Desclee De Brouwer

  • Ouvrage issu du 8e Colloque international sur la résilience, des jeudi 27 et vendredi 28 mars 2003 sous la direction de Boris Cyrulnik.
    La résilience est cette possibilité qu'ont les êtres humains de surmonter les traumatismes et les blessures les plus profondes. Cette notion commence à être répandue et pour autant comprendre ce qu'est vraiment la résilience reste énigmatique. Les contributions du présent ouvrage, issues d'un colloque dirigé par Boris Cyrulnik, révèlent comment la résilience étudiée de manière transversale opère dans les secteurs et dans les moments les plus variés : dans la famille, à l'école, dans les accidents de la vie quotidienne, dans des cultures différentes, jusqu'aux âges les plus avancés de l'existence.
    Dans cet ouvrage, la résilience est appréhendée avec un ton nouveau. Elle est elle-même mise à l'épreuve dans une perspective dialectique avec les éclairages de spécialistes de tous horizons. Non réductible aux effets de mode ni à un concept clinique, la résilience devient cependant un outil opératoire pour les acteurs de la vie sociale. Ne serait-elle pas une nouvelle façon de remettre en question la fragilité humaine dans ce qu'elle aurait de définitif pour comprendre et aider chacun d'entre nous à faire face ?

  • Les enfants sans famille sont aussi des enfants aux cent familles.
    Placés, déplacés, adoptés, migrants. ils vivent souvent douloureusement les conséquences de séparations. d'abandons, de déqualifications parentales ou de situation sociale précaire. Tous ont en commun la rupture des liens, la quête d'un amour parental impossible, rejouant le scénario d'abandon suivant de multiples modalités, confrontés à des difficultés d'intégration, d'appartenance, à une identité difficile à conquérir.
    Des mesures sont mises en place pour assurer leur protection, ils passent entre les mains de services sociaux, mais pas toujours pour le meilleur, sont accueillis dans des foyers où ils peuvent trouver un certain équilibre, mais souvent de manière temporaire ou, encore. s'ils sont adoptés, trouvent la chaleur d'un foyer, mais sont pris par des questionnements sur leurs origines et leur filiation. Le présent ouvrage, issu d'un colloque orchestré par Boris Cyrulnik, propose une lecture approfondie et multiple de ces situations ; afin de comprendre comment mieux accueillir ces enfants, il ouvre des espaces de réflexion à partir de la dimension historique, de l'ethnopsychiatrie, de l'anthropologie, du judiciaire et de la clinique au quotidien.
    Face à ces enfants déjà confrontés à des carences fondamentales, il est nécessaire, lorsque cela est possible, de sauvegarder les liens d'attachement et d'éviter les retraits parfois brutaux de familles considérées comme défaillantes. Cet ouvrage propose de prendre le temps d'une réflexion fondamentale : comment accompagner ces enfants ? Comment peuvent-ils eux-mêmes lutter, voire se repérer, donner un sens à leur vie et finalement, à leur tour, " faire famille " au sens plein du terme ? Patrick Conrath.

empty