Pluriel

  • Edgar Morin, qui a 100 ans en 2021, réunit les souvenirs remontés à sa mémoire et déroule dans ce livre l'épopée vivante d'un homme qui a traversé les grands événements du XXe siècle. La grande histoire se mêle à une vie riche de voyages et de rencontres, où l'amitié et l'amour occupent une place centrale.

    « Ces souvenirs témoignent que j'ai pu admirer inconditionnellement des hommes ou femmes qui furent à la fois mes héros et mes amis. Ils témoignent des illuminations qui m'ont révélé mes vérités, de mes émotions, de mes ferveurs, de mes douleurs, de mes bonheurs. Ils témoignent que je suis devenu tout ce que j'ai rencontré. Ils témoignent que le fils unique, orphelin de mère que j'étais, a trouvé dans sa vie des frères et des soeurs.

    Ils témoignent de mes résistances : sous l'Occupation, puis au cours des guerres d'Algérie, de Yougoslavie, du Moyen-Orient, et contre la montée de deux barbaries, l'une venue du fond des âges, de la haine, du mépris, du fanatisme, l'autre froide, voire glacée, du calcul et du profit, toutes deux désormais sans freins.

    Ces souvenirs témoignent enfin d'une extrême diversité de curiosités et d'intérêts, mais aussi d'une obsession essentielle : que puis-je savoir ? Que puis-je croire ? Que puis-je espérer ? Inséparable de la triple question : qu'est-ce que l'homme, la vie, l'univers ? Cette interrogation, je me suis donné le droit de la poursuivre toute ma vie. » Edgar Morin

    Ajouter au panier
    En stock
  • La voie

    Edgar Morin

    • Pluriel
    • 3 Octobre 2012

    L'humanité est aujourd'hui à la croisée des chemins : la mondialisation, sous l'emprise du capitalisme financier, a révélé sa fragilité tandis qu'on assiste à la montée des périls : conflits ethniques, religieux et politiques, dégradation de la biosphère, accroissement des inégalités et de la misère à l'échelle du globe. Cette voie est donc sans issue. Dans ce livre Edgar Morin propose d'explorer une autre Voie, seule à même de nous permettre de retrouver une cohérence, un sens et un avenir. Elle passe par une multitude d'initiatives d'ores et déjà mises en oeuvre aux quatre coins du monde, mais qui sont encore isolées et invisibles. Comment fédérer dans une Voie nouvelle les voies de la réforme de l'éducation, de la réforme écologique, de la réforme politique, de la réforme économique, des réformes de société et des réformes de vie ? Ce livre propose une utopie concrète à l'horizon de nos actions qui fait plus que sembler désirable. Elle s'impose comme une urgence indispensable.

  • Grand format vendu à 13000 exemplairesBon historique de vente de Morin, en poche comme en grand format (dernier poche Flammarion vendu à plus de 7000 exemplaires)

  • Edgar Morin évoque les figures qui ont éclairé et nourri sa vie et sa pensée : Héraclite, Montaigne, Pascal, Spinoza, Rousseau, Hegel, Marx, Freud, Jung Heidegger, Piaget... Mais aussi Jésus, le Bouddha, Dostoïevski, Proust, Illich, Beethoven...

  • Ce que fut le communisme

    Edgar Morin

    • Pluriel
    • 4 Octobre 2017

    "On a longtemps cru que le mot communisme, qu'il signifie émancipation ou, au contraire, asservissement, rendait compte de la nature de l'URSS. Le vrai problème de la nature de l'URSS émerge dès lors qu'on ne se satisfait plus de ce mot et qu'on commence à supposer que le communisme est un masque, une illusion qui occulte la réalité qu'il prétend nommer. Ainsi commence la première prise de conscience, celle de notre cécité devant un mystère : la nature de l'URSS.
    L'URSS nous apparaît alors comme le Sphinx qu'éclairent partiellement toutes les théories, à commencer par les théories marxistes, mais qui les défie et les égare toutes". L'auteur nous apporte ici sa conception complexe que ne saurait résumer un maître-mot. Ce texte, écrit à l'époque de la succession de Brejnev et de l'avènement de Iouri Andropov, fournit un témoignage éclairant du temps où l'URSS n'était pas forcément vouée à l'échec, maisù la prévision de cette possibilité apparaissait déjà.

  • Mon Paris, ma mémoire

    Edgar Morin

    • Pluriel
    • 19 Mars 2014

    « Je suis né à Paris, le 8 juillet 1921, rue Mayran, dans le IXe arrondissement, au pied de la butte Montmartre... » Dans ce livre pétillant d'humour et d'intelligence, l'inventeur de la « pensée complexe », co-auteur avec Stéphane Hessel du Chemin de l'espérance, évoque ses tribulations dans les différents quartiers de la capitale qui correspondent à autant d'étapes de sa vie intellectuelle et de ses engagements politiques. Un récit sur presque un siècle de vie parisienne, traduit et célébré dans le monde entier.

  • Issu d'une enquête de grande ampleur menée sur le terrain, "Commune en France - La métamorphose de Plodémet (pour Plozévet)" a été, dès sa parution en 1967 chez Fayard, l'un des premiers livres qui analysait, tout en respectant sa singularité, une commune comme un microcosme de la grande transformation de la France de l'après-guerre : la fin des paysans, la révolte des jeunes, l'émancipation des femmes, l'entrée du village dans la civilisation planétaire. Il s'est vite imposé comme un modèle, à la fois méthodologique (une enquête conduite à partir d'entretiens approfondis) et scientifique (une monographie permettant la description minutieuse de transformations beaucoup plus larges), qui en firent d'emblée un classique.
    Dans une préface inédite, Edgar Morin revient, à l'occasion de cette réédition, sur les conditions d'élaboration, puis les réactions à la sortie de l'ouvrage, tandis que Bernard Paillard, qui a mené l'enquête avec lui, retourne sur place et nous conte, dans une substantielle postface, les nouvelles métamorphoses de Plozévet.

empty