Illustria

  • Voici un «livre-promenade» qui permet d'évoquer les différentes plages normandes qui ont connu leur développement au 19e siècle et au début du 20e siècle, grâce à la création du chemin de fer : Granville, Cabourg, Trouville-Deauville, Honfleur, Sainte-Adresse, Étretat, Dieppe...
    Peintures, dessins, gravures et affiches depuis Eugène Boudin et Eugène Isabey jusqu'à Raoul Dufy, Félix Vallotton, Roland Oudot, André Hambourg et Bernard Buffet, retracent l'histoire de ces lieux de loisirs, toujours en vogue et qui ont su conserver leur caractère et une grande partie de leur architecture balnéaire. Nous découvrons en tournant les pages ce siècle d'or des plages normandes, avec des peintures de maîtres mais aussi des dessins humoristiques, l'ambiance de ces séjours festifs où les Parisiens se retrouvaient pour respirer l'air vivifiant et profiter des bienfaits du bain. Les plages sont un lieu de détente et de jeux, mais aussi un lieu où l'on se rencontre pour parler et entretenir des amitiés ou des liens familiaux. Cet univers était le rêve de la société bourgeoise dans ce siècle à cheval sur deux siècles.

empty