Impressions Nouvelles

  • La bande dessinée est aujourd'hui à un tournant de son histoire. Son image sociale s'est considérablement améliorée, sa légitimité culturelle ne fait plus guère débat. Or ces évolutions se produisent alors que le marché, au sortir d'une période de croissance continue, connaît une véritable crise, impactant tant les marges des éditeurs que les revenus des auteurs. Dans le cadre des États généraux de la bande dessinée, lancés en janvier 2015, ce petit livre interroge à chaud les évolutions récentes de la production éditoriale, la féminisation de la profession, l'essor de la non-fiction, la situation de l'édition alternative, la multiplication des formations spécialisées, la percée de la bande dessinée sur le marché de l'art, sa place à l'université et quelques autres questions d'actualité.

  • « Je vous assure que je ne comprendrai jamais le succès de Tintin. Pour moi, il doit y avoir, au départ, un malentendu. », avouait Hergé. Plus de trente ans après sa mort, le succès de Tintin perdure. L'universalité de son audience n'est plus à démontrer, avec une traduction en plus de cent langues. Mais s'est-on vraiment interrogé sur les raisons de ce succès, par-delà la reconnaissance de l'immense talent du dessinateur et scénariste belge ?
    La littérature savante et critique autour de Tintin est pléthorique (biographies de l'auteur, interprétations psychanalytiques, analyses socio-politiques, décryptage du contexte historique). Renaud Nattiez prend le parti de suivre une autre démarche, qui s'appuie sur le contenu même de l'oeuvre d'Hergé.

  • Un art en expansion propose un retour sur un demi-siècle de création en bandes dessinées.
    Dix oeuvres-phares de la modernité sont passées au crible d'une relecture attentive qui en détaille les enjeux et en fait ressortir le caractère novateur. Dix jalons essentiels dans l'expansion d'un art qui a progressivement pris conscience de lui-même et de ses potentialités.
    Un livre qui donne envie de retourner aux oeuvres, et qui montre la maturité et la puissance expressive atteintes par un art que l'on croyait jadis voué aux seuls récits de genre et au divertissement des plus jeunes.

  • Auteur, éditeur, graphiste, essayiste, Jean-Christophe Menu a depuis longtemps alterné entre ces différentes «casquettes» dans le champ de la bande dessinée.
    Krollebitches (mot attribué à Franquin qui désigne les signes graphiques typiques du 9e Art) rassemble les souvenirs de ses premières lectures de bande dessinée. Menu y aborde sur un mode libre et vif des classiques réputés (Franquin, Macherot, Morris ou Crumb) comme des publications plus populaires (Pif, Mickey), puis les révélations de l'adolescence ou de l'âge adulte qui l'ont conforté dans ses passions. Récit d'apprentissage, Krollebitches est un florilège d'hommages autant qu'une exploration des influences et découvertes par lesquelles une personnalité d'auteur et d'éditeur a pu se construire.

empty