Flammarion

  • Ouvrage de vulgarisation sur l'histoire des mathématiques : comment et pourquoi elles ont été inventées, l'intérêt du nombre Pi, des théorèmes, etc.

  • L'univers aurait 13,7 milliards d'années, lit-on souvent. Mais que signifie vraiment une telle affirmation ?
    Dans cette synthèse magistrale, Jean-Philippe Uzan nous invite à comprendre la construction du modèle du big-bang, cette théorie qui vise à décrire l'univers et son histoire. Au fil des pages se dessine un extraordinaire échafaudage qui, en un siècle, a bouleversé notre représentation du cosmos comme de l'espace et du temps.
    Aujourd'hui, la cosmologie se trouve à un moment charnière : alors que les satellites et les télescopes géants se multiplient, que les fenêtres d'observation s'ouvrent vertigineusement - ondes gravitationnelles, neutrinos -, les médias font leur une sur des scénarios pour le moins spéculatifs. Il devient ainsi urgent de clarifier les questions auxquelles la science prétend répondre, celles qui ne sont pas encore connues comme celles qui restent en dehors de son champ explicatif.
    Voilà l'ambition de cet ouvrage qui, tout en célébrant l'une des plus belles théories jamais élaborées par l'esprit humain, démêle finement mythe et savoir

  • Subtiles, addictives, incroyables, piquantes... Voici cent énigmes sélectionnées par le vulgarisateur scientifique hors pair Alex Bellos. Toutes sont résolues en détail et n'exigent qu'un peu d'acharnement, sans oublier une bonne dose de logique et... d'humour ! Non content d'occuper nos esprits ( et nos journées), Alex Bellos en profite aussi pour passer à la moulinette 3000 ans de maths.
    D'une énigme à l'autre, il dresse le portrait des inventeurs de ces casse-tête incongrus, repère les classes de problèmes et débusque les idées reçues. Plaisir garanti !

  • Le temps est une « chose » introuvable dont l'existence ne fait aucun doute. Une « chose » dont tout le monde parle mais que personne n'a jamais vue. Nous voyons, entendons, touchons, goûtons dans le temps, mais non le temps lui-même. Contre toute attente, Chronos est un planqué, un caméléon qu'il faut débusquer sous nos habitudes de langage et de perception.

    Pour le démasquer, il va falloir l'effeuiller peu à peu, le distinguer de ses effets les plus sensibles : la durée, la mémoire, le mouvement, le devenir, la vitesse, la répétition. Parce que les horloges ne mesurent pas forcément du temps. Parce que le temps est toujours là alors qu'on dit qu'il s'écoule. Et qu'il existe indépendamment de ce qui survient, se transforme, vieillit et meurt. Aujourd'hui, le regard le plus audacieux et le plus déconcertant sur le temps, c'est la physique qui le porte.
    De Galilée à Einstein, puis de l'antimatière aux supercordes, elle n'a cessé d'approfondir la question jusqu'à ouvrir des perspectives qui donnent le vertige : le temps a-t-il précédé l'Univers ? Comment s'est-il mis en route ? Pourrait-il inverser son cours ?

    Au bout du compte, le temps pourrait bien être méconnaissable.

  • Une population animale, l'écoulement d'un fluide, un faisceau de particules, un orage atmosphérique, une économie nationale : autant de systèmes instables qu'on classait sous l'appellation commode de « chaos » avant que quelques scientifiques français et américains ne commencent à explorer le sujet dans les années 1970. Turbulences, fluctuations, oscillations aléatoires, phénomènes complexes non maîtrisables...
    À la surprise générale, le chaos s'est révélé gouverné par un ordre dynamique qui a permis d'expliquer bien des phénomènes naturels jusqu'ici totalement incompréhensibles.
    La théorie du chaos, dont ce livre vulgarise brillamment les divers aspects, a ouvert de nouvelles portes à la science depuis son éclosion ; elle a bouleversé la vision classique du monde et constitué une révolution comparable à ce que fut, au début du XXe siècle, la théorie de la relativité générale d'Einstein.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Elles sont partout : dans les tournesols, le vol des étourneaux, les images Jpeg et les réseaux de nos téléphones portables. Elles pilotent les cours de la Bourse et les prévisions météo, font et défont les élections... Et si les maths vous étaient enfin contées, sans équations ou presque ?
    De leurs lointaines origines jusqu'aux percées les plus récentes, sans oublier les applications qui en découlent, de la machine d'Anticythère au Rubik's Cube, c'est toute la richesse des mathématiques qui se dévoile dans cette bible fourmillant d'anecdotes, de portraits et d'énigmes passionnantes.

  • À la fois récit historique et explication du monde vivant, la théorie de l'évolution répond à des questions fondamentales et transforme en permanence notre vision du monde.
    Qu'est-ce que les êtres vivants ont en commun ? Pourquoi ont-ils l'air à la fois bien conçus et imparfaits ? Pourquoi le sexe est-il le mode de reproduction le plus agréable mais le moins efficace ? Comment comprendre l'apparition incessante de nouveaux virus, et la perte d'efficacité de nos médicaments ? Quelles guerres silencieuses ont lieu dans notre ADN ?
    Dans ce livre, Patrice David et Sarah Samadi initient le lecteur aux fondements logiques de la théorie de l'évolution. Ils montrent comment les arguments nés avec Darwin ont accompagné et englobé les progrès ultérieurs de la génétique, de la biologie moléculaire, de l'embryologie et de l'écologie, au point qu'ils constituent aujourd'hui le socle conceptuel de toute la biologie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • En mathématiques comme en poésie, le génie naît souvent des fulgurances. On peine à résoudre un problème, à trouver l'inspiration? Une promenade improvisée sur une falaise, ou bien une tasse de café noir suivie d'une nuit d'insomnie peuvent y remédier.
    Ainsi, les mots et les idées s'assemblent comme les données d'une équation ; ce qui était, a priori, sans rapport forme un nouveau langage et éclaire un aspect insoupçonné du monde...
    Mathématicien virtuose épris de poésie, Cédric Villani trace des parallèles audacieux entre deux univers qui se rejoignent dans leur aspiration au sublime.

  • De l'Antiquité à la Renaissance, la notion d'harmonie a lié mathématiques, astronomie et musique. Renouant avec cette tradition millénaire, Jean-Philippe Uzan fait dialoguer sons et lumières, science et musique en convoquant aussi bien Pythagore et Kepler que Bach et les Beatles. Dans son essai tout en poésie et en finesse, cet astrophysicien mélomane nous propose d'écouter le chant des étoiles, les vibrations du cosmos et le cri du big bang.

    Balade cosmique vertigineuse, L'harmonie secrète de l'Univers nous invite à questionner notre relation à l'Univers et le sentiment de mystère qu'il éveille en nous.

  • Vous aimez le chiffre 7 ? Normal, il est le préféré de la plupart d'entre nous. C'est ainsi, nous avons des sentiments envers ces créations purement humaines que sont les nombres. Les impairs nous séduisent, le chiffre 13 laisse perplexe, les équations nous fascinent...

    Alex Bellos sait l' exaltation que l'esprit humain peut éprouver en mathématiques. Et c'est cet émerveillement qu'il met à la portée de tous dans Alex et la magie des nombres. Par son humour, il en réconciliera plus d'un avec les cercles, la trigonométrie, les mystérieux nombres imaginaires ou les exponentielles. On y croise les esprits remarquables de la Grèce antique - Pythagore ou Archimède -, mais aussi de la Renaissance et de notre temps, tel Cédric Villani.

    De sa plume fantasque, Alex Bellos nous entraîne dans une aventure magique au pays des mathématiques, la plus ludique des disciplines scientifiques.

    Ajouter au panier
    En stock
  • «Loin d'être l'exercice ingrat ou vain que l'on imagine, les mathématiques pourraient bien être le chemin le plus court pour la vraie vie, laquelle, quand elle existe, se signale par un incomparable bonheur.» Si les mathématiques et la philosophie ont été liées dès leurs origines, elles sont aujourd'hui de plus en plus disjointes. Voilà qui ne laisse pas d'étonner Alain Badiou, l'un des rares philosophes contemporains à les prendre au sérieux : au fil de ce dialogue, introduction très accessible à ce que sont les mathématiques, il fait d'elles un irremplaçable guide pour se défaire des opinions dominantes et rendre possible un accès aux vérités, ou à quelque expérience humaine dont la valeur soit absolue. En cela, elles se révèlent une école de la «vraie vie» et, résolument, l'affaire de tous.

  • « Avez-vous bien des ennemis ? » Voilà ce qui préoccupe Balzac, dans la lettre qu'il écrit à son confrère Eugène Sue le 18 novembre 1832. Sue répond sur le même ton : « Les ennemis ? Oh ! très bien, parfaits et en quantité. » La course aux honneurs est indissociable de la condition d'écrivain, particulièrement au XIXe siècle, quand la presse devient toute-puissante et que les tirages des livres augmentent. Autant de motifs d'envie et de ressentiment pour nos chers auteurs : Balzac accuse Hugo d'utiliser des journalistes à sa botte pour l'éreinter, lequel Hugo se brouillera avec Dumas pour une sombre histoire de rivalité théâtrale ; Lamartine, qui vend ses fonds de tiroir pour gagner de l'argent, devient la risée de ses pairs ; quant aux Goncourt, ils crient au plagiat perpétuel : Flaubert a copié leur usage de l'imparfait, Zola vole le sujet de leurs livres...
    C'est parce qu'ils sont écrivains, parce qu'ils savent quel mot fait mouche et fait rire, que leurs haines sont si savoureuses pour nous, lecteurs. Traits d'esprit, ruses et dédains, mensonges et duperies : ne boudons pas notre plaisir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • À la fois langage permettant de décrire la réalité et outil qui façonne notre quotidien, les mathématiques sont bien plus qu'une science. D'Euclide à Bourbaki, comment se sont-elles développées et imposées au coeur de nos sociétés ? Quelle place occupent-elles au sein de notre système éducatif ? Et quelles sont les nouvelles frontières, les nouveaux défis de cette science qui ne s'impose aucune limite?

  • Les mathématiques semblent le champ le plus solide du savoir scientifique : « C'est prouvé par a + b. » À cette certitude correspondent pourtant non pas une, mais d'innombrables façons de démontrer - on compte par exemple plus de 300 preuves du théorème de Pythagore : par l'absurde, par contre-exemple, par récurrence, etc. Une redondance d'autant plus troublante que certaines sont jugées plus solides que d'autres...

    Qu'est-ce que prouver et comment s'y prend-on ? Comment lever les paradoxes de l'infini ? Pourquoi faut-il des axiomes ? Quel crédit accorder à un théorème établi par ordinateur ? Dans cet essai, Yan Pradeau lève le voile sur une activité essentielle des mathématiciens. Une fois n'est pas coutume, il détaille non leurs résultats, mais les chemins qui y mènent. Quand on sait depuis Gödel que tout ce qui est vrai n'est pas forcément prouvable, on mesure l'utilité de cet ouvrage !

  • Very math trip

    Manu Houdart

    Accrochez-vous ! Embarquez avec un prof pas comme les autres pour un very math trip, un rodéo déjanté qui vous révélera le plaisir de faire des mathématiques...
    Aux côtés de Pythagore, de Napoléon et des Bleus Griezmann et Lloris, roulez enfin en Cadillac en déployant toute la puissance de votre logique, rencontrez l'amour au détour d'une équation, fêtez la Belgique, championne du monde 2018 - si, si - et gagnez une montagne de dollars en résolvant l'un des problèmes du millénaire !

  • Depuis qu'elles existent, les sciences dites exactes se prétendent différentes des autres savoirs.
    Comment comprendre cette prétention ? Faut-il, à la manière des épistémologues anglo-saxons ou de Karl Popper, tenter d'identifier les critères qui la justifient ? Peut-on, suivant le modèle nouveau des études sociales des sciences, y voir une simple croyance ? Ce livre propose un dépassement fructueux de l'opposition, apparemment irréductible, entre ces deux approches des sciences. Et si la tension entre objectivité scientifique et croyance était justement constitutive des sciences, enjeu des pratiques inventées et réinventées par les scientifiques ? Réussir à en parler avec humour, sans en faire un objet de vénération ni de dénonciation, en restant au plus proche de la passion des scientifiques, tel est ici le pari d'Isabelle Stengers.
    Mais ce livre ne se limite pas à un discours sur les sciences. Il s'agit plutôt de prolonger l'histoire de leur invention. Comment comprendre les liens multiples entre la science et les pouvoirs qui la mobilisent aujourd'hui ? Comment concevoir les rapports entre science, expertise et démocratie ? La nouveauté de L'Invention des sciences modernes est de faire de ces différents problèmes intellectuels, pratiques et politiques les enjeux du processus par où pourrait s'inventer et se renouveler l'identité même des sciences.

  • Dans cet ensemble d'études, Henri Poincaré examine les caractéristiques des sciences mathématiques (l'intuition et la logique en mathématiques, la mesure du temps, la notion d'espace, l'espace et ses trois dimensions) puis des sciences physiques (l'analyse et la physique, l'astronomie, l'histoire de la physique mathématique, l'avenir de la physique mathématique).
    Pour Henri Poincaré, le but de la science n'est pas l'action. Si la science est utile, c'est parce qu'elle est vraie, mais elle n'est pas vraie parce qu'elle serait utile. Elle n'a pas d'autre fin qu'elle-même, la connaissance désintéressée, la science pour la science : "Ce que nous appelons la réalité objective, c'est, en dernière analyse, ce qui est commun à plusieurs êtres pensants, et pourrait être commun à tous ; cette partie commune, nous le verrons, ce ne peut être que l'harmonie exprimée par les lois mathématiques." C'est donc cette harmonie qui est la seule réalité objective, la seule vérité que nous puissions atteindre.

  • Recueil d'anecdotes sur les grandes figures des mathématiques et d'énigmes et curiosités mathématiques comme le dernier théorème de Fermat, le triangle de Penrose, la conjecture de Poincaré, l'hypothèse de Riemann, etc.

  • Novembre 2002. Grigori Perelman publie sans prévenir la démonstration de la célèbre conjecture de Poincaré qui défie depuis un siècle l'intelligence des meilleurs mathématiciens. A la surprise générale, elle se révèle exacte. Mais Perelman n'empoche pas le million de dollars de récompense proposé par l'Institut Clay, ni n'accepte les nombreuses propositions de travail que lui adressent les plus prestigieuses universités.
    Il refuse la médaille Fields qui lui est décernée en 2006 et, prenant ses distances avec la communauté scientifique, se retire du monde. Cherchant à percer le mystère Perelman, Masha Gessen raconte l'éclosion d'un génie solitaire. Au gré d'une enquête fouillée et jalonnée de rencontres avec des proches, des camarades ou des professeurs, elle trace avec brio le portrait d'un prodige des mathématiques doté d'une intelligence exceptionnelle.

  • De quel côté tombe un chat avec une tartine beurrée sur le dos? Qui a inventé le signe égal? Quel bruit fait un mathématicien qui se noie? Comment faire fortune au pub? Quelle est la surface d'un oeuf d'autruche? Qu'est-ce qu'un ours polaire? Comment calculer p en observant les étoiles?
    Au fil d' énigmes scientifiques parfois loufoques - casse-tête traditionnels, étranges anecdotes historiques, points de vue inédits sur les nombres, etc. -, c'est le trésor de toute une vie passée dans les terres méconnues des mathématiques que nous fait découvrir Ian Stewart. Écrit dans un style clair, loin de toute pompe scolaire ou académique, et avec cet humour propre à nos voisins d'outre-Manche, cet ouvrage captive, stimule, surprend, enrichit, dans un désordre savamment orchestré additionnant quelque 174 pépites.

  • Une approche des mathématiques conciliant les aspects historique et scientifique. D'un thème à l'autre, d'une époque à l'autre, de l'Inde au Japon en passant par les Etats-Unis, de la préhistoire au monde des traders, tous les domaines des mathématiques sont exposés au travers d'anecdotes : l'apparition des nombres, le système décimal, le nombre d'or, le tangram, les probabilités, etc

  • "Enfant, je ne soupçonnais pas l'existence du monde secret des mathématiques." Dans cet ouvrage fascinant, Edward Frenkel se propose de nous faire partager sa passion pour cette discipline en explorant ses mystères. Chercheur génial et iconoclaste, il parvient à donner vie à des abstractions, à nous faire comprendre la dualité quantique avec une recette de bortsch, ou la relation de Langlands à l'aide d'un gobelet...
    Aujourd'hui mathématicien de premier plan, Edward Frenkel nous conte en parallèle son singulier itinéraire, en particulier comment, en butte aux discriminations antisémites, il quitta l'URSS pour Harvard à l'âge de 21 ans. Une lecture réjouissante, qui achèvera de convaincre les amoureux des maths tout en transformant définitivement la perception des plus récalcitrants !

  • Abstraites, rigoureuses, nécessaires... Rien de plus étranger aux désordres de l'existence humaine, a priori, que les mathématiques. Rien de plus autonome que la mère des sciences, dont la logique interne des démonstrations assure la cohérence du discours. Et pourtant, comment expliquer que cette discipline à part soit à ce point imbriquée dans les autres connaissances? Les mathématiques sont-elles une science, un langage ou un outil?
    Nombre de philosophes se sont inclinés devant la supériorité du savoir mathématique, qui aurait fait entrer l'homme dans un monde purement intellectuel de raisonnement et de théorie. Mais les mathématiques ont-elles réellement établi une méthode permettant d'énoncer des vérités objectives? Leur cohérence empêche-t-elle leur critique? Enfin, que peuvent-elles apprendre à l'homme sur lui-même?

    Cette anthologie rassemble les plus grands textes sur les mathématiques, de Platon à Bourbaki, en passant par Aristote, Euclide, Galilée, Descartes, Pascal, Leibniz, Hume, d'Alembert, Kant, Hegel, Dedekind, Frege, Poincaré, Husserl, Russell, Einstein, Brouwer, Wittgenstein ou encore Cavaillès.

empty