• Le soufisme, dont Idries Shah a incarné et transmis à notre époque l'éternel message, est une école de pensée et d'action fondée sur une « science de l'homme » qui englobe toutes ses dimensions - sociale, psychologique et spirituelle.

    Cent conversations avec Idries Shah Ces conversations contiennent les réponses aux questions suscitées par les livres précédents, mais aussi par les conférences que Shah a données dans des universités européennes et américaines et les émissions de radio et de télévision qui lui ont été consacrées - la question essentielle étant de savoir comment la psychologie traditionnelle peut éclairer les problèmes actuels : humains, sociaux, spirituels.
    Plus de cent contes, récits et aphorismes attribués aux soufis d'hier et d'aujourd'hui, de Hassan de Basra (VIIIe siècle) à Ustad Khalilullah Khalili (poète afghan contemporain), sont incorporés dans le cours de cet extraordinaire document où Idries Shah nous dit comment et pourquoi les soufis apprennent ; ce qu'ils apprennent ; comment développer la compréhension spirituelle ; et comment, aussi, cette compréhension se dégrade immanquablement dans toutes les sociétés.
    Shah puise dans plus de soixante-dix mille questions qui lui ont été adressées d'Afghanistan et de Californie, de Delhi et de Strasbourg ; il cite des paraboles orientales attribuées à Jésus, les classiques soufis, Omar Khayam, les histoiresenseignement de Mulla Nasrudin, ainsi que des articles de journaux ou revues ; il relate des rencontres avec des maîtres et des élèves contemporains. Nombre des concepts qu'il a introduits (notamment l'idée que les « études supérieures » doivent être conduites au bon moment, dans le lieu approprié et en « bonne » compagnie, l'idée même d'apprendre à apprendre, celle de la fonction spéciale, instrumentale, d'exercices et de rituels effectués, presque partout ailleurs, automatiquement) ont été depuis lors repris par les psychologues et les gourous. Sur ce point comme sur bien d'autres, ce livre renferme le matériel authentique. Certaines des conversations correspondent à plus d'une question. D'autres ne sont pas provoquées par des questions. Les « cent conversations » ne doivent donc pas être calculées sur la base de « cent questions et réponses ».

  • Un yogi qui survit sans se nourrir, un moine qui médite jusqu'à la pétrification : quelle magie secrète se cache derrière ces prouesses ? L'un des plus grands spécialistes du soufisme en Occident, dont l'oeuvre a notamment influencé Doris Lessing, éclaire tout ce que vous voulez savoir sur les différentes façons dont les grandes traditions spirituelles (juive, babylonienne, égyptienne, arabe et musulmane, iranienne, indienne, tibétaine, chinoise, japonaise) sont pratiquées depuis les origines, sur leurs secrets et la manière de les transmettre.

  • Les histoires que nous conte ici Idries Shah - qu'il nous donne à entendre et à vivre - illustrent les modes de pensée et d'action des sages soufis.
    Il s'agit de faire ressortir par-delà les apparences la réalité des êtres et des situations.
    Plus que toute autre caractéristique, la tendance à entretenir des idées arrêtées, à s'en tenir à des suppositions faciles, fait obstacle à la compréhension et, par là même, à la maturation psychologique et spirituelle. Idries Shah ne se contente pas de porter sur ce travers fondamental un regard grave et amusé, il offre encore une fois un remède, sous la forme d'un livre-exercice.
    Ces « contes » s'adressent à l'esprit intérieur. Ils sont interactifs, ouverts. Ils réveillent chez celui qui les lit ou les entend la faculté peu exercée de revenir toujours au point de départ, l'aptitude à percevoir ce qui est là. Ils dessinent un chemin.

  • Le soufisme, dont Idries Shah a incarné et transmis à notre époque l'éternel message, est une école de pensée et d'action fondée sur une « science de l'homme » qui englobe toutes ses dimensions - sociale, psychologique et spirituelle.
    Le travail accompli dans les écoles soufies authentiques, dont l'auteur nous révèle ici les aspects fondamentaux, vise à développer une forme de « perception directe », subtile, opérant au-delà des conditionnements et ouvrant la voie de la connaissance objective.
    Pour que l'individu et le groupe puissent progresser sur cette voie, dit Idries Shah, certaines conditions doivent être réunies, et certains obstacles identifiés et dissous.
    Construisant sur les fondements posés dans Apprendre à apprendre et Le Moi dominant, Idries Shah éclaire ces éléments avec force et fait apparaître un cheminement normalement invisible à nos modes de pensée familiers.

    « La première fois que j›ai lu un livre d'Idries Shah, ce fut comme si l'on me faisait découvrir le fond de ma pensée et de mon coeur, la meilleure part de moi-même. J'espère que d'autres feront la même expérience. » Doris Lessing

  • Une illustration des principes et de l'enseignement soufis à travers des contes et des récits, par Idries Shah, reconnu comme le porte-parole du soufisme en Occident.

    Le soufisme est une école de pensée et d'action fondée sur une science de l'homme dans toutes ses dimensions - sociale, psychologique et spirituelle, qui veut éveiller et stimuler l'aptitude à connaître et à aimer, présente en chaque être humain, pour le réorienter vers son destin ultime : accomplir sa nature divine. Pour cela, les maîtres soufis ont recours à une forme spéciale de littérature : les « histoires-enseignements », contes et récits traditionnels que l'on trouvera recueillis ici.

  • Ce second volume des aventures de Nasrudin nous entraîne dans les situations les plus inattendues et les plus drôles.
    À sa manière abrupte et bondissante mais aussi de façon très subtile, Nasrudin enseigne une philosophie de la vie quotidienne, imprégnée d'un sens aigu de la réalité et d'une connaissance profonde de la nature humaine. Ces histoires, contées depuis des siècles du Maroc à la Chine, de l'Asie centrale au Proche-Orient, ont plusieurs niveaux de sens. Les soufis les utilisent comme des exercices permettant d'accéder à une sagesse supérieure.
    On peut aussi, tout simplement, les savourer. Elles procurent à ceux qui les goûtent un plaisir incomparable et durable.

  • Les soufis

    Idries Shah

    Cet ouvrage monumental infirme complètement les opinions erronées répandues en Occident sur le soufisme. Il lève le voile sur une grande tradition spirituelle et psychologique qui a nourri nombre de grands penseurs et poètes : Saadi, Attar, Rumi, Ibn El-Arabi, El-Ghazali, Omar Khayyam, François d'Assise et bien d'autres. Il met en lumière l'extraordinaire impact des écoles soufies d'Espagne et du Moyen-Orient sur le développement de la civilisation européenne, à partir du VIIe siècle - comme en témoignent les oeuvres de Roger Bacon, Jean de la Croix, Raymond Lulle et Chaucer - et révèle que certaines des traditions, idées et découvertes occidentales, dans les domaines les plus divers, ont été inspirées par les enseignements et les écrits de maîtres soufis.

  • "dans un des plus beaux contes des mille et une nuits, marouf le cordonnier se prend à rêver d'une caravane fabuleuse dont les richesses lui sont destinées.
    sans ressources et presque sans amis en pays étranger, il imagine et décrit les trésors sans prix qui font route vers lui. ce "conte" aurait pu entraîner sa perte : il fut le fondement de sa réussite finale. la caravane imaginée prit forme, devint réelle un temps et arriva jusqu'à lui. puisse votre caravane de rêves parvenir elle aussi jusqu'à vous." les contes et récits qui forment cette caravane de rêves appartiennent pour la plupart à la tradition orale : ils ont été recueillis par idries shah de la bouche des conteurs du moyen-orient et d'asie centrale.
    d'autres proviennent de manuscrits inédits.

  • Idries Shah a rassemblé dans Contes Derviches les plus belles histoires de la tradition soufie.
    Ce livre nous emmène dans les caravansérails et les chaikhana du Moyen-Orient et d'Asie centrale où les mystérieux derviches, partis " à la recherche de la vérité ", se rencontrent et échangent leurs histoires.

  • Les histoires que nous conte ici Idries Shah - qu'il nous donne à entendre et à vivre - illustrent les modes de pensée et d'action des sages soufis. Pour autant, ce ne sont pas des contes didactiques. L'art du conteur opère: nous entrons dans l'histoire, nous comprenons bientôt que c'est de nous qu'il s'agit, de ce que nous sommes, de ce que nous pourrions être. L'histoire nous prend et nous apprend, nous captive et nous délivre. Elle nous amène aussi à pressentir, au-delà des mots, une réalité plus réelle que la réalité ordinairement perçue. Ces contes de sagesse, au coeur de la tradition soufre, nous transportent loin dans l'espace et le temps parmi ces philosophes-en-action qui allient sens pratique, discernement psychologique et intuition profonde.

  • Récits des Sages d'Orient rassemble des contes et récits puisés aux sources de la tradition.
    Les sages soufis, que les Récits saisissent sur le vif dans leur quotidien, sont les " fils de l'instant " : leurs paroles et leurs actes, toujours inattendus, sont commandés par une perception directe et immédiate de la réalité des êtres et des situations. Ce livre nous fait vivre ces instants avec eux et entrevoir " la vraie vie " par leurs yeux.

  • Le corpus des histoires de Mulla Nasrudin est un des trésors de la tradition orale.
    Contées depuis des siècles du Maroc à la Chine, de l'Asie centrale au Proche-Orient, elles gardent tout leur pouvoir et continuent de faire rire et de faire voir. Personnage légendaire, Nasrudin transcende les cultures et les époques. Tour à tour idiot et sage, retors et ingénu, il est le miroir de l'humain. Idries Shah nous conte ici quelques-unes de ses mille et une aventures et facéties. Que ces contes soient étudiés pour leur sagesse cachée ou savourés pour leur humour stimulant, ils procurent à ceux qui les goûtent un plaisir incomparable et durable.

empty