Humour

  • Classe ego

    Jean-Philippe Delhomme

    Chefs d'entreprise épris de fauconnerie ou simples dronistes, jet-skieurs impérieux et nouveaux quadistes, influencers obscurs et businessmen rétifs à la lecture, touristes enthousiastes et consommateurs décomplexés, millionnaires 'badass' avec ou sans concierge privé, tous sont réunis ici pour un selfie sociétal. Une méditation de pleine inconscience menée par Jean-Philippe Delhomme qui nous invite à ne pas lâcher prise.

  • Tout est permis, surtout le pire.Peut-on encore rire de tout ? Et pourra-t-on encore demain rire de tout ? Ces questions méritent d'être posées... Et c'est l'objectif de ce livre. Pas de limite à l'humour qui est au service de la liberté d'expression, car, là où l'humour s'arrête, bien souvent, la place est laissée à la censure ou à l'autocensure. Ni les religions et leurs intégristes, ni les idéologies et leurs militants, ni les bien-pensants et leurs préjugés ne doivent pouvoir entraver le droit à la caricature, fût-elle excessive. Cabu

  • Mots d'esprit de l'humour juif
    Dans la sagesse populaire juive, " le persiflage devant la bêtise et la grossièreté innée des hommes frôle souvent l'aveu d'une détresse sans remède. "Un juif fuit un lieu plein de malheurs, mais les malheurs le suivent là où il va.' À la constatation désolée et sarcastique de Chmouël Yossef Agnon répond paradoxalement celle de Stanislas Jerzy Lec : "Ne succombez jamais au désespoir : il ne tient pas ses promesses. ' La justesse et l'acuité des réflexions sont accentuées par leur ton impertinent : "On ne se gratte pas la tête pour rien : ou bien on a des soucis, ou bien on a des poux. ' Les mille exemples de cette sagesse réunis avec tant de dévotion et d'humour par Victor Malka nous proposent les clartés acides d'un enseignement certes tout humain, que sous-tend néanmoins, comme en creux, la parole rédemptrice émanée du Sinaï. "
    Extraits de la préface de Claude Vigée
    Victor Malka
    Ancien producteur à France Culture et directeur d' Information juive, il est notamment l'auteur, au Seuil, de Proverbes de la sagesse juive (1994) et des Plus Belles Légendes juives (1998).

  • Anagram

    Jean Zéboulon

    Une anagramme est un mot que l'on obtient en transposant les lettres d'un autre mot, comme par exemple : Totem & Motet. C'est un tour que chacun peut réaliser plus ou moins facilement, même sans l'aide d'une baguette magique. Dans ce livre, on trouvera quelques exemples d'anagrammes créées à partir de noms d'animaux. Et pour les plus sportifs des exercices de style. Alors, toi aussi, danse avec les lettres...


  • Un outil qu'il est indispensable aux intellectuels !

    UN OUTIL QU'IL EST INDISPENSABLE AUX INTELLECTUELS

    Cher lecteur de cette quatrième de couverture,
    Vous êtes un intellectuel (ne voyez dans cette affirmation aucune flagornerie, mais une simple manoeuvre pour vous inciter à acheter le livre, si ce n'est déjà fait).
    Étant un intellectuel, vous maniez les mots, les locutions, les citations ; vous utilisez des noms propres, évoquez des dates et des lieux - bref, vous faites des phrases, organisez des pensées parfois géniales (mais pas toujours).
    Un exemple ? À Maurice, qui vient de vous demander : " Eh, Paulo, d'où que je pose le carton avec les morceaux du nain de jardin que tu voulais éclairer la pelouse avec ? ", vous répondez : " Là, dans le coin ! "
    Et tout à coup, paf ! (voir ce mot), vous avez un doute...
    Quel coin ? Et d'abord, qu'est-ce qu'un coin ? Quel est le sens de " coin " ? Y a-t-il d'autres sens à " coin " ?
    Alors, tout naturellement, vous ouvrez le dictionnaire que vous avez en main. Vous cherchez le mot " coin " et vous en trouvez la définition :
    COIN demi-canard
    Vous venez, peut-être sans le savoir, d'indiquer à Maurice qu'il doit poser le carton à l'intérieur d'un volatile coupé en deux.
    Il y a un millier de définitions comme celle-là dans ce dictionnaire encyclopédique. Vous voyez bien qu'il est indispensable !
    Le Rédacteur en chef



  • - Les politiciens ne remarquent les pauvres que quand les ghettos brûlent. Brûle le drapeau, brûle les églises. Brûle !
    - Brûlons, mais ça réchauffera l'atmosphère !
    - Saviez-vous que, au début du processus de l'Anéantissement, Soupier était un homme d'affaires, et même un des premiers investisseurs de la World Bank ?
    - Tant pis.
    - Vous êtes sans doute un des tenants de l'anticulture ?
    - L'esprit coercitif de l'anticulture me dérange.
    Érudit et pince-sans-rire, disert et culotté, John Culard truffe d'anecdotes le panorama de l'art qu'il brosse, des intentionnistes au mouvement Dodo en passant par le Programme des projeteurs. Il aborde les thèmes de société, chamboule la bourse des valeurs, met en lumière les paradoxes de l'époque et ses points de non-retour.
    L'humour belge dans toute sa finesse.

  • La sexualité expliquée par un chat !
    Charly est bavard. Charly est câlin. Charly aime profiter du soleil matinal dans le jardin. Charly mange (beaucoup). Charly vit à Poitiers et a ses entrées dans le cabinet de Philippe, sexologue. Suivez-le dans ce livre, et découvrez en dessins comment il parviendra petit à petit à apporter des réponses à toutes celles et ceux qui se posent des questions sur leur sexualité !
    Charly existe en poils et en os, et partage sa vie entre le radiateur, la cuisine et les genoux de Philippe Arlin. S'il n'est pas sexologue dans la vraie vie, les conseils que vous trouverez dans ce livre, accompagnés du récit de ses aventures félines, eux, sont bien réels... en plus d'être utiles !

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le succès est à la portée de tous. Mais un ratage dans les règles de l'art demande du génie et de l'originalité. Les glorieux losers, ces artistes de l'absurde, véritables dieux de l'échec, ont su résister à l'appel du succès facile pour accueillir à bras ouverts la multitude de possibilités offertes par le monde merveilleux des loupés.

    Dans Le Livre officiel des glorieux losers, Stephen Pile, président du Club des Glorieux Losers de Grande-Bretagne (le CGLGB), rend hommage aux échecs les plus spectaculaires et les plus loufoques des vingt-cinq dernières années.

    Les 235 histoires de ce livre vous mèneront des Hébrides extérieures aux États-Unis, en passant par l'Australie, l'Europe et l'Afrique. Vous apprendrez ainsi que la Syrie abrite le propriétaire du GPS le moins fiable du monde (sa marge d'erreur est de 8 000 kilomètres). Vous découvrirez l'homme qui a eu le plus grand nombre d'échecs au permis de conduire (959 loupés), le braquage le plus raté (deux groupes de braqueurs s'attaquant en même temps à la même banque), ou encore le pire agresseur (qui partit en laissant 250 $ à sa victime).
    Toutes ces histoires, aussi insolites qu'hilarantes, vous réconcilieront avec vous-même et avec le monde qui vous entoure.

  • « Venez déguster les 64 saveurs du monde merveilleux de l'entreprise avec ses hauts et ses bas ! »
    Ce 4e album de Jean-Michel Milon fait la part belle au thème du bien-être au travail avec la sortie tant attendue de la norme ISO 45001 !
    Notre illustrateur à la mine humoristique a été récompensé en 2018 et 2017 par le Prix du dessin de presse sur le management.
    Coach et illustrateur chez Leroy Dirigeants-BPI Group, il accompagne cadres et dirigeants dans leur parcours professionnel. Il publie régulièrement des illustrations dans la presse d'entreprise et dessine en direct lors d'événements.
    Retrouvez-le chaque semaine sur son blog : lamineducoach.fr

  • La publication, il y a cinq ans, des « caricatures » de Mahomet aura enflammé les esprits et rendu plus délicat le travail des dessinateurs de presse. La controverse a trouvé un écho au Québec avec l'adoption du code de conduite à Hérouxville et alimenté le débat sur les accommodements raisonnables. Heureusement, d'autres sujets ont également inspiré le caricaturiste du quotidien Le Droit.

    Préface de Plantu

  • En dioula, la langue véhiculaire pratiquée à Bobo-Dioulasso, les "grin" sont ces réunions qui se passent un peu partout. Particulièrement celles des jeunes de la ville autour d'un thé vert préparé par l'un d'entre eux. Il faut dire qu'on y parle de tout et de rien et, à un moment ou à un autre, chacun y va de sa blague. Ces blagues sont racontées soit en dioula, soit en français, on passe d'une langue à l'autre selon les besoins d'expression réclamés par l'histoire.

  • « Parmi cette liste de mots, cherchez l'intrus : métastase, Schwartzenberg, chimiothérapie, avenir... »
    Pierre Desproges
    ...
    Un enfant arrive en courant vers sa maman et lui dit :
    - Maman ! Papa s'est noyé dans la piscine !
    - Quoi ?!! hurle la mère.
    - Poisson d'avril ! Il s'est pendu dans le garage !
    ...
    Quelle différence y a-t-il entre un camion et une échelle ?
    Passer sous une échelle porte bonheur !
    ...
    Citations, histoires drôles, devinettes, épitaphes... Rien ne vous sera épargné dans ce bréviaire hilarant qui vous offre le meilleur de l'humour noir, avec de nombreuses illustrations !

    + Les dix pires blagues censurées par l'éditeur et une dédicace numérique du dessin de votre choix à télécharger !


  • Vingt ans déjà... La célébration de l'anniversaire de la création des Brèves est attendue avec impatience.

    On ne raconte plus l'histoire de ce jeune journaliste d'Hara-Kiri qui de 1987 à l'an 2000 a retranscrit la rumeur du monde. Chaque jour ouvrable (et il y a toujours un bistrot ouvert pour l'assoiffé honnête), accoudé au zinc ou assis dans la salle, Jean-Marie Gourio notait les phrases bizarres, qui recelaient pourtant une force poétique étonnante, dans un petit carnet. De là sont nées les Brèves de comptoir : c'était il y a tout juste vingt ans !
    Pour fêter l'anniversaire de cette aventure singulière, Jean-Marie Gourio a tenu à offrir à ses lecteurs six cents brèves inédites mêlées à un florilège de ses brèves préférées : le miracle fonctionne toujours, et bien malins ceux qui sauront repérer les anciennes et les nouvelles.
    Ce recueil est un " passage " vers un nouveau départ, car, qu'on se le dise, Jean-Marie Gourio s'est racheté un carnet et un crayon. Dans les bistrots, dans les squares, les magasins ou au coin de votre rue, il a repris sa quête obsessionnelle. Inlassablement, à chaque heure du jour et de la nuit, les êtres humains parlent, et dans ce flot irrépressible roulent et brillent de superbes pépites. Gourio renoue ainsi avec une pratique personnelle et littéraire et nous donnera chaque année un recueil de ce qui s'appellera désormais Les Nouvelles Brèves de comptoir. Le premier tome paraîtra en octobre 2008.

  • "Coup de bec... Nous, les poules, et nos conjoints les coqs, on veut parfois nous faire chanter, mais aujourd'hui on veut nous clouer le bec, nous obligeant à porter un masque !"[...]"
    À travers sa collection de poules humoristiques, Huguette Bezombes emmène le lecteur se promener dans la ville d'Honfleur, sur les traces de l'humoriste Alphonse Allais. En remontant aux origines de certaines expressions populaires et symboles français, elle dévoile des pans d'histoire personnelle et des fragments d'actualité revisités et part à la rencontre de célébrités campées dans des situations ironiques et caricaturales afin de mettre de la légèreté dans le quotidien de cette année 2020 qui aura tant marqué nos esprits.

  • Le livre du confinement ! Parodies, chansons photos de cette période... et même un texte sérieux sur le "Monde d'Après"

  • Opulor

    Franck Soleillant

    Le Cameroun, c'est près de 250 ethnies et plus de 300 dialectes. Toute la complexité de l'Afrique en un seul pays ! Alors quand un groupe d'écologistes français, sûr de ses convictions, se rend pour la première fois dans la réserve du Dja, l'expédition se délite, se perd, tourne à la farce et à la tragédie. Opulor est un texte à l'humour mordant, vif, haletant.
    Un humour où les certitudes occidentales se télescopent, se fracassent, s'éparpillent face à la réalité sociale du Cameroun. Opulor est aussi un roman sur une région singulière de l'Afrique. Un pays fragmenté, un puzzle culturel où la survie n'est possible qu'en pactisant au jour le jour, heure après heure, seconde après seconde avec un chaos permanent.

  • Le limerick, petit poème « tapageur et obscène », est d'origine anglaise. On le juge ordinairement intraduisible, inexportable. Bonne raison pour présenter ici cent et un limerick français, originaux. Fidèles à la forme, et même à l'esprit, ils n'en sont pas moins un exemple - parmi trop peu d'autres - de littérature impure. Un conseil d'usage : il est recommandé de les lire à haute voix, et devant du monde. « La Bougie du Sapeur » est, depuis 1980, un périodique paraissant tous les 29 février. C'est aussi maintenant une maison d'édition dédiée à l'humour.

  • Tout comme shmok, mentsh est un mot yiddish. Fondamentalement, il signifie «personne, être humain» et s'applique à tout individu sur terre. Chacun d'entre nous est une sorte de mentsh : Jean est un mentsh, Marie est un mentsh, même le petit Léo, occupé qu'il est à tirer la queue de son chien Farfel, est un mentsh. Farfel, lui, est une victime innocente qui mérite notre pitié, mais c'est un animal, pas un mentsh. Dans ce sens, nous somme tous des mentshn, indépendamment de nos aptitudes et de notre comportement. C'est une simple question de biologie. Mais le mode de pensée yiddish et la biologie ne font pas bon ménage et cela fait longtemps que mentsh n'est plus utilisé que pour parler de quelqu'un de bien. «Les autres paieront les pots cassés.» C'est le genre de sottise qui peut échapper à tout le monde, mais un shmok, lui, en fait une règle de vie. Et généralement il ne s'en rend même pas compte. Il faut le comprendre, ce n'est pas sa faute : personne ne lui a expliqué que sa mère exagérait un peu à l'époque où elle lui expliquait qu'il était le plus beau, le plus adorable, le plus prometteur et le plus intelligent ; que les autres, tous les autres, n'étaient que des benêts et des jaloux. Dans ce livre, Michael Wex nous livre enfin les clés d'une vie réussie, quelles que soient notre religion ou nos croyances, et nous explique avec une bonne dose d'humour comment le Talmud et les proverbes yiddish peuvent changer notre existence.

  • Soixante éclats de rire à la minute garantis grâce à ce livre, où tous les plus grands maîtres de l'ironie sont présents : Coluche, Pierre Desproges, Les Nuls, Raymond Devos, Jean Yanne, Patrick Timsit, mais aussi Woody Allen, Jacques Martin...Dieu a dit : " Il faut partager. " Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit. ColucheLa fidélité ? Il ne faut pas oublier que le mariage a été institué à une époque où l'espérance de vie ne dépassait pas 30 ans. Jacques DutroncJe plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir quand il pleut. Peter Ustinov ...mais aussi des anecdotes, des sketches inédits et des bourdes ! Enrichi d'illustrations désopilantes de Chaval et de Piem, ce recueil se rendra vite indispensable au bien-être de vos journées ensoleillées par le rire !

  • ... Vous savez pas quoi ? Il y a deux nuits, j'ai rêvé que ma mère prenait le pouvoir, ici, en France. Le cauchemar. J'en ai repissé au lit. ... Mitterrand était exilé à l'île d'Yeu et on ramenait les cendres du maréchal Pétain au Panthéon. On répudiait ma femme, on confiait l'éducation de mes enfants mineurs à Marie-France Garraud, et je me remariais, en quatrième noce, avec Line Renaud. (oh ! non, Maman, ça c'est trop !)... A partir de textes, dont certains sont déjà connus et d'autres inédits, Guy Bedos passe en revue, à sa manière, des moments de sa vie intime et certains événements qui l'ont marqué dans la vie publique. Entre deux éclats de rire, on découvrira dans ce recueil construit comme le précédent, Petites drôleries et autres méchancetés sans importance, à la façon d'un spectacle mais pour la lecture, un homme qui se définit comme un « ancien bébé », inconsolable et gai.

  • L'art d'insulter son prochain avec panache !
    Vous voulez éviter la routine et mettre du panache dans vos querelles de couple ? Avec ce petit livre, vous allez couper l'herbe sous le pied de votre fiancé(e) et prendre le dessus en toutes circonstances ! Un concentré de drôlerie et d'auto-dérision pour donner un coup de jeune à la guerre des sexes ! Les vannes fonctionnent aussi entre collègues, en voiture, dans les transports en commun ou avec sa belle-famille...Recto : Côté femme : comment vanner un homme en 90 leçons
    - Le seul point commun entre George Clooney et toi, c'est que tu bois du café.
    - L'homme descend du singe, le singe descend de l'arbre et toi, vu ta gueule, tu as dû rater une branche !
    - Tu es tellement mou que François Fillon a du charisme comparé à toi. Variante : François Hollande. Verso : Côté homme : comment vanner un femme en 90 leçons
    - Qu'est-ce que je ferais si tu me quittes... à part des économies ?
    - Je pense à toi quand je suis seul. Du coup, je suis content de l'être.
    - Tu es tellement grosse que tu fais une ombre sur Google Earth !

  • En 18 tableaux où se mêlent humour et rigueur scientifique approximative, Benoît Jacques démontre (par l'absurde) au lecteur encore sceptique que la terre est bien ronde.

  • L'auteur, à travers une série de textes brefs qui s'inscrivent à la croisée du billet d'humeur, de l'analyse sociologique et de la réflexion philosophique, évoque tour à tour des personnages, des événements, des pratiques, des modes langagières...Autant de faits de société dont il démonte la syntaxe pour mieux capter leur signification.

empty