• Un journaliste en mal de copie, met en forme l'histoire que lui raconte un vieil homme rencontré par hasard : il s'agit du récit épique d'un vaisseau spatial (en forme de pentacle) en provenance d'une autre galaxie qui, après diverses péripéties, prend pied sur la planète Terre. Le journaliste se rend compte au cours de son travail qu'il ne s'agit pas du délire d'un vieillard sénile ; au contraire, il s'agit de la véritable aventure d'astronautes qui, à bord du « Conquérir », colonisèrent la Terre à une époque très éloignée. Les descendants de la planète « Haraug » vivent encore sur terre et c'est avec eux que le journaliste est entré en contact. C'est ainsi qu'il accepte de rendre compte de leur tragédie à laquelle il est mêlé intimement.

  • B.B. est écrivain jusqu'au bout des ongles (qu'il ne ronge pas)...
    Pour lui, il est grand temps de se questionner quant à sa démarche d'écriture. Il sait aujourd'hui qu'il a tenté d'exprimer par tous les moyens, ce qu'il, en son for intérieur, s'interdisait de formuler : il s'est adonné au dessin, à la peinture, à la sculpture, à l'art de la parole (le théâtre, le dire du texte) mais la catharsis, la vraie, c'est la langue, le langage, l'écriture. Très tôt, il a manifesté son addiction à l'écriture. Le résultat en fut toujours une prolifération, un débordement, une diarrhée, sans vraiment se soucier des lecteurs éventuels ni des règles imposées par l'académisme.

  • Un Voyage d'Envers est un récit qui se découvre sous deux formes : l'image et le texte. Les doubles pages exposent, vis-à-vis, un collage de Philippe Lemaire et l'histoire écrite par robert rapilly.
    Mais Un Voyage d'Envers recèle une autre mécanique dédoublée : son commencement est sa fi n, et sa fi n son commencement. Une fois lu, le lecteur fait alors pivoter le livre et découvre un nouveau départ : Les collages de Philippe Lemaire sont des images ambivalentes, des « ambimages » qui, à l'envers, montrent de nouveaux paysages.
    C'est alors une nouvelle découverte tout à fait inédite qui constitue en quelque sorte, le «voyage retour».

  • Depuis sa première édition, ce précis a connu une très large diffusion qui en a fait un vecteur privilégié d'initiation et de formation à la recherche opérationnelle pour des générations d'étudiants et d'ingénieurs.
    Le souci des auteurs a été de moderniser et de compléter le contenu de ce grand classique tout en accentuant son caractère pédagogique qui est de replacer l'exposé des principales méthodes de la recherche opérationnelle dans un contexte appliqué.
    Il est accessible à des lecteurs dont la formation de base est variée et pas nécessairement spécialisés en mathématiques et/ou en informatique. Il comporte plusieurs niveaux de lecture, les paragraphes les plus « pointus » ayant été placés en fin de chapitre. Ainsi convient-il tout à fait à une découverte de la recherche opérationnelle comme on la pratique en fin de Licence ou en début de Master.
    Cette septième édition entièrement révisée a été augmentée de nouveaux exercices corrigés et exemples.

  • Le numéro août-novembre du Magazine Gaspésie consacre un dossier aux artistes de la péninsule gaspésienne. Qu'ils en soient natifs ou qu'ils soient tombés sous son charme lors d'un séjour, bien des artistes ont de la Gaspésie fait leur muse. La revue vous invite à la rencontre de plusieurs d'entre eux, photographe, poète, artiste visuel, musicien ou tout à la fois. Elle vous convie à la découverte de leurs oeuvres et de leurs inspirations. Rencontrez Elmina Lefebvre, Françoise Bujold, Blanche Lamontagne, Thomas Fenwick, Paul Strand, Claude Rioux, Paul Almond, Jean-Robert Drouillard, la troupe du Bon Vieux Temps menée par Mme Édouard Bolduc, Manuel Brault, les groupes Quimorucru et The Gaspé Project et les scènes gaspésiennes de Lawren Harris du Groupe des Sept. Dans la rubrique Nos objets, retrouvez le standard téléphonique de l'Auberge Caribou, dans la rubrique Nos personnages, Napoléon Lelièvre, pêcheur, puis marchand et dans la rubrique Nos Gaspésiennes, la comédienne Nicole Leblanc.

  • Sixième édition actualisée de cet ouvrage qui est devenu un classique depuis sa première édition. il présente, sous une forme accessible à des non-mathématiciens, les méthodes de la recherche opérationnelle en s'appuyant sur de très nombreux exemples d'application. dans cette édition entièrement révisée, un nouveau chapitre sur l'aide multi-critères à la décision a été inséré.

  • Le développement d'applications cliniques de la psychanalyse à différents champs sociaux a conduit à des interrogations nouvelles sur les notions de cadre pour tenter de traiter des problématiques spécifiques telles que celles des liens de couple, de famille, de groupe et d'institution.
    L'opposition des dimensions libidinales et narcissiques qui convergent constamment dans la problématique des couples, se trouve questionnée dans tous les espaces analytiques, qu'il s'agisse de thérapie de couple de thérapie de famille ou de thérapie de groupe.
    Des problèmes pratiques, solutions concrètes liées à des circonstances particulières, ou plus généralement méthodologiques, ainsi que des approches plus théoriques déjà classiques, seront reprises dans ce numéro. Quelques illustrations concernant l'économie du couple dans le travail groupal en thérapie de couple et en thérapie de groupe permettront une approche différenciée de la constitution d'un couple et de sa dynamique. Comment la conflictualité comme moteur du fonctionnement psychique peut s'exprimer et se traiter dans la situation du groupe notamment dans ses modalités " conjuguées " à celles du partenaire du couple

empty