• Dans les années 80, trois journalistes débutantes tentent de s'imposer dans le petit monde masculin du journalisme sportif.

    Quand Élise, Clémence et Noële, fraîches émoulues de l'école de journalisme, font leur entrée dans le service des sports de France 1 en cette année 1984, elles comprennent vite qu'elles ne sont pas en terrain conquis.

    C'est peu dire que dans cette grande radio nationale où l'on cultive depuis toujours l'entre-soi masculin, la décision du chef de service de faire appel à ces stagiaires féminines suscite le scepticisme.

    Les « petites cailles », comme les appelle d'emblée le monsieur Football de la station, sont bien décidées à se faire une place. Mais, confrontées au sexisme, aux provocations machistes, soumises à une guerre d'usure où leur légitimité est constamment bafouée -même leur entourage questionne leur choix professionnel- Élise, la catalane passionnée de sport, Clémence, la fine technicienne du foot, Noële, la « voileuse » bretonne, vont devoir mettre en oeuvre toutes les ressources de l'amitié pour résister...

  • 1943. Fuyant Paris occupé, Amédine interrompt ses études à la Sorbonne. Pour essayer de canaliser son caractère passionné, ses parents l'envoient chez son grand-père adoré, à Font-Romeu, dont le monumental Grand Hôtel a été transformé en hôpital par la Wehrmacht.
    Prêtant main-forte à sa tante qui tient un salon de thé, Amédine retrouve, malgré l'omniprésence des uniformes vert-de-gris, l'ambiance de son enfance. Elle renoue avec un ancien camarade de jeu, Vincent. Dans le village, on leur prête une romance... Mais Amédine a d'autres préoccupations : elle s'engage dans une filière d'évasion vers l'Espagne. De nombreux juifs fuyant les persécutions nazies ont trouvé refuge en Cerdagne, comme le petit Jean Tenenbaum qui deviendra plus tard Jean Ferrat et Daniel Meyer, un étudiant dont Amédine était follement éprise à Paris et qui réapparaît soudain dans sa vie en ces heures dramatiques.

  • Été 36. Madeleine, élève-infirmière et athlète prometteuse, monte dans le train à destination de Barcelone pour participer avec la délégation française aux Olympiades populaires antifascistes, organisées en réaction aux Jeux olympiques de l'Allemagne nazie à Berlin.
    Des compétiteurs venus de tous les pays se retrouvent en Catalogne pour une grande fête du sport et de la fraternité. À l'hôtel, au stade de Montjuïc où ils s'entraînent, au gré des promenades dans une ville riche de découvertes, les amitiés se nouent dans la joie et l'enthousiasme. Mais, la veille de la cérémonie d'ouverture, le coup d'État militaire de Franco plonge Barcelone dans le chaos et signe le déclenchement de la guerre.
    Courtisée par Marcel, brigadiste libertaire parisien, et Aleix, militant catalan indépendantiste, Madeleine est emportée dans la tourmente qui s'empare de l'Espagne...

  • La soixantaine imposante, Luce Colomine, femme de ménage à l'usine de salaison d'anchois de Collioure, découvre le cadavre de son patron, une lanterne éteinte à côté de lui... S'ensuivent trois autres morts avec autant d'objets retrouvés près de leurs dépouilles respectives : un harpon, une échelle et une bourse en cuir.
    Quelques jours plus tard, Luce se rend à la procession de la Sanch, et là, le choc ! Ils étaient là, tous, côte à côte sur la croix des outrages, jouxtant les autres instruments de la Passion : la lanterne et l'échelle, la bourse et le harpon.
    Le hasard ne peut jouer autant de tours, le lien entre cette procession et ces morts est évident !
    Luce, commère notoire, mènera son enquête envers et contre tous - notamment la police -, et ne reculera pas, même devant les menaces dont elle sera la cible.
    La Croix des Outrages est un polar qui se déroule en Terre catalane, et plus particulièrement dans le magnifique village de Collioure, qui troque pour une fois ses habits de lumière pour une tenue sépulcrale.

  • En cette fin des années soixante, dans l'enceinte de l'usine de poupées Bella de Perpignan, il existe une fosse à l'écart où l'on jette les poupées ratées, les têtes, bras, jambes, bustes, cheveux mis au rebut avant d'être recyclés. Des ouvriers ont pris l'habitude de s'y retrouver pendant les pauses mais l'endroit attire aussi des maraudeurs qui s'introduisent par une brèche dans la clôture lorsque l'usine est fermée. Il y a Sylvie, une gamine défigurée après un accident, Michel, un garçon que l'on traite de fille manquée, Patrick qui se prend pour un guerrier inca, Éliane, une vieille fille esseulée, soeur Eulalie qui collecte des jouets pour l'Afrique... tout un petit monde insolite pour qui les poupées bonnes à jeter sont un trésor. Mais une présence rôde, invisible, inquiétante, perverse, maléfique... et un jour, le jeune Michel disparaît mystérieusement...

  • à Saint-Laurent-de-la-Salanque pour travailler sur les terres de la riche famille Tixador. C?est le coup de foudre entre un ombrageux saisonnier espagnol et l?héritière du domaine. Scandale. Quand sa fille tombe enceinte, « Mme Veuve », la mère, doit pourtant accepter la mésalliance.
    L?enfant, Pau, a six ans lorsque son père dans un coup de sang tue « Mme Veuve ». Son père condamné au bagne, sa mère devenue folle, Pau est élevé par ses trois grands-tantes. Maltraité, il finit par fuguer et faire les quatre cents coups. Jusqu?au jour où il est adopté par les pilotes de l?Aéropostale, Mermoz, Saint-Exupéry, venus tester les hydravions de Latécoère sur l?étang qui borde la Salanque?

  • Découvrir Perpignan, son histoire, son patrimoine Enfin un livre sur l'Histoire de Perpignan destiné au grand public et en particulier aux touristes. Simple, attrayant mais rigoureux. Abondamment illustré, il confronte illustrations anciennes et photos actuelles.
    Facile à consulter grâce à des onglets de couleur pour discerner chaque partie, chacun des lieux ou édifices remarquables évoqué est accompagné d'une puce de la même couleur avec un numéro.
    Un plan du centre de Perpignan introduit chaque partie. Sur ce plan sont dessinés les bâtiments et monuments cités avec à côté la puce correspondante afin de tracer le circuit thématique proposé sur le terrain.
    Dans cet ouvrage divisé en 5 parties, le lecteur découvrira - De Ruscino à Perpignan, la Catalane : l'évolution politique, religieuse, économique, militaire de la Cité au Moyen Âge ;
    - Perpignan, la Française : du rattachement à la France par le traité des Pyrénées (visite de Louis XIV) au Perpignan du maréchal de Mailly et au conventionnel Joseph Cassanyes sauvant Perpignan des Espagnols;
    - La Belle époque de Perpignan change le visage de la ville avec l'arrivée du chemin de fer, la destruction des remparts voit naissance de nouveaux quartiers...
    - Perpignan Une et plurielle désormais branchée sur l'avenir que lui confère sa situation géographique au bord de la Méditerranée, au bout des Pyrénées, sa situation de lieu de passage et de carrefour.
    - Enfin Perpignan la Catalane encore dessine en quelques traits l'entrée de la Fidelissima dans le XXIe siècle: les traditions toujours présente, quand la culture investitle patrimoine (Visa, Le Grand Rigaud, l'Archipel...), la gare TGV, le Grand Saint Charles...

  • Dans les coulisses d'un grand palace. Adeline Dupraz, jeune orpheline savoyarde, vient chercher du travail à Genève en cette année 1867. Illettrée mais résolue, elle est engagée comme fille de cuisine à l'hôtel Beaurivage, établissement luxueux où séjournent tous les grands de ce monde : têtes couronnées, milliardaires, célébrités du monde des arts et des spectacles. Grâce à sa diligence, Adeline s'attire la confiance de M.
    Et Mme Mayer, les nouveaux propriétaires... Ainsi débute la grande saga de l'hôtel Beaurivage. Elle verra s'entrecroiser sur une centaine d'années les destins de deux lignées familiales : celle d'Adeline qui gravira tous les échelons de la hiérarchie, deviendra gouvernante des femmes de chambre et transmettra sa passion à sa descendance et celle des Mayer, les propriétaires, qui perpétueront de génération en génération les traditions de ce palace discret, théâtre d'événements parfois dramatiques, parfois heureux mais toujours mémorables.

  • L'an de grâce 1359, fuyant l'inquisition, Agnès noble damoiselle d'Aguilar quitte le port de Barcelone à bord de la Sant Jordi.
    Une nef, à l'équipage cosmopolite commandé par Renaud de Saint Estève. En s'éloignant de la côte catalane pour garder sa liberté, Agnès ignore à ce moment quelle deviendra "La Chamane aux yeux bleus". D'abord rescapés d'un naufrage au large des cotes africaines, Agnès et ses compagnons survivant suivront ensuite la route des caravanes et le sillage des navigateurs Barbaresque pour parvenir de l'Inde à la Chine jusqu'à la mythique route de la soie.
    Cette épopée intemporelle et initiatique nous transporte aux côtés d'Agnès au plus profond d'une époque médiévale haute en couleur et si propice aux mystères.

  • Dans le Roussillon, à la fin du XIXe siècle. Sennen et Laurent ont grandi ensemble dans le quartier du moulin de Saint Laurent-de-Cerdans. Sennen travaille auprès de son père, fabricant de clous. Laurent vit de la taille de châtaigniers dont on tire des piquets pour les vignes. Autant Sennen est timide, autant Laurent est un séducteur, mais tous les deux partagent une même passion pour l'inaccessible Marthe. Le père de Sennen incite son fils à monter une fabrique d'espadrilles dont la mode est en train de se répandre. Il s'installe dans le quartier du Château, où résident les notables, ce qui pour Laurent est une trahison. Quand de surcroît, Sennen lui souffle Marthe, Laurent voit rouge. Avec d'autres contestataires, il fonde la Coopérative sandalière dont la principale raison d'être est de couler son concurrent. Ainsi commence une rivalité épique qui dressera l'un contre l'autre les deux hommes et leurs descendants, de l'apogée à la chute de l'industrie sandalière catalane jusqu'à son récent renouveau.

  • A Perpignan, à la fin du XIXe siècle, la destinée romanesque d'une jeune ouvrière de l'usine de papier à cigarettes Job. A quatorze ans, Anna est " paperette ". Le quotidien est difficile pour ces ouvrières chargées du découpage du papier et de l'assemblage des carnets de feuilles Job vendus dans toute la France. Un jour, une mauvaise rencontre la détourne du à droit chemin. Personne ne sait ce qu'elle devient... Quelques années plus tard, enceinte, elle revient travailler dans l'usine de papier à cigarettes. Mais elle n'est plus la jeune fille naïve d'autrefois, c'est une nouvelle Anna, plus cultivée et aguerrie, qui va encore changer le cours de son existence et celui des autres " paperettes ". Dans une reconstitution vivante et documentée, Hélène Legrais convie le lecteur au coeur d'une ville bouillonnante, de l'usine de papier à cigarettes aux châteaux bourgeois, en passant par les quartiers populaires de Perpignan.

  • De 1939 à 1944, à la maternité d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales, le combat exceptionnel d'une jeune bénévole suisse pour sauver des enfants d'une mort certaine... A partir de 1939, des réfugiées espagnoles, juives et tziganes sont parquées dans des camps d'internement où les conditions de vie sont effroyables. Pour celles qui sont enceintes, l'angoisse de perdre leur enfant est un pas de plus vers l'horreur. Volontaire du Secours suisse aux enfants, Elisabeth Eidenbenz arpente inlassablement ces " prisons à ciel ouvert " pour accueillir les femmes épuisées à Elne, dans une maternité de fortune qu'elle a créée. Là, loin du chaos ambiant, ses protégées peuvent accoucher décemment. Arrive Teresa, rebelle espagnole meurtrie par l'exode. Entre la future mère et la jeune Suissesse se noue une amitié profonde. Comment quelques femmes, toutes dévouées à l'action d'Elisabeth, vont-elles cinq années durant faire de cet endroit un havre de paix et de résistance malgré la menace nazie ? Un roman poignant et généreux, fondé sur une histoire vraie, qui éveille les consciences quand solidarité et engagement sont plus que jamais des mots d'actualité.

  • en 1905, dans le petit village de cerbère, à la frontière franco-espagnole, le passage des marchandises des trains ibériques dans les trains français a donné naissance à un métier atypique et essentiellement féminin : transbordeuse d'oranges.
    c'est la voie qu'a choisie la jeune rosette ribéra. dans l'animation fiévreuse de la gare, elle va rencontrer l'amitié, avec la jeune espagnole amparo, et l'amour, en la personne de jacques, le fils du patron. mais, alors que s'ouvre une période de lutte syndicale, cet amour est-il possible ? dans la tourmente d'une grève qui divise le village, rosette, déchirée entre sa loyauté envers ses camarades de travail et son amour pour jacques, devra choisir son camp...
    quelle que soit sa décision, sa vie ne sera plus jamais la même. ce roman bouleversant nous entraîne à la découverte d'un métier oublié à travers l'histoire d'une héroïne simple et passionnée.

  • L'amour et l'amitié aux temps héroïques du rugby.

    Gabrielle aime le rugby. En 1914, ce n'est pas banal pour une fille de notaire encore adolescente, même à Perpignan. Tous les prétextes lui sont bons pour fuir l'atmosphère étouffante du logis familial et accompagner en cachette son oncle au stade afin d'encourager quinze gaillards au maillot blanc frappé du losange sang et or catalan à la conquête de leur premier titre de champion de France.

    Quand la mobilisation générale est déclarée, le monde de Gabrielle s'écroule. Fini les empoignades épiques, l'enthousiasme des tribunes, la convivialité de la troisième mi-temps entre jeunes gens de tous milieux sociaux. Qu'adviendra-t-il d'Aimé Giral, le demi de mêlée, surdoué et beau comme un dieu ?

    Très vite, Gabrielle prend conscience avec horreur que beaucoup de ses amis ne reviendront pas.

    Malgré sa solitude et son désespoir, elle saura redonner un sens à sa vie en se lançant, à sa manière, dans la bataille.

  • L'amitiéindéfectible de deux pionniers de l'écologie au coeur du Roussillon.
    En 1900, un prêtre portugais du nom de Manuel Antonio Gomes arrive àSorède, village des Albères dans le Roussillon. Il est venu installer une étrange et nouvelle machine : un énorme four solaire.
    Pour les paysans, «L'entonnoir àsoleil »relève de la sorcellerie. Ils s'attaquent au padremais aussi àson disciple, Miquel, l'enfant du pays, qui, enthousiasmépar les potentialités de l'invention, va jusqu'àdélaisser Eugénie, l'héritière de la plus grande fabrique de fouets du village (les légendaires fouets de Sorède).
    En butte àl'hostilitégénérale, aux remontrances de sa mère, aux reproches de son frère, aux manoeuvres d'Eugénie pour le reconquérir, Miquel renoncera t-il àsa vocation d'inventeur et àl'amitiéde Manuel?

  • La guerre fratricide de deux cousins vachers sur les pentes des Pyrénées. 1928, dans les Pyrénées-Orientales. Face au progrès technique, éleveurs et bûcherons du plateau du Capcir ont des avis divergents. Dans le petit village de Formiguères on accueille à bras ouvert l'électricité qu'apporte le premier barrage hydroélectrique de la région mais dans le village rival des Angles, on flaire dans cette innovation une supercherie et on préfère rester dans l'obscurité. Mais bientôt, la richesse qu'apporte l'afflux de touristes dans le village électrifié exacerbe la jalousie dans le village rebelle au modernisme... Cette querelle attise la détestation entre deux cousins germains dont les familles se haïssent depuis des générations. L'un et l'autre ont du bien mais aucun héritier : le premier qui décèdera léguera son héritage à son cousin survivant. Cette idée leur est à tous deux insupportable : traquenards, chausse-trappe, complots, l'escalade infernale entre les deux cousins embrase la région...

  • Perpignan, 1890. Auguste Laborde hérite de la boutique de joaillerie de son père mort prématurément. Marié contre son gré par sa mère à une femme qui l'indiffère, il se réfugie dans ses deux passions : l'orfèvrerie et la musique. Sa vie prend un tour inattendu quand il découvre que la porte séparant son local de l'immeuble voisin donne sur les salons d'une maison close. Par une fente entre les lattes de bois, il dispose d'un point de vue imprenable sur l'activité de l'établissement. Jusqu'au jour où il assiste impuissant au meurtre d'une prostituée.
    L'enquête de la police restant au point mort, Auguste décide de mener lui-même l'enquête. Il n'a pu voir le visage de l'assassin, seulement ses mains et ses poignets. D'indice en indice, il est peu à peu entraîné dans les cercles les plus huppés de la capitale roussillonnaise.

  • A Châteaubriant, dans le pays de la Mée, entre Rennes et Nantes, une jeune femme enquête sur le passé et les secrets de son illustre famille. Lorsque le clan Le Gallois se réunit pour célébrer les funérailles d'une grand-tante, on découvre avec stupeur dans le caveau familial la dépouille d'une fillette inconnue. Mélanie Le Gallois, bouleversée, se sent investie d'une mission : rendre un nom, un visage à celle qui aurait été une proche parente et qui, pour une raison qu'elle ignore encore, a été " effacée " de l'arbre généalogique. Au fil de ses recherches, tout un passé ressuscite, celui de cette région des confins de la Bretagne, terre de forges et d'élevage. Passé et présent se rejoignent alors... Inattendue et singulière, l'intrigue des Ombres du pays de la Mée nous fait découvrir une région peu connue de la haute Bretagne. Suspense et émotion se mêlent admirablement dans cet envoûtant roman.

  • De génération en génération, sur les hauteurs du mont Canigou, on est mineur comme le père de Félicie, charbonnier, forgeron ou muletier, les pieds dans la neige de novembre à avril. Gamine étrange et solitaire, intelligente et rebelle, un peu sorcière même, Félicie grandit dans ce monde rude où tout tourne autour de la richesse locale, le fer. Ni jolie ni soucieuse de l'être, la jeune fille n'aime que sa montagne où elle va cueillir les plantes médicinales et lire Victor Hugo.
    Lorsque arrive la Grande Guerre, des mineurs étrangers remplacent les hommes partis au front. Différences de langue, de culture. On les tolère, à défaut de les accepter. Et Félicie, l'imprévisible, s'éprend de l'un d'eux...

  • Adeline, orpheline savoyarde, parvient à se faire embaucher à l'hôtel Beau-Rivage, établissement prestigieux des bords du lac Léman. Grâce à ses heureuses initiatives, elle réussit à gagner la confiance de tous. Mais au détour d'une rue, elle est brusquement rattrapée par son passé. Adieu la promesse d'une belle carrière hôtelière, adieu le rire ensoleillé du sommelier d'étage catalan. Quel secret pèse sur ses frêles épaules ?
    Une saga insolite à découvrir !

  • Le cabanon à l'étoile Nouv.

  • En 1359, une jeune femme, Agnès de Montclar, fuit les persécutions de l'Inquisition en pays cathare. Au terme d'un très long périple, elle va devenir chamane, célébrée pour sa science et sa sagesse de Samarkand, à Pékin.

empty