Langue française

  • Citéruine

    Jérôme Dubois

    Citéruine est une ville désolée, vidée de ses habitants, usée par le temps et l'abandon - guerre ? catastrophe ? génocide ? effondrement ? ... Elle est le reflet parallèle, le reste ou le cauchemar d'une ville possible, d'une grande ville étale sans centre ni périphérie, une mégalopole postindustrielle et surpeuplée, urbanisée à l'excès qui a ou qui a eu pour nom Citéville. L'une et l'autre cités ont été dessinées par Jérôme Dubois, toutes deux selon le même découpage, les mêmes cadrages, la même fatale temporalité.
    Mais là où Citéville grouille de stupides turpitudes, s'alimente de ses déchets et assure la reproduction des monstres humains qui l'ont bâtie, Citéruine dresse ses abattis, laisse calmement miroiter son squelette sous les durs néons qui lui restent. S'étant débarrassée de ses occupants ou bien délaissée par eux, qu'importe, ayant en tout cas abandonné tout espoir, Citéruine a quitté son pauvre statut de décor.
    Elle est désormais paysage, et paysage animé : ses contours et ses lieux reprennent le flambeau de la narration, rejouent la comédie urbaine pour eux seuls, et tournent dans la nuit, dévorés par le feu. Il a été confié aux éditions Cornélius de porter le destin de Citéville, tandis que les Editions Matière accueillent Citéruine. Les deux villes communiquent et se complètent en deux ouvrages distincts dont les lectures simultanées ou différées sont autant de perturbations d'un même espace par le temps et ses affres.

  • En route pour la ville des dieux !
    Les hommes ont régressé à un stade primitif après une catastrophe nucléaire qui a bouleversé la planète. La survie s'est organisée au coeur de tribus. Dans l'une d'elle vit un enfant noir, rejeté par les siens à cause de sa différence. Condamné à mort par leur chef, il se met en route vers Niourk, la ville des dieux. Mais dans cette métropole abandonnée ne subsistent que ruines, radiations et machines étranges...
    « Par la musicalité de son style, la force d'évocation des univers imaginés, son écriture pleine de résonances poétiques, Stefan Wul est le seul écrivain français de science-fiction qui puisse être comparé aux grands maîtres américains, tel Jack Vance. Son oeuvre mérite d'être constamment revisitée et relue. » Salon Littéraire « Un météore de la science-fiction française. » Le Figaro « Un classique incontournable de la littérature d'anticipation. » Les Mondes Imaginaires

  • Nouveau venu dans les littératures de l'imaginaire, Basile Cendre a déjà publié un roman d'horreur chez Saisons de l'étrange, Les Enfants du béton. Il relève ici le défi de l'originalité dans le genre fantasy, avec une fiction post-apo magique et onirique. Bandeau "pépite 2021".

  • Un virus foudroyant envenime le monde : la MOB, la rage mobile, qui transforme les hommes en zombies. Dans les lendemains apocalyptiques du feu nucléaire, seul le Japon a survécu. Aux marches ouest de ce nouvel empire despotique, l'île de Sakhaline reste l'éternelle terre de bagne peinte en son temps par Tchekhov. La mort est son industrie. Réfugiés chinois et coréens y sont relégués. C'est là que débarque la jeune Lilas, russo-japonaise, pour une mission de recherche en futurologie appliquée : « l'art de coopérer avec après-demain ». Elle se voit bientôt flanquée d'Artiom, soldat d'élite. Mais de tremblement de terre en insurrection, d'épidémie en débandade, d'attaque chimique en razzia, le voyage d'étude se transforme en une longue course à travers l'île dans un climat de désespoir triomphant.
    S'inspirant de la prose carcérale classique, de l'esthétique des thrillers hong-kongais, du style des carnets de voyage de Tchekhov ou encore de La Route de Cormac McCarthy, Sakhaline fait exploser le genre post-apocalyptique classique.

  • Un siècle après la Fin du Monde. Paris est devenue une ville-monstre, surpeuplée, foisonnante, étouffante, étrange et fantasmagorique. Une ville-labyrinthe où de nouvelles Cours des Miracles côtoient les immeubles de l'Ancien Monde. Une ville-sortilège où des sirènes nagent dans la piscine Molitor et où les jardins dénaturés dévorent parfois le promeneur imprudent. Là vit Chet, vingt-trois ans. Chet chante du jazz dans les caves, enquille les histoires d'amour foireuses, et les jobs plus ou moins légaux, pour boucler des fins de mois difficiles. Aussi, quand un beau gosse aux yeux fauves lui propose une mission bien payée, il accepte sans trop de difficultés. Sans se douter que cette quête va l'entraîner plus loin qu'il n'est jamais allé et lier son sort à celui de la ville, bien plus qu'il ne l'aurait cru.

    Un éclat de givre est un roman à la fois tendre et âpre, lumineux et enlevé, drôle et sensuel. Il mêle avec brio la science-fiction postapocalyptique, le jazz et le roman noir.

  • La cité du ciel est en plein déclin. Les robots, jadis fidèles serviteurs, régressent jusqu'à devenir des machines stupides ou de terrifiants prédateurs. Saxe est un artiste qui survit en travaillant sur les golems actionnés par magie. Dresde est une jolie automate qui n'a connu que le luxe avant que son maître l'abandonne. T out les sépare et pourtant ils vont partager un rêve commun : s'enfuir de la forteresse volante. Traqués par un tueur mécanique qui écorche les humains pour voler leur peau, ils se lancent dans une course peut-être sans espoir : retrouver la mythique porte ouvrant sur la liberté.

  • Assaut

    Julie Boudillon

    • Magnani
    • 10 Janvier 2020

    Après l'arrivée des Géants à bord de leurs étranges paquebots, après que les humains les aient rencontrés un peu partout sur Terre, après leur départ ; les enfants n'ont plus jamais été comme avant. Tout a commencé très doucement, les enfants n'ont d'abord plus prononcé une parole, plus montré aucune émotion.
    Puis, les enfants ont disparu, tous, des nouveau-nés dans les maternités jusqu'aux étudiants dans les lycées. Tous les enfants, petits et grands, se sont volatilisés. Il n'est resté sur Terre pendant une période que des adultes, que nous. Jusqu'au jour où ils sont revenus pour tuer, tuer tout le monde, par vagues successives, attaques éclair, guet-apens et massacres en séries. Le monde des adultes ne riposte pas contre ces enfants qui tuent, ce qu'il reste du monde des adultes va tenter de survivre à ce qui apparaît très vite comme l'extinction des humains, ou plutôt des anciens humains, de l'ancien monde. Personne n'avait prédit que la fin du monde, la fin de notre monde se produirait ainsi, de la main des enfants. Dans ce premier roman, Julie Boudillon nous plonge dans un monde post-apocalyptique, entre Rencontres du Troisième Type, La Nuit des Morts-vivants et Le Village des Damnés.

  • Bloat, le gouverneur du Rox, rêvait d'une terre promise. Il voulait faire d'Ellis Island un havre pour son peuple, un foyer pour tous les jokers. Il avait besoin des Permutants, ces parias capables de s'emparer d'un corps humain en un clin d'oeil. Il lui fallait leur argent pour nourrir le Rox. Leurs pouvoirs pour tenir à distance la vengeance d'un monde terrorisé. Mais sous les ordres du petit-fils psychopathe du Dr Tachyon, les Permutants sont devenus incontrôlables, et son rêve semblait s'éloigner toujours un peu plus...

    George R.R. Martin (Le trône de fer) a convoqué certaines des plus fines plumes de la science-fiction américaine pour bâtir un univers post-apocalyptique dans lequel il revisite
    l'histoire de la fin du XXe siècle.

  • Blue

    Joël Houssin

    Ce roman culte de la science-fiction française des années 1980 a marqué les esprits.
    Entre Mad Max et New York 1997, dans une sorte de Paris encerclé et détruit, seule l'union des clans permettra de franchir le mur. Mais pourquoi ?
    Un roman post-apocalyptique foisonnant et cinématographique qui ne manquera pas de séduire une nouvelle génération de lecteur. Un texte suivi par une analyse critique de Jeanne-A. Debats.

  • Publié en 1901 par un auteur anglais reconnu d'abord pour sa précocité puis sa prolixité, Le Nuage pourpre représente une arrivée sidérante dans le monde de la littérature avec sa vision post-apocalyptique illuminée, celle d'un homme absolument seul, survivant à un désastre absolu et maître d'un monde qu'il décide de brûler méthodiquement. Mais si le héros se nomme Adam, c'est bien que...
    Sans équivalent, ce roman, trop mal connu et jamais édité en grand format en France, emballera les amateurs de cette littérature des extrêmes, des hallucinations d'un temps où penser la fin se faisait encore avec des précautions. Miraculeusement, ce livre a vieilli de manière unique. Un manque éditorial à combler d'urgence. Une oeuvre aussi émouvante que fascinante.

    /> "Au cours d'une carrière littéraire qui s'étend de la fin des années 1880 aux années 40, Matthew Phipps Shiel dit M.P. Shiel (1865-1947) écrivit vingt-cinq romans et plus de soixante nouvelles. Malgré l'ampleur de sa production, les amateurs de fantastique le connaissent surtout comme l'auteur d'un seul livre : Le Nuage pourpre (1901), classique visionnaire du roman de science-fiction, domine toutes ses autres oeuvres." Roger Dobson in Le Visage vert, n°6

  • Une nouvelle ère glaciaire s'est abattue sur la terre. La planète toute entière est recouverte d'une épaisse couche de glace. Heureusement, les Compagnies ferroviaires ont développé un immense réseau de voies ferrées, sur lesquelles se presse ce qu'il reste d'une humanité frigorifiée... et soumise. Pour ne pas perdre leurs pouvoirs, les Compagnies interdisent tout progrès qui permettrait à l'humanité de se passer du rail. Et malheur à ceux qui, comme Lien Rag, tentent de défier leur autorité ! Pourchassé par les Compagnie, encerclé par une nature hostile, il est pourtant bien décidé à libérer l'humanité de l'existence misérable dans laquelle elle est maintenue...Une saga indémodable qui a déjà conquis plusieurs générations de lecteur.

  • Dans ce second volume de l'intégrale de La Compagnie des Glaces, Lien Rag poursuit toujours son combat contre la dictature établie par les grandes compagnies ferroviaires. Mais sur un monde recouvert de glace, comment échapper à l'emprise du chemin de fer ? Peutêtre en se tournant vers le mystérieux peuple Roux, une tribu à moitié sauvage que le froid ne semble pas indisposer. Et si le secret de leur origine représentait un danger énorme pour les compagnies ?

    Chef d'oeuvre du roman populaire couvrant 25 siècles de l'histoire à venir de notre planète, le cycle de La Compagnie des Glaces déborde d'aventures et de rebondissements. Cette saga qui a passionné plus d'1.5 millions de lecteurs depuis la parution du premier tome en 1980 ressort enfin en intégralité aujourd'hui.

  • L'histoire se passe sur une Terre dont le climat a radicalement changé suite à l'emballement climatique des trois siècles précédents, et dont les conditions de vie n'ont plus grand-chose à voir avec celles que nous connaissons. Nous suivons le périple d'un jeune couple, Denn et Nao, issu d'une tribu cavernicole vers un « paradis terrestre » aperçu sur un foulard en soie peinte, que leur a légué un « démon des Âges Sombres » - un homme bardé d'objets tabous - sorti du désert pour venir mourir près de leur grotte.
    Leur voyage, sur les traces de ce « démon » qui n'en était pas un, leur fait découvrir des villes, des ruines irradiées, des technologies résiduelles, des climats radicalement autres, des façons de s'adapter inimaginables. et les amène jusqu'au Groenland où une société inuit survivante des Âges Sombres s'est adaptée au climat tempéré du pôle Nord.
    Des Inuits qui se croient les derniers survivants sur Terre, dans l'ignorance totale de ce qui - humains et animaux - peuple la planète. Des Inuits auxquels nos voyageurs pourront prodiguer leur propre savoir - leurs liens quasi-télépathiques avec les sociétés de fourmis, en particulier.
    Ils seront donc, à leur tour, des « semeurs de savoir », eux qui ont vu partout la vie refleurir, même dans les déserts les plus torrides, même au coeur des tempêtes les plus terribles. Le choc des cultures sera rude mais salutaire.

  • On l'a surnommé le gnome, car il mesure à peine plus d'un 1m10. Nain dans un monde recouvert de glace, où tout est étroitement contrôlé par de grandes compagnies ferroviaires, il est devenu le père adoptif de Jdrien, l'enfant hybride de Lien Rag... Son rêve ? Fonder sa propre compagnie ferroviaire ! Et en faire la compagnie la plus puissante du globe ! Mais entre les envieux qui préparent un coup d'état, la puissante panaméricaine qui complote pour lui voler ses ressources, et Lien Rag qui souhaite toujours, plus que tout, lui récupérer son fils, le Kid arrivera-t-il un jour à réaliser son rêve ?

    La grande série SF française, avec près de 100 épisodes, adaptée en BD, en série TV et en jeu vidéo. Une dystopie post-apocalyptique ancrée dans un futur gelé, qui n'est pas sans rappeler les romans de Barjavel ou des BD comme le Transperceneige ou la série Neige.

  • Lien Rag était un aventurier, un rebelle qui s'était dressé maintes fois contre la tyrannie des grandes compagnies ferroviaires. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un ingénieur bien rémunéré, choyé par la plus puissante des compagnies, la panaméricaine. Mais quand les projets de son impitoyable dirigeante, Mrs Diana, mettent en danger la vie de millions de personne, Lien Rag sait qu'il n'a plus le choix : il lui faut, de nouveau, entrer en résistance...Une nouvelle plongée dans l'univers foisonnant de la Compagnie des glaces.

    La grande série SF française, avec près de 100 épisodes, adaptée en BD, en série TV et en jeu vidéo. Une dystopie post-apocalyptique ancrée dans un futur gelé, qui n'est pas sans rappeler les romans de Barjavel ou des BD comme le Transperceneige ou la série Neige.

  • La grande série SF française, avec près de 100 épisodes, adaptée en BD, en série TV et en jeu vidéo. Une dystopie post-apocalyptique ancrée dans un futur gelé, qui n'est pas sans rappeler les romans de Barjavel ou des BD comme le Transperceneige ou la série Neige.
    Voilà des siècles que la Terre subit une nouvelle glaciation... L'humanité, transie, s'est résignée à vivre sous des dômes, oubliant peu à peu son passé. Pourquoi, de toute façon, se souvenir de l'ancien monde ? Il n'est pas près de revenir...
    Mais lorsque qu'un groupe de scientifiques se met en tête de faire réapparaitre le soleil, Lien Rag, le Kid, Jdrien et tous les autres héros de La Compagnies des Glaces commencent à comprendre que bientôt, très bientôt, les glaces vont se mettre à fondre...et provoquer un bouleversement sans précédent !

  • XXIIIe siècle. Après des années de guerres et de catastrophes climatiques qui ont décimé l'humanité, l'Instance, une société pacifique fondée sur des notions d'humanisme et d'écologie, a vu le jour. La criminalité n'y existe pas, aussi lorsque quatre éminents scientifiques sont assassinés en Haute-Occitanie, l'Instance mandate sa meilleure enquêtrice, Lyla Tran-Dinh.
    La jeune femme constate rapidement des tensions inhabituelles au sein de la communauté... Cela a-t-il un rapport avec l'apparition inexpliquée d'un Soleil de Cendres dans le ciel ? Lyla est loin de soupçonner les abîmes vertigineux qui vont s'ouvrir sous ses pieds... Elle n'a pas de pistes sérieuses. Sur qui peut-elle s'appuyer ? Sur Erad Guzlan, un ami de son père, sur Janet Estevan, son assistante ? En Haute-Occitanie, le cauchemar ne fait que commencer !

  • La Réunion, une île inconditionnelle plantée au milieu de l'océan Indien. Imaginez que, pour une raison X ou Y - et elles ne manquent pas en ce moment (conflit mondial généralisé, effondrement boursier d'une ampleur sans précédent, pandémie fulgurante et incontrôlable...) - ce bout de France austral se retrouve soudainement coupé du monde et livré à lui-même.
    La situation n'a rien d'improbable, elle a déjà eu lieu durant la seconde guerre mondiale et la situation sanitaire et sociale était catastrophique, la famine s'était installée.
    Qu'en serait-il demain alors que nous serons un million et que nous avons perdu les traditions liées à la terre ?
    C'est cette question ainsi que bien d'autres que pose ce livre d'anticipation sociale.

  • Dans le tome 13 et 14 de La Compagnie des Glaces.... Depuis que la Terre est recouverte de glace, l'océan pacifique est devenu une immense banquise, parcourue par un réseau ferroviaire dont nul ne connait plus le tracé exact, peuplée de bandits et de villes abonnées sur lesquelles on raconte les légendes les plus effrayantes...
    C'est pourtant là, perdu au milieu de ce far-west des glaces, que Jdrien et Yeuse attendent la seule personne capable de les sauver : Lien Rag, glaciologue, résistant, héros... et père bien déterminé à enfin retrouver son fils !

  • «?Les apparitions de créatures se multiplient un peu partout sur la surface du globe. Nous vous conseillons donc de rester enfermés chez vous et de vous abriter dans votre cave ou votre grenier si vous en avez. Si vous êtes sur les routes, évitez les grandes villes et privilégiez des endroits isolés, sans habitations.?».



    En 2020, des hordes de créatures sanguinaires apparaissent un peu partout sur la surface de la terre, massacrant et dévorant tout être humain qui a le malheur de les croiser.

    Dans cet univers apocalyptique, les populations rescapées doivent prendre part à la lutte contre les monstres. C'est alors que Liam est enrôlé de force dans la base Phoenix. Heureusement, l'adolescent de seize ans peut compter sur l'aide de ses camarades pour combattre cette invasion qui sème le chaos.

    Qui sont ces créatures ? Comment les vaincre ? Tant de questions auxquelles Liam et ses amis tenteront de trouver des réponses.

  • L'apocalypse a eu lieu. La politique, la finance et l'avidité des hommes ont transformé la planète bleue en un dépotoir puant et délétère. Chaque jour, la dégradation de l'air, de l'eau et l'augmentation des radiations changent la vie en un baroud perdu d'avance. Mais nul n'a l'intention de périr sans combattre.
    En région parisienne, deux communautés de survivants entament un ultime périple vers des terres nouvelles et plus accueillantes, de l'autre côté de l'Atlantique ; parmi elles, la famille Costa.
    Ainsi commence le long exode, véhiculant les espoirs d'une poignée d'humains résolus.
    Cap à l'ouest ! Par la mer et les nuages.
    Un grand roman d'aventure populaire dans un futur ravagé par les politiques libérales actuelles : pollution, radioactivité, etc.
    />

empty