• « Aujourd'hui, sur la planète, 7 milliards d'êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide.
    Ils sont mus par le désir d'offrir à Dieu et aux autres humains leur temps, leurs biens, leur travail et parfois leur corps pour éprouver le bonheur de donner du bonheur.
    Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu'on aime - la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde.
    La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l'existence et à mieux profiter du simple bonheur d'être.
    Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce.
    Ce livre est le résultat de cette quête. » B. C.
    Un merveilleux texte, lumineux, tendre et original sur le rôle majeur que joue l'attachement dans le sentiment religieux.
    Un immense sujet, un très grand livre.
    Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été d'immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et, plus récemment, Sauve-toi, la vie t'appelle et La nuit, j'écrirai des soleils.

  • « Lors de ma première naissance, je n'étais pas là. Mon corps est venu au monde le 26 juillet 1937 à Bordeaux. On me l'a dit. Je suis bien obligé d'y croire puisque je n'en ai aucun souvenir.
    Ma seconde naissance, elle, est en pleine mémoire. Une nuit, j'ai été arrêté par des hommes armés qui entouraient mon lit. Ils venaient me chercher pour me mettre à mort. Mon histoire est née cette nuit-là. » B.C.
    C'est cette histoire bouleversante que Boris Cyrulnik nous raconte pour la première fois en détail dans ce livre où l'émotion du survivant se conjugue au talent de l'écrivain, où le récit tragique se mêle à la construction de la mémoire, où l'évocation intime d'une enfance fracassée par la guerre exalte la volonté de surmonter le malheur et de répondre à l'appel de la vie. Une histoire poignante, hors du commun, qui retentit profondément en chacun d'entre nous.
    Un récit bouleversant et éclairé sur la notion de résilience : on est capable de tout lorsque la vie nous appelle.
    Selon Boris Cyrulnik, le vide des origines trouble l'identité de chacun. Un livre intime et fondateur sur la puissance de la mémoire et du récit personnel qui permet de se réconcilier avec soi-même et ainsi... de survivre.
    © Odile Jacob, septembre 2012
    © et (P) Audiolib, 2018
    Durée : 6h41

  • Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations : la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître.
    Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ?
    Entourés par une dizaine d'experts - des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue -, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?

  • Défense et critique de la psychanalyse

    ,

    lu par Boris Cyrulnik; Michel Onfray

    Après la controverse, largement médiatisée, entre les psychanalystes et Michel Onfray pour sa critique de Freud dans la Contre-Histoire de la Philosophie, un échange constructif et éclairé peut enfin prendre place : Boris Cyrulnik, psychanalyste, éthologue et psychiatre, ouvre ainsi le premier véritable débat sur la psychanalyse avec Michel Onfray. Freud et son héritage sont si présents dans notre société contemporaine que l'inconscient, le complexe d'OEdipe ou l'acte manqué sont des concepts utilisés dans la vie courante et finalement peu remis en cause. Cette rencontre de deux penseurs aux vues divergentes laisse place au libre examen de la psychanalyse, dans sa pratique actuelle comme dans ses fondements, pour nous offrir une réflexion passionnante, claire et pénétrante, qui sort du temps de la médiatisation pour se développer librement et intelligiblement dans le temps de la réflexion.
    Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX
    Le présent entretien a été enregistré en public dans des conditions acoustiques très inférieures à celle d'un studio d'enregistrement et aux normes standard de Frémeaux & Associés - et ce malgré une restauration en studio. Toutefois, la pertinence des propos sur un sujet si controversé et la qualité de l'échange nous ont convaincus de mettre ce document à la disposition du public.

  • On savait que le cerveau était l'entité la plus complexe de l'univers connu. Mais les nouvelles découvertes démontrent que ses possibilités sont bien plus étonnantes qu'on ne le croyait. Non seulement il est totalement  élastique  - même âgé, handicapé, voire amputé, il peut se reconstruire, apprendre, inventer -, mais aussi totalement  social  - un cerveau n'existe qu'en résonance avec d'autres : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie. La combinaison de ces deux facultés permet de supposer que l'homo sapiens  peut évoluer en changeant lui-même sa structure. Nous avons le pouvoir d'influer sur l'évolution de notre propre cerveau - encore faut-il savoir comment il fonctionne.
    Patrice Van Eersel, rédacteur en chef du magazine  Clés, aborde ces questions avec cinq spécialistes, tous médecins et chercheurs :le neuropsychiatre et éthologue  Boris Cyrulnik, qui démontre que la résilience repose sur la plasticité neuronale ;le neuropharmacologue  Pierre Bustany, qui raconte comment les nouvelles techniques d'imagerie cérébrale ont révolutionné notre vision de la psyché ;le psychiatre  Jean-Michel Oughourlian, qui établit le lien entre les « neurones miroirs » et le concept de « désir mimétique » ;le psychiatre  Christophe André  qui met en pratique les découvertes des neuro-cognitivistes sur les moines en méditation ;le psychothérapeute  Thierry Janssen, qui s'interroge sur la médecine d'Orient, peut-être mieux outillée que la nôtre pour comprendre le cerveau.
    TABLE DES MATIERES
    Avant-propos
     
    1. NOTRE CERVEAU EST PLASTIQUE
    Nos neurones se remodèlent et se reconnectent jusqu’à la fin de notre vie
    Entretien avec Boris Cyrulnik
     
    2. NOTRE CERVEAU EST SOCIAL
    Pourquoi nos neurones ont besoin d’autrui pour fonctionner
    Entretien avec Pierre Bustany
    Entretien avec Jean-Michel Oughourlian
     
    3.NOTRE CERVEAU EST EMOTIONNEL ET AUTONOME
    Sentir, penser, agir… ne consomme que 1% de notre énergie cérébrale. Que fait-on du reste  ?
    Entretien avec Christophe André
     
    4. NOTRE CERVEAU RESTE UNE ENIGME
    Si nos rêves s’écrivent à la seconde où nous nous réveillons, que fait notre cerveau avant  ?
    Entretien avec Thierry Janssen
     
    Epilogue 
    Mais alors qu’est-ce que la conscience  ?
    © Éditions Albin Michel / C.L.E.S., 2012
    © et (P) Audiolib, 2021
    Durée : 5h37

empty