pleurs. Ils en diront les souffrances et les gloires, les crimes et les pardons.
    Le caractère enfin. Cette indéfinissable et improbable osmose, née tout à la fois de l'austérité du granit, des souffles de l'océan, de cette douceur poitevine qui nous vient des troubadours. Plus encore que le caractère, c'est une âme vendéenne que nous disent depuis toujours les poètes. Un peuple fier, des générations ployées sous le labeur, un goût pour la fête, une inclination pour le mystère.
    Mais la Vendée n'enferme pas l'âme de ses poètes. Elle les porte au contraire vers l'universel, vers ces grands mouvements de l'humanité qu'ils ont le merveilleux secret d'explorer, de saisir et de pouvoir partager. Ouvrez le livre, tournez la page, laissez-vous emporter...

    Gilles Bély.
    Président de la Société des Écrivains de Vendée.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • 680 notices, 300 illustrations, ce dictionnaire recense toutes les célébrités vendéennes, tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont contribué à la notoriété de la Vendée. Qu'ils y soient nés ou qu'ils y aient séjourné, tous les personnages importants qui ont façonné ce département sont recensés dans ce beau-livre d'Alain Perrocheau. On retrouve Émile Faguet, fameux critique littéraire originaire de La Roche-sur-Yon, Georges Clemenceau (natif de Mouilleron-enpareds), Florelle (née à La Chaume) ou encore Claude Robin, brillant coéquipier de Kopa et Fontaine.
    Alain Perrocheau est membre de la Société des Ecrivains de Vendée et de l'association Histoire et Traditions du pays des Achards. Il est également Maire de la commune de Martinet depuis la fin 2007.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Antonin Giraudet, journaliste et révolutionnaire convaincu, emprisonné sous la Terreur, apprend à la mort de son père qu'il n'est qu'un enfant adopté. Ses véritables origines le déçoivent et l'intriguent. La lecture des Cahiers, rédigés par sa mère naturelle, lui apportera quelques réponses mais une partie de ces écrits reste à découvrir et ce manque lui cache le nom de son père. C'est à une quête d identité que nous convie l'auteur, en même temps qu'à une enquête sur tout le milieu libertin, aux glorieux temps de la douceur de vivre de la noblesse de Louis XV et Louis XVI. Le récit nous entraîne entre les tourments révolutionnaires et les salons érudits au coeur des mystères de la Cour en ces heures fastueuses mais fragiles.

  • En 2018, il était grand temps, semble-t-il, de faire paraître cet ouvrage qui évoque le XXe siècle, ce siècle qui nous semble avoir pris fin hier. Comme si le temps s'était accéléré en changeant de millénaire... Le XXe siècle est visité ici année après année, de 1900 à 2000 compris, du naufrage de la Croisine devant La Chaume à la marée noire provoquée par l'Erika ; du clash des inventaires (en 1906) à la création du Puy du Fou (1977) ; de la réconciliation des Vendéens avec la République dans les tranchées de la guerre 1914-1918 au passage du maréchal Rommel venant inspecter le mur de l'Atlantique (1943) ; des catastrophes du Saint-Philibert (1931) et du Lancastria (1940) jusqu'à celle, ferroviaire, de Chantonnay (1957), sans oublier la crue du siècle (1960), la tempête du siècle (1972) et la sécheresse du siècle (1976)... Au fil des années, on retrouve les plus illustres enfants de la Vendée : Clemenceau, de Lattre, Jean Yole, Henri Pitaud, Maxime Bossis, Roland Berland... ainsi que des passants considérables : Simenon, Marc Sangnier, Jean Gabin, Soljenitsyne, de Gaulle et Mitterrand... Comme un journal du siècle, cet ouvrage délivre ses pages politiques, économiques, fait-diversières, sans oublier le sport, le cinéma, la littérature... Un ouvrage qui ne prétend pas être une encyclopédie exhaustive mais veut simplement donner un aperçu de ce xxe siècle où la Vendée s'est révélée forte

  • Plus de 200 photographies aériennes réalisées en ULM dévoilant Noirmoutier et l'Île d'Yeu sous un angle inédit. Commune par commune et hameau par hameau, sans oublier les grands prés verdoyants, les dunes ou les marais salants, c'est un florilège de clichés très variés pour tout voir : les habitations, l'urbanisme, les marchés, les châteaux, l'ostréiculture et la pisciculture, les plaines, les champs...

empty