Littérature traduite

  • Déféquer dans de l'eau potable est peut-être l'une de nos habitudes culturelles les plus curieuses. En même temps, recycler nos selles et notre urine constitue pour plusieurs l'un des derniers tabous inabordables. Or, si sept milliards de personnes vont aux toilettes chaque jour sur Terre et génèrent une quantité de rejets organiques à l'avenant, elles sont cependant bien peu à avoir une idée de la façon dont nous pourrions disposer de manière constructive de cette montagne grandissante de déjections humaines. Et si la réponse se trouvait dans la valorisation de ces dernières ?
    Le livre de Joseph Jenkins offre un témoignage convaincant et bien argumenté sur les raisons pour lesquelles le compostage de fumier humain est tout indiqué pour prévenir la pollution de l'eau, fertiliser les sols, parer la diminution de nos réserves d'eau potable ou améliorer notre santé. D'intérêt général non seulement pour quiconque s'intéresse à un futur durable mais pour toute personne peuplant cette planète, ce guide pratique fournit des informations scientifiques détaillées sur la façon dont le fumain (néologisme créé à partir de la contraction de « fumier humain ») peut être recyclé hygiéniquement sans avoir à recourir à quelques fantaisies technologiques ou produits chimiques, sans se saigner monétairement et sans pollution environnementale. Donnant de l'information sur le compostage, les systèmes alternatifs de traitement des eaux usées, la fertilité des sols et les micro-organismes et plus encore, ce manuel unique donne aussi des indications sur les façons de se procurer ou construire soi-même une toilette à fumain ou un bac à compost à prix modeste.

empty