• L'île aux fées

    Bernard Dupre

    • Ramsay
    • 23 Mars 2021

    L'histoire de «L'i^le aux fe´es» se de´roule dans la premie`re moitie´ du 18e sie`cle. Solange, une orpheline mise´rable, ma^tine´e de sorcie`re va e´chapper au triste destin promis aux autres « Solanges » anonymes du fin fond du Berry. Elle va connai^tre plusieurs vies singulie`res et une ascension fulgurante : d'abord Versailles, puis au-dela` des mers, Pondiche´ry sous Dupleix, et l'univers esclavagiste de Port-Franc¸ois a` Saint-Domingue.
    Cette saga est l'occasion de croiser des repre´sentants de la socie´te´ d'alors (des paysans e´ternels au Roi Louis XV, monarque sans caracte`re, en passant par les nobles, les religieux, les francs-mac¸ons). On y rencontre aussi des personnages illustres : du jeune Voltaire plein de verve au marquis d'Argenson, ministre des Affaires e´trange`res aux ide´es de re´formes voue´es a` l'e´chec.
    « L'i^le aux fe´es » est un roman historique qui puise son inspiration dans des re´cits de voyages, de sorcellerie et dans la litte´rature d'un 18e sie`cle plein d'ombres et de lumie`res.

  • Bâti sur un mensonge, et quel mensonge ! un amour n'est-il que traîtrise, perversité, cynisme et faiblesse ?
    Passée maître dans l'observation des âmes, l'auteur, armée d'une langue scintillante, décrit les méandres d'une passion nocturne et bouleversante.
    Face à cet amant enfermé dans son secret et s'enferrant de plus en plus dans ses dénégations, que peut cette femme qui, dès le premier soir, l'avertit qu'elle tient en horreur le mensonge ?
    Si différents l'un de l'autre, et pourtant si proches, que cet homme en vient à lui écrire que « dieu et Satan ne représentent chacun que la moitié du monde... » Dès lors, s'installe entre eux une correspondance « à mi-voix », à la fois moderne par sa rude vérité et classique par sa facture. Bref, voici un roman intemporel, où le lecteur, emporté par cette folle passion, navigue avec délices entre le vice et la vertu.


  • avec une soixantaine d'espèces ajoutées à l'édition de 1996 (316 espèces au total), un texte, une nomenclature et une iconographie entièrement revus, la nouvelle encyclopédie de toutes les tortues du monde propose un panorama exhaustif de la famille des tortues.
    certaines des espèces présentées n'avaient encore jamais été décrites. pour chaque espèce, critères d'identification, répartition, biologie sont présentés en détail. la question des menaces et de la protection est traitée dans tous les cas oú les espèces subissent des pressions écologiques. chaque espèce est illustrée par une carte qui permet de visualiser rapidement sa répartition. l'iconographie elle aussi est exceptionnelle : l'ouvrage est le fruit d'un travail de fond et de recherches in natura, et une grande partie des illustrations sont des clichés de terrain, parfois inédits.
    l'encyclopédie de toutes les tortues du monde est donc un volume universel et complet, une référence scientifique unique en son genre. orientée vers la protection de ces animaux souvent malmenés et menacés, elle s'inscrit aussi dans une démarche à la fois pédagogique et militante.

  • " Cette brume légère, bleutée, au petit matin, sur la savane, telle une lointaine réminiscence...
    J'entends à présent une mélopée africaine, c'est cela, et je la vois aussi bien sous mes paupières lasses, à la fois lancinante et joyeuse, dans des claquements de mains, des déhanchements lascifs et de grands rires d'enfants. C'est l'Afrique australe, au plus près, au plus loin, lieu de toutes les amours, de toutes les utopies. Au plus loin, au plus près, comme un appel, comme un rappel, entendu sans y prendre garde, dans un restaurant à la mode, à Paris même, au moment que je m'y attendais le moins, même si je l'espérais en secret...
    " S. B.-D. " Cette Mélopée africaine nous mène peu à peu à une reconnaissance de nos pouvoirs perdus, et ici regagnés dans ses composantes magiques... Apprentissage de soi par l'autre, révélation "africaine" du corps par l'âme et de l'âme par le corps. On peut y voir, dans cette mesure, une ultime action de grâce envers Léopold Sédar Senghor. " André Brincourt.

empty