• Pour Jean-Marie Pelt, les grandes traditions philosophiques, spirituelles et religieuses du monde convergent sur des points essentiels de la sensibilité moderne : nécessaire sobriété écologique afin de limiter l'épuisement des ressources naturelles, alliance de l'homme et de la nature pour maintenir les équilibres biologiques et climatiques, enfin, mise en cause du rêve prométhéen où sciences et techniques, étroitement liées au capitalisme, entraînent l'humanité dans un désir de puissance et de domination, au mépris de toute sagesse. Quelles relations les principales religions entretiennent-elles avec la nature ? Jean-Marie Pelt nous propose une nouvelle éthique, celle d'une écologie spiritualiste, seule voie porteuse d'avenir à ses yeux. Ce livre, empreint d'une grande sensibilité et souvent très émouvant, est un message d'espoir.

  • C'est une évidence, quand on aparcouru l'ensemble du système solaire, la Terre est bien notre seule oasis. Le nouveau tour du monde de Jean-Marie Pelt débute aux Canaries. Tenerife, sorte de planète en miniature, nous donne une magnifique leçon d'écologie, avec ses plantes extraordinaires.
    Comment fonctionne la nature ?
    Comment vivent, par exemple, les étranges oiseaux et les énormes caïmans de Kaw, en Guyane, dans une région où aucun homme ne s'était jamais aventuré ? Mais, là où il s'est trop aventuré, la nature est mise à mal. L'Espagne, qu'un écureuil pouvait jadis traverser en sautant d'arbre en arbre, des Pyrénées à Gibraltar, est devenue, en certains lieux, un désert, tout comme la Grèce - et Platon déjà s'en désespérait...
    /> Ce nouvel ouvrage de Jean-Marie Pelt fait suite au Tour du monded'un écologiste paru en 1990.
    On y découvre concrètement ce qu'est l'écologie dont on parle tant mais que l'on connaît si peu.

  • Présentation d'initiatives publiques et privées en faveur de l'environnement, de la préservation des ressources naturelles, de la diversité biologique et du développement durable à travers le monde. L'ouvrage décrit des innovations en matière d'agriculture, de protection de la faune et la flore, de coopération Nord-Sud, de sensibilisation des enfants à l'écologie. Tous les sujets relevant du développement durable sont traités : problème de l'eau douce, préservation de la biodiversité de la forêt, efforts de reboisement, aide aux pauvres, ressources thérapeutiques de la flore, maisons, lycées et villes écolo, ...

  • La nature est sans prix puisque sans elle nous ne serions pas. Elle nourrit, guérit et offre mille services gratuits dont nous n'avons même pas idée.
    Les sols cultivables s'épuisent. Les stocks de produits de la mer régressent et on pêche des poissons des profondeurs à 40 ans, alors qu'ils ne se reproduisent qu'à 50. Les populations d'abeilles s'effondrent, compromettant la pollinisation et donc la production de fruits et légumes. Partout les ressources se raréfient et ce qui était gratuit devient soudain payant.
    Face à notre gloutonnerie, la nature peine à suivre. Si tous les Terriens vivaient comme les Américains, il faudrait quatre planètes pour répondre à leurs besoins. Or nous n'en avons qu'une: la nôtre.
    Dans ce nouvel ouvrage riche de savoureuses anecdotes, Jean-Marie Pelt, en humaniste, et sans jamais sombrer dans le pessimisme ambiant, plaide pour la sauvegarde d'une biodiversité qui, par la palette des ressources qu'elle nous procure, est une véritable «assurance vie» pour l'humanité.

  • Chaque jour, des espèces animales et végétales disparaissent à jamais de la surface de la terre, dans l'ignorance ou l'indifférence générales.
    La montée en puissance de la civilisation technique est en train de provoquer un cataclysme équivalant à celui qui anéantit les dinosaures il y a 65 millions d'années. l'auteur des langages secrets de la nature nous entraîne ici dans un tour du monde de ce désastre. pins de californie, cyprès du sahara, tulipes sauvages... de madagascar à la réunion, de sainte-hélène aux seychelles et à la nouvelle-calédonie, il explore les processus de la destruction, dans un récit passionnant comme une enquête, effrayant comme un scénario-catastrophe.
    Car, dans bien des cas, la mort des végétaux entraîne la précarisation et la disparition des hommes ainsi du sarawak, à bornéo, où une déforestation sauvage met en péril les indiens pénans...

  • Jean-Marie Pelt
    L'Avenir droit dans les yeux

    « J'ai le fort sentiment qu'en économie comme en écologie, les choses s'aggravent. Concernant l'état de la planète, le constat est évident.
    Je me sens aussi décalé par rapport à la culture dominante telle que la reflètent les médias : je n'y retrouve pas les valeurs qui sont les miennes (humanisme, respect, solidarité, spiritualité...).
    Le capitalisme, sous couvert de libéralisme et de mondialisation, étale jour après jour ses excès et ses scandales. La puissance absolue de l'argent qui imprègne toute notre société s'étend désormais aux objets culturels que sont les productions des lettres et des arts. Va-t-on
    privatiser demain l'éducation, la Sécurité sociale oe...
    C'est tout cela et bien d'autres choses encore que j'évoque dans ces entretiens avec Martine Leca, résolument projetés dans le futur. »
    J.-M. P.

    Dire des choses graves avec humour et profondeur sur notre époque et notre avenir, tel est le propos de ce livre du « Monsieur Plantes » français, l'un des plus sages et des plus savants de nos défenseurs de l'environnement.

  • Herbier de fleurs sauvages

    Pelt-J.M

    • Chene
    • 18 Février 2009

    dans cet album raffiné, l'amateur de nature sauvage trouvera un texte introductif passionant de jean-marie pelt ainsi qu'une trentaine de planches botaniques réalisées à l'aquarelle avec beaucoup d'exactitude, de subtilité et de talent par isabel adams, illustratrice anglaise qui vécut au début du xxeme siècle. chacune de ces aquarelles est accompagnée d'un texte de jean-marie pelt décrivant les plantes figurées et racontant une histoire ou une propriété les concernant. des pages vierges en beau papier ivoire attendent les récoltes de fleurs des champs et autres plantes sauvages séchées de nos campagnes.

  • Après avoir traité les plantes sous leur aspect médicinal, puis alimentaire, c'est à leurs vertus décoratives que Jean-Marie Pelt s'attache dans ce troisième volume de la collection. Les plantes décoratives fleurissent nos jardins et nos balcons, mais connaissons-nous pour autant toute leur histoire ? Leur provenance originelle, leur évolution botanique, leur symbolisme ? C'est ce que l'auteur nous propose de découvrir ici. À travers l'histoire des jardins, les rapports entre plantes et ornements dans les différentes civilisations ou encore la place que nous leur accordons aujourd'hui dans notre quotidien, cet ouvrage nous permet de tout savoir des espèces les plus illustres et les plus répandues que nous mettons chaque jour en scène pour notre propre plaisir. Dans le même esprit que les deux premiers tomes (Les Vertus des plantes, 2004 et Ces plantes que l'on mange, 2006), l'ouvrage marie une très riche iconographie ancienne faite de planches botaniques et de gravures, au travail d'une photographe contemporaine qui révèle le plus pur aspect ornemental des plantes photographiées.


  • Enfant, Jean-Marie Pelt est ébloui par les églantiers aux fleurs rose pâle du jardin de son grand-père.
    Devenu grand, il est professeur de botanique a la faculté de pharmacie de Nancy puis à l'université de Metz, et sillonne inlassablement la nature, de sa Lorraine natale aux montagnes arides de l'Afghanistan, pour découvrir et observer les plantes. Rempli d'anecdotes personnelles, ce livre illustré mêle souvenirs d'un pionnier de l'écologie et engagements éthiques d'un homme porté par l'amour de la Terre

  • Ces plantes que l'on mange

    Pelt-J.M

    • Chene
    • 11 Février 2009

    Les fruits, les légumes, les céréales et les huiles végétales sont aujourd'hui à la mode en matière de nutrition. Pourtant, ils sont consommés depuis la nuit des temps, et chacun d'eux a sa propre histoire. C'est de cette histoire que Jean-Marie Pelt, avec sa verve habituelle, traite ici en tentant de situer les productions céréalières, fruitières et maraîchères dans l'histoire des hommes. De la domestication des herbes sauvages à l'agriculture moderne, ces plantes ont nourri les hommes et leur ont offert peu à peu une diversification alimentaire, des sources de vitamines et d'énergie nécessaires à leur santé et à leur développement ainsi que la découverte de vrais plaisirs gastronomiques. La très riche iconographie marie des illustrations anciennes (planches botaniques, documents historiques) et les magnifiques photos contemporaines de Rob White présentant les plantes de façon très graphiques, comme des tableaux. Cet ouvrage s'inscrit dans la même collection que Les plantes et leurs vertus, Jean-Marie Pelt/Peter Lippman, Editions du Chêne, 2004.

  • Les vertus des plantes

    Pelt-J.M

    • Chene
    • 11 Février 2009

    Les plantes sont d'étonnantes usines vivantes qui synthétisent d'innombrables molécules destinées à les défendre contre les attaques des prédateurs et des parasites. Mais l'homme a depuis longtemps appris à connaître et à détourner ces pouvoirs chimiques à son profit, en consommant tout ou partie des plantes pour se soigner ou se protéger. C'est cette passionnante aventure des plantes et des hommes que Jean-Marie Pelt raconte dans un premier tiers du livre. Puis il nous invite à découvrir les pouvoirs de certaines plantes. A commencer par les plus puissantes et les plus toxiques...Enfin, le dernier tiers du livre est consacré aux plantes douces qui peuvent aider chacun d'entre nous à se guérir des petits maux. La très riche iconographie marie des illustrations anciennes et des photos contemporaines montant les plantes elles-mêmes ou leurs préparations.

  • Cet ouvrage est un hymne à la richesse naturelle de la montagne vosgienne, véritable épine dorsale fichée entre Lorraine et Alsace, aux confins de sept départements et de trois régions (Alsace, Franche-Comté, Lorraine).
    Cette découverte des milieux naturels parmi les plus sauvages de la moitié nord de la France est particulièrement consacrée aux plantes, fleurs, arbres, tourbières, prairies sommitales (Hautes Chaumes), anciens cirques glaciaires, pelouses calcaires, etc. du massif vosgien. Chaque milieu fait l'objet d'une description précise et de promenades guidées à la découverte des richesses naturelles qui l'animent sur les versants lorrain et alsacien du massif.
    De nombreuses photographies, des cartes, des glossaires et des index pour connaître et découvrir l'une des plus belles moyennes montagnes de France. Un beau livre pratique mais aussi un livre de réflexion sur l'avenir écologique du massif vosgien, sur la connaissance d'un milieu fragile et sur les relations entre l'homme et la nature.

  • Vivra-t-on plus vieux demain avec le ginkgo

empty