• « Ne nous appartient-il pas d'inclure au lieu d'exclure ? De voir en l'autre une possible richesse et, avant cela, de regarder au plus profond de nous ce qui nous dérange en lui ? ».
    Amsterdam, 1656. Dans la synagogue de la communauté hispano-portugaise transformée en tribunal, un très jeune homme est jugé pour hérésie et autres actes monstrueux. Il risque un bannissement à vie.
    Comment celui en qui tous voyaient un futur rabbin en est-il arrivé là ? Quelles rencontres ont pu le détourner d'une voie toute tracée ? Quel cheminement a été le sien pour passer d'un Dieu qui punit à un Dieu qui, ayant tout et étant tout, ne demande rien ?
    Dans ce roman passionnant, qui nous plonge au coeur des débats précurseurs du siècle des Lumières, Jacques Shecroun imagine les événements qui marquèrent un tournant majeur dans la vie de Spinoza. Le procès dont le philosophe fut l'objet souligne, aujourd'hui encore, la modernité de sa pensée, et l'actualité de la question de la liberté d'expression.

  • Augustin est psychothérapeute. Manon est sa patiente. Elle creuse avec son thérapeute dans son passé pour exprimer sa colère et sa rancune envers son père inconnu, et comprendre son sentiment d'abandon.
    De son côté, Augustin, auteur d'un livre sur le thème du pardon, se retrouve confronté à ses peurs et se demande s'il est encore capable de mettre en pratique ce qu'il a développé dans son ouvrage.
    Les histoires croisées de Augustin et de Manon permettent de traiter du thème du pardon mais aussi de la culpabilité, de la volonté de toute puissance, du ressentiment et de l'amour inconditionnel. Entre croyances, peur et haine, il n'y a qu'un pas. La rencontre de ces deux destins aborde toutes ces pistes, sans oublier celles de la transmission et de la répétition trans-générationnelle.
    Sous couvert de fiction, l'auteur prend son lecteur par la main afin de le guider vers les étapes du pardon grâce à un cahier pratique, pour guérir les petits maux du quotidien ou les grandes blessures de la vie.

  • Existe t-il une façon d'aimer qui nous libère plutôt que de nous enchaîner ? Comment s'affranchir de tout jugement, de toute attente, de toute dépendance ? Peut-on aimer sans masques, sans conditions, sans ressentiments ?

    Ayant consacré plus de vingt années à tenter de cerner ce sujet aussi vaste que complexe, Jacques Schecroun propose une réflexion renouvelée sur ce thème en embrassant toutes ses dimensions : l'amour filial, l'amour divin, l'amour universel. Mais surtout, il y aborde la dynamique amoureuse en couple, véritable laboratoire de toutes formes d'amour, et finalement l'amour de soi, seule véritable porte d'entrée vers un rapport authentique à l'autre.

    En puisant dans les propos inspirants de divers penseurs, auteurs et philosophes, tout en revenant à la source de certains textes sacrés, Jacques Schecroun nous propose de repenser l'amour.

    Ce livre profond, ponctué d'humour, nous invite à partir à la découverte de cette autre façon d'aimer : pour pouvoir enfin nous émerveiller devant toutes choses, être au diapason avec l'autre et complètement présent à notre propre vie.

  • Le prince Théo n'a jamais assez de jouets, de poneys, de distractions. Un jour, un magnifique perroquet, Dimoitou, est apporté au palais par un oiseleur avec une notice à suivre pour le faire parler ; mais tous l'oublient. Son père parti en voyage, le jeune Théo essaie désespérément d'arracher une parole à Dimoitou, qui reste muet. Et quand Théo retrouve la fameuse notice, le perroquet a une histoire à lui raconter. Une histoire qui contient un secret bien gardé...À partir de 6 ans.

empty