• Ce livre, à jour des dernières évolutions, aborde les points essentiels du droit social, de la manière la plus simple possible :
    - Sources du droit du travail.
    - Responsabilité de l'employeur.
    - Contrat de travail: CDI, CDD...
    - Relations collectives.

  • Les remous provoqués par la loi "travail" ont accru la perception du risque juridique dans la gestion des ressources humaines sous un angle "rigidité" pour les uns, "agilité" pour les autres. Le retour du juridique, du politique et de l'éthique dans le management des organisations oblige à repenser les modes de management et la formation juridique des managers.

    Le premier volume de cet ouvrage donne des outils (utilisation du code du travail, de la jurisprudence) et présente des raisonnements juridiques (cas pratiques, quizzs, problématiques à travailler) dans des fiches à visée professionnelle et académique pour appréhender les normes sociales :
    -encadrant l'entreprise : normes internationales, communautaires (problématique de la mobilité internationale, du détachement international, du prêt licite de main-d'oeuvre), code du travail, jurisprudence (les sources conventionnelles sont étudiées dans le volume 2) ;
    -créées par l'entreprise : règlement intérieur, notes de service, usages, normes de droit souple (problématique de la notion d'employeur et de sa responsabilité, notamment en matière de santé et sécurité au travail, exercice du pouvoir disciplinaire, faute, sanctions).

    Il s'agit de présenter, conformément aux nouvelles articulations proposées dans la réforme du code du travail, les dispositions d'ordre public et les dispositions supplétives, les dispositions conventionnelles sont traitées dans le volume 2. Toute affirmation est sourcée avec possibilité de se référer directement aux principaux articles du code en fin de volume et de les réactualiser en ligne.

    L'objectif de ce premier volume - en appui à des formations en présence et en ligne Moodle www.tripalium.fr - est de permettre aux étudiants en management et aux gestionnaires de cadrer juridiquement leurs prises de décision afin de ne plus vivre le droit comme une contrainte mais comme un outil, sinon une opportunité.

    Dans le second volume sont présentées les dispositions d'ordre conventionnel ou contractuel. C'est-à-dire, les dispositions que l'employeur et les partenaires sociaux ou l'employeur et le salarié souhaitent mettre en oeuvre par le biais du dialogue social ou de la négociation contractuelle.

    Dans le troisième volume sont abordées les dispositions et problématiques du temps de travail, de la rémunération, des repos et des congés.

    Le manuel est continuellement révisé et enrichi en ligne (sur le site de la collection).

  • Droit mouvant, dynamique, complexe, le droit du travail salarié est un droit sédimentaire difficile à appréhender.
    Et pourtant, nul n'est censé l'ignorer !
    Connaître son contrat de travail, la convention collective applicable à son entreprise, savoir lire son bulletin de salaire, savoir calculer ses congés payés, connaître ses obligations sociales, savoir appliquer les procédures nécessaires pour bénéficier d'abattements ou rompre un contrat, voilà des questions qui se posent tant au salarié qu'au cadre gestionnaire du personnel ou au comptable et auxquelles cet ouvrage répond dans un langage volontairement accessible.
    Ce livre présente ainsi l'ensemble du droit du travail actuellement applicable et développe la gestion sociale de l'entreprise par la présentation de nombreuses situations concrètes issues de cas réels qui illustrent l'application qui, dans la pratique, est faite des dispositions du droit du travail.
    Il tient compte du cadre international et européen du droit du travail, développe la réglementation sociale applicable à l'entreprise, les relations individuelles et collectives ainsi que la rémunération en intégrant les données et les évolutions les plus récentes.
    Compte-tenu du contexte international et national, un accent particulier a été mis sur la législation relative à la flexibilité et à la précarité ainsi que sur la gestion qui peut en être faite par les entreprises.
    Complet, accessible et concret, ce livre est un outil de travail qui s'adresse aussi bien aux professionnels de la fonction personnel qu'aux étudiants de l'enseignement supérieur de gestion, notamment les écoles de commerce et l'expertise comptable (DECF épreuve n°2).

  • La loi n°2016-1088 du 8 août 2016 ("Loi Travail" ou "Loi El Khomri") relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels a profondément remanié l'appréhension des thématiques de gestion du temps de travail en affirmant sur ces domaines la primauté des accords d'entreprise ou d'établissement.

    La négociation collective, le dialogue social entre des partenaires représentatifs sont devenus les instruments de cette nouvelle approche normative avec l'apparition d'un "ordre public conventionnel". La prééminence de l'accord d'entreprise sur l'accord de branche est affirmée dans un domaine limité : la durée du travail - objet de ce tome 3 avec la rémunération -, entendue au sens large.

    Il appartient toujours à la norme supérieure (la loi) de décider, en dernier ressort, comment articuler les différentes normes et le champ de la dérogation permis à l'accord d'entreprise sur l'accord de branche. Un nouveau modèle a été dessiné et formalisé dans le texte même des dispositions légales.

    Pour chaque article, la déclinaison des normes applicables se fait en trois temps :
    1. définition des dispositions d'ordre public absolu (aucune dérogation possible) ou de protection (dérogations possibles en application du principe de faveur) ;
    2. dispositions conventionnelles : les partenaires sociaux peuvent imposer (dans un domaine limité) un ordre public négocié ;
    3. dispositions supplétives : dispositions applicables à défaut de dispositions d'ordre public ou n'entrant pas dans le domaine de l'ordre public conventionnel. Cette clé devrait servir d'outil, sinon de modèle, pour assurer la mission de la commission de refondation du Code du travail.

    Ce tome 3 expose le socle contractuel essentiel : durée du travail et rémunération :
    - Travail effectif : pauses, trajets, astreintes, horaires, repos, congés, aménagement du temps de travail, temps partiel, compte épargne-temps... ;
    - Rémunération : salariale (minimas, paiement, retenues, heures supplémentaires, forfaits, congés payés), non salariale (participation, intéressement, plan d'épargne entreprise, plan d'épargne retraite).

    L'accord d'entreprise ou d'établissement est ainsi privilégié dans la réglementation encadrant le temps et la rémunération du travail. Les règles d'ordre public étant recentrées sur leur noyau dur, les dispositions supplétives s'appliquant sous réserve de dispositions conventionnelles d'ordre public. Cette logique demande une certaine "intelligence du droit", à laquelle, cet ouvrage essaie de contribuer.

  • La perception du risque juridique et des responsabilités s'accroît chez les gestionnaires, notamment en ressources humaines. Ce retour du droit et de l'éthique dans le management des organisations oblige à repenser les modes de management et la formation juridique des managers.

    Le premier volume de cet ouvrage entend donner les outils (utilisation du code du travail, de la jurisprudence) et présenter les raisonnements juridiques dans des fiches à visée professionnelle et académique. Toute affirmation est sourcée avec possibilité de se référer directement aux principaux articles du code en fin de volume.

    L'objectif de cet ouvrage est de permettre aux gestionnaires de cadrer juridiquement leurs prises de décision afin de ne plus vivre le droit comme une contrainte mais comme un outil, sinon une opportunité.

    Dans ce volume, sont présentées les normes non négociées, les normes "verticales" de droit dur et de "droit souple" que l'entreprise doit respecter ou qu'elle veut mettre en oeuvre. Il s'agit de pointer une véritable "intelligence du droit".

    Seront présentés dans les volumes suivant : les normes négociées collectivement en dehors de l'entreprise ou dans l'entreprise et les normes négociées individuellement (volume 2) ; les problématiques liées au droit, à la gestion du temps de travail et de la rémunération (volume 3) ; les rôles spécifiques des représentants du personnel et leurs attributions (volume 4).

    Public :

    Etudiants des Grandes Ecoles, des Cursus universitaires de gestion RH, Expertise-comptable, Entrepreneuriat, Masters et MBA spécialisés.

    Professionnels des Ressources Humaines.

empty