Geste

  • Au pays des Achards, en Vendée, une histoire d'amour entre un paysan et une « sauvageonne » en plein XVIIIe siècle...Tout cela commençait comme une belle et simple histoire d'amour, du moins Mathieu le gabelou et Marie la sauvageonne, le pensaient-ils. Leur destin en a décidé autrement, Marie et Mathieu vont vivre une extraordinaire histoire, tellement loin de celle qu'ils avaient imaginée.

  • Au xviie siècle, une sombre affaire ébranle la ville de Loudun. Le cardinal de Richelieu lance une grande chasse aux sorcières, le prêtre Urbain Grandier est alors accusé d'avoir pactisé avec le diable. Les soeurs ursulines dans un état de délire auraient entendu le père Urbain Grandier hurler des obscénités. Elles disent alors avoir été ensorcelées par le prêtre. Ce dernier était à l'époque connu pour ses mésententes avec le pouvoir en place et notamment pour son opposition à la destruction des murailles de la ville ordonnée par Louis XIII et Richelieu.
    Dans ce roman historique les auteurs reviennent sur cette histoire tragique qui a bouleversé la ville de Loudun. Ils tentent de démêler le vrai du faux et d'expliquer les enjeux de la campagne destructrice menée par Richelieu.

  • François Amélineau, dit Nau l'Olonnais, est l'un des nombreux pirates qui ont écumé les Caraïbes au XVIIe siècle. Ses exploits, d'une témérité et d'une ampleur inédites dans le monde de la flibuste, ont contribué à tisser sa légende et à faire de lui l'un des forbans les plus sanguinaires que la Terre ait jamais porté. Son audace, sa cruauté, sa haine des Espagnols suscitèrent aussi bien une crainte quasi superstitieuse chez ses victimes qu'une vénération absolue de la part de ses hommes.

    Ce roman, qui retrace son sillage sanglant, est aussi une peinture pittoresque et réaliste de ce qu'était la rude existence des boucaniers et des flibustiers ; à l'encontre de nombreuses idées reçues, on y découvre des hommes courageux, pétris du sens de l'honneur et constituant une société singulière, aux règles intransigeantes. On les appelait les Frères de la Côte. Leur république avait son siège à l'île de la Tortue.

    La personnalité de Nau l'Olonnais ne se limite pas à l'excès de ses crimes. Il était doté d'une grande force de caractère ; il était habité d'un sens aigu de l'amitié et de la droiture. Il se voyait plus comme un justicier que comme un prédateur. C'était un chef authentique et respecté.

  • La suite des aventures du commissaire Fleury dans le pays de Guérande.

    Fin septembre 1772. Les vendanges battent leur plein sur les coteaux de Guérande. Dans la brume matinale, Pierre Legal se rend dans ses vignes lorsqu'il découvre, en ouvrant la porte de son cellier, un spectacle très étrange : une femme vêtue d'une longue robe de lin, le corps étroitement attaché à une table de fortune, git sur le dos, morte, les yeux exorbités, le visage déformé par la peur. De grandes tâches violettes s'étalent sur le haut de sa chemise. Que signifie cette scène insolite ? A-t-elle un rapport avec la vigne ? C'est ce que devra découvrir le commissaire principal Fleury, officier de police de la Sénéchaussée, aussitôt appelé pour mener l'enquête.
    L'affaire nous plonge dans le Guérande du XVIIIè siècle, ses rues, ses maisons, mais aussi sur la Rivière Loire pour un voyage pittoresque, sur les quais de Nantes et plus précisément dans la sinistre prison du Bouffay avec ses horribles conditions de détention puis dans le vignoble nantais. De retour dans la cité médiévale, le commissaire Fleury poursuit son enquête au Couvent des Ursulines, à l'hôtel Dieu..
    Au travers ce suspense haletant, c'est aussi un regard sur les pratiques d'instruction judiciaire, notamment sur le fameux supplice de la « question », qui est porté par l'auteure, dans cet Ancien Régime finissant où les mentalités évoluent grâce, en particulier, aux philosophes des Lumières.

  • Juillet 1627, alors qu'il devait appareiller à La Rochelle pour soutenir la rébellion protestante qui soulève la ville, le Duc de Buckingham, à la tête d'une armée de 6 000 hommes, débarque sur l'île de Ré. Commence alors le siège de Saint-Martin défendu par Toiras. Parmi les hommes du duc, se trouve Gauwan Kynneth, un jeune joueur de fifre écossais, qui espère bien retrouver à Ré la belle Armande qu'il a rencontrée quelques années plus tôt. Commence alors pour lui une série d'aventures qui lui fera connaître la paille pourrie des cachots, les menaces de mort, mais aussi l'amour.

  • À la cour du roi Louis XVI, le marquis de La Fayette se morfond. Lors d'une conférence, il est subjugué par le plaidoyer du duc de Gloucester en faveur des colons américains qui se battent, outre Atlantique, pour leur liberté. Il épouse immédiatement cette cause et, à 19 ans à peine, le jeune orphelin se lance dans les situations les plus scabreuses pour rejoindre l'armée des patriotes. Il y parvient et rencontre le commandant de l'armée continentale, George Washington.
    Le roman retrace l'évolution du lien affectif entre les deux hommes, au temps de la guerre d'indépendance, à partir de la correspondance qu'ils ont laissée. Grâce à ces sources documentaires, vous découvrirez les pensées et les sentiments de ces deux gentilshommes du XVIIIe siècle, à la charnière entre l'esprit du Moyen Âge et la pensée des Lumières, que l'Hermione va réunir en Amérique. Ce roman historique est avant tout un hymne à la fraternité.

empty