Nature / Planète autre

  • Au travers de ses échange avec les arbres, Jean-Claude Nouard, ancien technicien des Eaux et Forêts et artiste, nous donne les clés du langage secret des arbres dont la compréhension a longtemps été perdue pour l'homme. Leur mode de vie et de communication au sein de leur espace naturel nous est révélé. Il distingue les différents types de peuplements dans leurs milieux naturels et explique les modèles de gestion proposés. Tout au long du récit il porte une attention toute particulière à l'arbre, ce végétal majestueux, caractéristique et représentatif des écosystèmes forestiers à la fois fragiles et complexes. L'auteur s'attarde sur les rôles inhérents à la forêt en relation directe avec l'humain, le social, le sociétal, l'environnemental partant du constat selon lequel l'arbre en tant qu'être vivant constituerait un trait d'union entre l'Homme et sa propre nature. Ce livre aborde avec un regard introspectif, le débat sur les conséquences induites par l'actuelle politique forestière sur la diversité et la biodiversité, en ne considérant la forêt que sous ses aspects économiques, industriels et commerciaux au détriment des générations futures.

  • Forêts sauvages

    ,

    • Glenat
    • 28 Octobre 2020

    Voyage au coeur des forêts du monde.

    Forêt. Un mot intimement lié à la notion du sauvage, puisque « sauvage » trouve son origine dans le latin sylvaticus, qui veut dire « forestier », « vivant dans la forêt ». Parler de « forêt sauvage » n'a aujourd'hui plus rien d'une tautologie, et évoque en premier lieu la sylve originelle, la forêt primaire.

    Des forêts primaires, il n'en reste plus beaucoup. Massivement détruites en un temps record, elles ne représentent aujourd'hui qu'un très faible pourcentage des forêts à l'échelle mondiale, dont guère plus que des « confettis » en Europe. La nécessité impérieuse de sauver ce qui reste n'est plus à démontrer, de même que celle de recréer des forêts primaires, comme le préconise Francis Hallé. Il en va de l'équilibre écologique de notre planète et de notre propre survie.

    Découvrir les forêts du monde dans tous leurs aspects et dans toute leur diversité, tel est le propos de ce beau livre, où se côtoient des arbres, des lianes, des animaux petits et grands, des fleurs, des fougères, des mousses..., tout ce qui fait la vie sauvage des forêts.

    Comment fonctionne une forêt, du sol à la canopée ? Quel est l'intérêt du bois mort ? Qu'est-ce qu'une forêt primaire ? Quels sont les différents types de forêts ? Les liens entre les forêts et les climats ? Ces questions et bien d'autres trouvent réponse sous la plume éclairante de Annik Schnitzler, spécialiste de l'écologie forestière et adepte du réensauvagement. Magnifiquement illustré par les images de l'agence Biosphoto, Forêts sauvages nous offre autant à apprendre qu'à s'émerveiller et à rêver.

  • Rédigé par un géologue universitaire passionné d'histoire, ce panorama chronologique résume, en 170 fiches largement illustrées, l'histoire mouvementée de notre planète depuis sa naissance - il y a 4, 5 milliards d'années - jusqu'à nos jours. Le style choisi, évitant toute formalisation, passionnera tout lecteur fasciné par les phénomènes naturels extrêmes ou les voyages. De nombreux encarts indépendants viennent compléter les fiches chronologiques par exemple sur l'exploitation des roches, des minerais et des minéraux.
    Thémes abordés : - Les cicatrices des phénomènes extraterrestres - L'évolution de la vie - L'eau dans tous ses états - Les abysses - Les sédiments, archives de la planète - Roches et minéraux extraordinaires - La tectonique, architecte de la surface - Les profondeurs de la Terre. Gouffres et cavernes - Magmas. Des profondeurs aux volcans

  • Le bushcraft signifie littéralement l'artisanat ?
    De la brousse, mais parler d'art de vivre dans les bois serait plus juste. Il ambitionne le réapprentissage d'une vie prospère avec la nature, ainsi que l'acquisition de compétences plus ou moins anciennes pour y parvenir.

    Ce guide présente l'un des aspects fondamentaux du bushcraft : la reconnaissance et l'utilisation des végétaux (plantes, champignons, mousses, etc.) à des fins médicinales, comestibles ou utilitaires.

    Près de 150 plantes utiles sont décrites dans des fiches très illustrées pour apprendre à faire un feu, soigner une plaie, s'hydrater, s'alimenter, s'orienter, réaliser des outils, etc.

    Important : pour chaque plante, une photo de la pante entière, de la feuille vue de dessus et vue de dessous, de la fleur, ainsi que des baies ou des racines.

    Grâce à ce guide, tout le monde, du débutant au passionné, saura reconnaître et utiliser à bon escient les végétaux qui nous entourent.

  • Depuis son glacier alpestre suisse jusqu'au delta de Camargue, le Rhône sillonne la vallée, façonne les paysages, irrigue les terres, enrichit les hommes, nourrit les imaginaires. Dans cet ouvrage placé sous la direction d'Erik Orsenna, le Rhône se décline en une soixantaine de mots clés couvrant toutes sortes de thèmes (art, histoire, nature, économie, aménagement, énergie, faune, flore...) et propose une iconographie aussi majestueuse qu'insolite.

  • Le bushcraft = l'art de vivre dans les bois.

    Ce guide présente l'un des aspects fondamentaux du bushcraft : les techniques de survie dans la nature (faire du feu, construire un abri, etc.).

    Tout le monde, du débutant au passionné, saura reconnaître et utiliser à bon escient les végétaux qui nous entourent.

  • Des paysages à couper le souffle, qui inspirent rêverie et sérénité. Des symphonies de bleus, de blancs et de beiges, lorsque le ciel, la mer et la sable s'unissent en un tableau grandiose. Les îles Malouines : un archipel hostile et désolé qui pourtant, sous l'objectif de Stanley Leroux, se pare de douceur et de poésie, pour nous emporter dans un monde singulier, aux confins du monde connu, en compagnie des manchots, les seuls habitants de ces étendues intactes et glacées.

  • Minéraux

    Collectif

    Plus de 250 minéraux tous illustrés.

    Pour chaque minéral, une fiche descriptive très précise, les gisements, la gîtologie, les propriétés physiques et chimiques.

    Une introduction illustrée de nombreux dessins donne les grands principes de la cristallographie.

  • Cévennes sauvages

    Alain Fournier

    • Alcide
    • 29 Octobre 2020

    Photographe animalier et de nature réputé, Alain Fournier a arpenté les Cévennes à la recherche des plus étonnantes rencontres. Au gré de somptueuses images, au coeur de paysage enchanteurs glanés au rythme des saisons, voici les vallées, les tourbières, les forêts, les orchidées, les mouflons, le Circaète Jean-le-Blanc, le Hibou moyen-duc, la Linotte mélodieuse... la nature par excellence.

  • Panthères de Perse, aras de Buffon, grenouilles tomate, escargots de Partula, tortues radiées, raies pastenagues à pois bleus..., la liste est longue de ces espèces menacées - mammifères, oiseaux, amphibiens, invertébrés, reptiles, poissons - que le public peut découvrir dans les parcs animaliers.   Aujourd'hui, les zoos et les aquariums ne sont plus simplement des lieux où sont exposés des animaux rares ou spectaculaires pour le plaisir de visiteurs toujours plus nombreux. Alors que notre planète subit la sixième extinction massive de son histoire, ils sont devenus des acteurs majeurs dans la défense de la biodiversité, via leurs missions de préservation, de recherche et d'éducation, ce qui les place définitivement au coeur de la communauté des protecteurs de la nature.
    />

  • Le nom du monde est jardin prend le jardin comme un lieu unique et original, un espace ouvert au reste du monde, propre à faciliter la réflexion globale sur son quotidien, ses actes et leur cohérence, sur le sens à donner à sa vie.
    Puisque le jardin et les plantes nous habitent et font partie de nous, le jardin ou ce qu'il évoque est une source d'inspiration et d'émerveillement.
    Ce qui s'y fait et s'y déroule est en connexion étroite avec d'autres sphères de notre quotidien.
    C'est un miroir de nous. Si le jardin va bien, la nature ne pourrait-elle aller mieux, le monde également ? Ces gestes ronds, ces pratiques respectueuses, ces outils et ces objets façonnés localement font de nouveaux jardins, de nouveaux lieux de production plus humains, et la nature tout autour semble s'en satisfaire. L'ouvrage se décline en 10 chapitres, écrits sur un mode à la fois personnel, militant et pédagogique.
    Chacun d'entre eux présente un ensemble de pratiques qui font sens, prétexte à une réflexion plus universelle. Quelques dessins au trait viennent illustrer certaines des pratiques décrites.
    Un carnet pratique avec adresses et références bibliographiques conclut chaque chapitre.

  • Un recueil complet des anciennes variétés de légumes, de fruits et de fleurs.

    Un véritable engouement des consommateurs :
    Que l'on parcoure les pages d'un catalogue de semences ou le rayon « légumes » des marchés, les variétés anciennes sont largement mises en avant.

    Le parfait compagnon des jardiniers amateurs ou experts, de plus en plus nombreux à vouloir redécouvrir et cultiver les plantes oubliées.

    Une description détaillée et des conseils de culture précis pour chaque variété.

  • Les îles sont des territoires de projets, politiques, sociaux et économiques. Ce sont des lieux d'une vie singulière. Les Carnets du Paysage n°35 s'interroge sur les possibilités de les préserver, de les entretenir et de les projeter vers le futur, et sur les actions à mettre en oeuvre dans cette perspective. Îles maritimes, mais aussi îles fluviales, voire îles urbaines, mais aussi îles proches et îles lointaines sont analysées dans une perspective à la fois anthropologique, artistique et projectuelle. Ce numéro des Carnets du paysage fait écho à l'exposition, « Le temps de l'île » qui se tiendra au Mucem (Marseille) de juillet à novembre 2019.

  • Coffret "mon herbier"

    Collectif

    Garder précieusement les fleurs glanées, les faire sécher méticuleusement pour en garder tout le détail et la couleur. (graminées, amarante, rose, fleur de coton, etc.).
    Un presse pensée pour prendre soin des fleurs.
    Un cahier avec des explications sur l'art de faire sécher les fleurs et qui permet de les conserver.

  • Plantez, cultivez, dégustez, liberté  !

    Avec 4 sachets de graines.

    Un livre avec 24 plantes aromatiques pour parfumer tous vos plats.
    Les astuces essentielles pour vous faire plaisir.

  • SAUVAGE est un appel à s'émerveiller devant la beauté de notre monde et à chérir ces endroits, pour nous et pour les générations futures.

    Aux Etats-Unis, le Canyonlands National Park voit se former les flots puissants du Colorado, dans un décor de roche rouge caractéristique. Sur la côte ouest du Groenland, pays du soleil de minuit, le monde se vit toute l'année en bleu et blanc. Au Costa Rica, la faune et la flore servent d'écrin à de ravissantes villes coloniales. En Croatie, les lacs en étage du parc national de Plitvice déploient leurs couleurs dignes de latitudes tropicales. À Madagascar, parfois appelé le huitième continent, les tsingys, ces étonnantes formations rocheuses pointues, semblent défier les lois de l'apesanteur. Le parc national d'Etosha, en Namibie, abrite une incroyable diversité de faune sauvage tout comme les récifs de coraux d'Aqaba, en Jordanie. Aux Philippines, les tarsiers, les plus petits primates du monde, contemplent les voyageurs de leurs immenses yeux jaunes. ..
    Ces endroits ne sont que quelques-unes des nombreuses merveilles évoquées dans cet ouvrage qui célèbre la beauté de notre planète.

  • On est souvent seul devant un paysage mais on peut tenter soi-même de mobiliser les connaissances dont on dispose dans différents domaines et chercher à les croiser. Lorsque l'on observe à plusieurs, chacun a sa lecture et on est surpris par la vision de l'autre. On découvre un autre point de vue. Le paysage se révèle alors plus complexe que prévu. Cette multiplicité des visions est une découverte pour qui est attentif au regard de l'autre. Le paysage semble contenir « tous les visibles de tous les voyants » (Merleau-Ponty).
    Les auteurs de ce petit guide, un géologue, un botaniste, un agronome et un enseignant agriculteur, ont croisé leurs savoirs et associé leurs compétences.

  • La forêt française

    Collectif

    En france, l'histoire de nos forêts commence il y a environ 12 000 ans.
    A cette époque, l'épaisse couche de glace qui recouvrait l'europe du nord commence à fondre.
    Depuis, divers groupes de plantes se sont succédé et, tour à tour, ont donné naissance à de nombreux ensembles forestiers.

  • Terrarium oeuf

    Collectif

    • Marabout
    • 23 Octobre 2019

    Les cactus sont la tendance green du moment  !
    Vous pourrez exposer ce terrarium partout dans la maison, un peu de terre a cactus, des graviers. le tour est joué  ! Vos cactus seront à l'abri de la poussière, un peu sous serre et très joliment présentés  !

    Ce coffret comprend :


    1 terrarium en forme d'oeuf.
    1 livre pratique sur les cactus.

  • Des volcans en éruption déversent leurs torrents de lave, des aurores boréales dansent dans la nuit polaire, des icebergs fondent sur des grèves noires, tandis que l'érosion sculpte montagnes et roches. D'une source chaude, émerge la vie. La végétation conquiert le monde minéral : des fleurs s'épanouissent dans les déserts, des forêts exubérantes dévalent les versants. Le monde animal apparaît enfin : insectes, oiseaux et mammifères de plus en plus évolués investissent tous les milieux naturels de notre planète, berceau de nos origines.

    Le livre entraîne le lecteur au coeur de l'histoire de la Terre, à travers le travail photographique d'Olivier Grunewald, et les textes de Bernadette Gilbertas qui donnent la parole aux scientifiques. Conçu comme une fresque chronologique, il déroulera le fil de la création du monde, depuis le Chaos originel, jusqu'au règne animal. Olivier Grunewald exposera ses photographies au festival de Montier-en-Der (16 au 19 novembre 2017). Une exposition photographique sera présentée sur les grilles du jardin du Luxembourg de mars à juillet 2018.

  • Fidèle à sa devise « connaître pour mieux protéger », à l'occasion de son jubilée, la SEPANGUY* a souhaité poursuivre son objectif affirmé depuis plus de 25 ans, avec la création de son édition « Nature guyanaise », collecter et faire partager la connaissance.
    D'abord révéler l'immense travail accompli, par les plus anciens, ces pionniers audacieux qui dans des conditions difficiles, lancés dans des expéditions ou l'aventure côtoyait la science, ont implanté de véritables « laboratoires » en pleine nature (« grands sites » : Nouragues, Pararé, Paracou, Sentiers botaniques de Saül et aussi Petit Saut) où se poursuivent d'importants programmes de recherches. Plus de 40 scientifiques et naturalistes ont répondu à l'invitation de la Sepanguy, l'aidant ainsi à réaliser une sorte d'état des lieux, non exhaustif, un modeste point sur les progrès réalisés durant les cinquante dernières années dans tous les domaines de la biodiversité guyanaise. Des données nouvelles sur l'écosystème forestier, des groupes ou des espèces aussi bien de la flore que de la faune et également les observations récentes d'oiseaux emblématiques ou de mammifères marins fréquentant les eaux du large.
    376 pages de progrès et de souvenirs.

  • Utilisé dans ses déplacements, il permet de s'organiser grâce au calendrier hebdomadaire, simple d'utilisation. Ouvert sur le bureau, il donne à rêver sur de magnifiques photographies des étoiles du système solaire.

  • 52 semaines avec l'herbier de Michel Pierre De jolies planches botaniques tout au long de l'année !

empty