Luc Pire

  • De tous les moyens de locomotion inventés par l'homme, le vélo est sans aucun doute celui qui connut les plus folles équipées. Dès la fin du XIXe siècle, il atteint son premier âge d'or. Un vélodrome est inauguré à Binche en 1896.
    Depuis lors, la ville de Binche a toujours été attachée au cyclisme. Ville étape du Tour de France 2019, Binche a accueilli le Championnat de Belgique sur route en 2018. Le mémorial Frank Vandenbroucke, course disputée dès le début du XXe siècle, est reconnu aujourd'hui comme une des manches de la coupe de Belgique.
    Des épopées extraordinaires d'Omer Taverne, cycliste binchois, au Tour de France en passant par la victoire d'Albert Dubuisson, autre coureur local, au Tour de Belgique, rien ne sera oublié dans cette histoire du vélo à Binche. Elle reviendra aussi sur l'histoire de l'Amicale Cycliste Binchoise créée durant la Seconde Guerre mondiale et la belle aventure de l'équipe Wanty-Groupe Gobert.

  • Eddy Merckx, l'épopée

    Document vérité, ce livre a été écrit sur le vif il y a un quart de siècle. Reflet de l'admiration pour un coureur sans pareil, écho des passions déchaînées à l'époque, témoignage du journaliste et de l'ami, il explique et raconte ce qui fut sans doute la période la plus exaltante de l'histoire du cyclisme belge à travers la figure d'Eddy Merckx, son représentant le plus prestigieux. Il nous révèle en passant que, parmi toutes les qualités réclamées du champion, sa capacité de souffrir plus que les autres n'est pas la moins étrangère à sa réussite. À moto, en voiture, pilotant ou se laissant conduire, Théo Mathy a notamment suivi quarante Tours de France de 1949 à 1989... et plus précisément ceux d'Eddy Merckx dont il a partagé l'amour pour le vélo. Ce livre posthume est un hommage à celui qui fut le Monsieur Cyclisme de la RTBF.

  • document vérité, ce livre a été écrit sur le vif il y a un quart de siècle.
    reflet de l'admiration pour un coureur sans pareil, écho des passions déchaînées à l'époque, témoignage du journaliste et de l'ami, il explique et raconte ce qui fut sans doute la période la plus exaltante de l'histoire du cyclisme belge à travers la figure d'eddy merckx, son représentant le plus prestigieux. il nous révèle en passant que, parmi toutes les qualités réclamées du champion, sa capacité de souffrir plus que les autres n'est pas la moins étrangère à sa réussite.

empty