• À l'occasion du XXe anniversaire du festival de Nîmes, l'un des plus renommés hors d'Espagne, Flamenco en flammes raconte avec rigueur et enthousiasme la révolution du flamenco contemporain. Les liens avec l'Espagne, dans l'histoire et dans l'imaginaire, éclairent d'un jour nouveau la greffe du flamenco dans le Sud de la France. Mais c'est bien à sa source, en Andalousie, que le flamenco tout entier vit depuis vingt ans une authentique métamorphose et rayonne dans le monde entier. Flamenco en flammes essaie de décrypter cette ère de plénitude et explore avec jubilation les territoires de l'art profond, d'Almeria à San Fernando, là où repose Camaron de la Isla, l'homme qui a déclenché l'incendie...

  • Claude Viallat, né à Nîmes en 1936, est un peintre célèbre et méconnu, un homme fier et pudique imprégné des cultures de son territoire, d'ores et déjà inscrit dans l'histoire de l'art contemporain. Ces conversations, aux antipodes de la critique spécialisée, sont chroniques complices, journal de bord intime et sensible. Pendant deux ans, au fil de rencontres spontanées, l'auteur a simplement accompagné et observé l'individu autant que l'artiste et retracé pas à pas, bribe apès bribe, tout ce qui peut éclairer et dévoiler les petits mystères d'un homme peintre de ce temps. Et dans de petits textes ciselés comme des haïkus japonais, Claude Viallat a repris la balle au bond...

  • La belle orgueilleuse.
    C'est une drôle de ville, un personnage. Une héroïne qui ne ressemble à aucune de ses voisines du sud. Fille de Rome et férue d'architecture ou d'art contemporain, ancienne capitale du textile depuis longtemps désertée par l'industrie, secrète et conviviale, pudique et festive, protestante et catholique, populaire et raffinée, cévenole et camarguaise, Nîmes est une autre, depuis toujours, et cela lui convient. La belle est duelle.
    Elle en joue, se fait charmeuse, chaleureuse puis pique une colère, capricieuse. Hier enjouée, volubile, ce soir elle fait la moue et se replie, silencieuse. Mais quelle allure ! Quel art de vivre ! Quelle lumière! Pas question de dompter l'orgueilleuse.
    Juste l'apprivoiser peu à peu, la découvrir telle qu'elle est, pas à pas, aujourd'hui même. En piéton amoureux.
    Proud and beautiful.
    It's a strange town, a person. A heroine who does not resemble any of her neighbours in the south. A daughter of Rome, expert in architecture and contemporary art, a former textile capital long deserted by industry, secretive and friendly, modest and festive, Protestant and Catholic, popular and refined, Cévenole and Camarguaise, Nîmes is different, always has been, and that suits her. The beauty has duality. She plays with this, is charming and warm and then flies into a capricious temper. Yesterday she was joyful and voluble and tonight sulky and draws into herself, in silence. But what elegance! What art of living! What light! There's no question of domesticating the proud lady. Just taming her a little, discovering her as she is, step by step. Today. As a walker in love.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Récit de voyage et morceau d'histoire, l'ouvrage incontournable de deux grandes plumes du monde taurin, enfin réédité.
    D'entretiens avec les plus grands en conversations avec les plus humbles, de longues promenades dans Séville aux villages andalous creusets de la tauromachie, des bars taurins incontournables aux visites chez les éleveurs, deux auteurs complices jettent une lumière éclairante sur le monde taurin à la fin du siècle dernier, de la mort du maestro Francisco Paquirri à l'époque de Paco Ojeda.
    Un merveilleux voyage initiatique.

  • Ce livre est né d'une histoire d'amour à trois entre un homme, la Camargue et la photographie. Véritable révélation car la vision est neuve, stupéfaction car le jeune photographe a 60 ans, de l'énergie et un regard inédit. A 300 mètres de la surface de la terre, la distance pour s'affranchir au nord de terres agricoles, et au sud des marais et plans d'eau salée, Alain Colombaud a survolé ces tableaux et immortalisé la Camargue.
    Jacques Maigne a accompagné cette magnifique promenade de sa sensibilité et sa profonde connaissance d'un pays qu'il n'a jamais quitté et sur lequel il a beaucoup écrit. Horizontalité, mélange des eaux douces et salées, de la terre et du ciel, rizières, zones marécageuses, salines et marais salants, faune et flore : ce livre rend un hommage encore jamais vu à un territoire semi naturel précieux et préservé, une terre de mélanges et de contrastes façonnée par l'homme au cours des siècles, riche d'une culture unique mais située au coeur d'une zone de grande expansion urbaine, un joyau naturel enchâssé entre Provence et Languedoc, un écosystème unique qui a justifié la création d'une réserve naturelle nationale et d'un parc naturel régional.

  • Enok a une drôle de dégaine pour un petit Islandais. Monsieur Kendal, d'habitude, rentre dans la classe de l'école de Penjwin, petit village perdu dans les montagnes kurdes, tout au nord de l'Irak, en riant, avec des manières de clown. Eva et Arturo n'ont jamais quitté La Isleta del Toro, leur île andalouse au large de Calahonda. Sambava, fils de Zonga, aura huit ans bientôt, au coeur de la jungle, à l'ombre d'un frangipanier. Qui l'appelle ? Écoute la chanson de Antuak, petit prince timide et rêveur de Cucao, le dernier village mapuche de Chiloé. Louis Antonelle, né au Sambuc il y a des lustres, fils et petit-fils de gardians, offre Falko, cheval de légende, aux mythes camarguais. Panayotis s'est réveillé d'instinct au point du jour, et s'est glissé sans bruit à bord d'Angelina, sa barque fétiche, sur la Méditerranée...

  • Il est le plus haut pont-aqueduc du monde romain. Deux mille ans après sa construction, le pont du Gard, désormais inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité, continue d'émerveiller par sa majestueuse beauté et la prouesse technique qu'il représente. Depuis sa construction à l'époque romaine jusqu'à sa renaissance après les inondations de 2002, en passant par les nombreux aménagements réalisés au fil du temps, jusqu'à son actuelle renaissance comme laboratoire d'idées et site culturel majeur accueillant concerts, spectacles vivants et expositions, son histoire fut tumultueuse et pleine de surprises.
    Cet ouvrage raconte ce monument, analyse son extraordinaire rayonnement et ouvre réflexions et débats quant à son avenir.

  • Un tour de France et de son vignoble à la découverte des meilleures caves coopératives et de leurs vins.

    Le Guide des caves coopératives, c'est :
    - 60 caves coopératives recensées pour la qualité de leurs vins dans la France entière. Chacune est décrite : histoire et actualité de la cave, principales cuvées élaborées et leur rapport qualité-prix, les vins vedettes sélectionnés par les auteurs avec leurs caractères gustatifs. Et bien sûr, tous les renseignements pratiques : adresse, téléphone, courriel, site Internet et conditions de visites de la cave.
    - Une organisation simple et efficace par région et par ordre alphabétique - Une introduction rappelant l'histoire des caves coopératives et leur place dans l'économie d'aujourd'hui.
    - Un format de poche maniable pour emporter cet ouvrage sur les routes du vin.
    - Une carte de France localisant les caves coopératives décrites.

  • Broderies et passerelles fleuries, évocations burlesques ou destins tragiques, à la rencontre de figures mythiques ou tombées dans l'oubli des tribus souvent picaresques qui ont fait et défait les légendes croisées de l'art du flamenco et des toros. On y croise des stars (Morante de la Puebla, Israel Galván, José Tomás ou Camarón de la Isla), des héros anciens (la dynastie Ortega de Cadix, Pastora Imperio, Rafael El Gallo) et pas mal d'exclus parfois pathétiques, tel Gabriel Macandé. Ce récit à deux voix, qui n'a rien d'un pèlerinage, évoque librement quelques éclats communs à ceux du toreo et du flamenco. En creux, ou en fanfare, un désir nécessaire, un fantasme assumé l'Espagne fantasque et foutraque, cruelle et inspirée.
    «¡Arte, coño!»...
    />

empty