Ellipses

  • Dans son Éthique, Spinoza n'a pas seulement découpé sa pensée en une série discontinue de définitions, propositions, démonstrations, etc., sur le modèle des géomètres. Il adopte aussi un certain ordre, souvent implicite, mais qu'il est loisible de reconstituer.
    Cet ouvrage propose d'emprunter la voie même dessinée par Spinoza sans rien prendre au-dehors, sans changer le circuit ni projeter sur elle un savoir dogmatique. Il en suit le parcours « pas à pas », en faisant halte à chacune de ses avancées majeures, tout en amorçant la transition vers l'étape suivante. Confiance et imagination sont les deux vertus de l'interprète qui entend se tenir dans l'amitié du texte.

  • La philosophie n'est pas réductible à une liste inerte de notions que des penseurs aux orientations et aux méthodes souvent opposées auraient successivement traitées. Son histoire est traversée par une série de distinctions conceptuelles qui en constituent la trame problématique. Ces termes et le rapport qu'ils entretiennent constituent d'authentiques repères pour la recherche philosophique. Certains de ces repères trouvent leur origine dans des définitions métaphysiques fort anciennes qui n'ont jusqu'ici pas trouvé de substituts satisfaisants dans le vocabulaire contemporain. D'autres, au contraire, tout en s'enracinant dans cette même tradition, ont vu leur sens s'infléchir sensiblement en fonction des usages qui en étaient faits. Dans les deux cas, une même tâche paraît s'imposer : formuler le plus clairement possible une définition des concepts concernés et articuler les différentes acceptions que ceux-ci ont pu prendre dans l'histoire des idées. La liste des notions ici proposées est celle que le nouveau programme de philosophie en classe de terminale a placée en complément des grands thèmes que chaque enseignant doit présenter en cours. En avoir une connaissance et une compréhension plus fines devrait être, pour les enseignants comme pour les étudiants - et pour tout lecteur exigeant -, un instrument d'analyse philosophique utile.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Nous ne pensons pas encore », « L'existence précède l'essence », « Marie-toi ou ne te marie pas, tu le regretteras dans les deux cas », « Il n'y a pas de rapport sexuel », « On ne peut pas entrer deux fois dans le même fleuve », « Dieu ou la Nature », « La propriété, c'est le vol »... Qui sont les auteurs de ces phrases ? Quelle signification leur attribuer ? Accessible à tous, ce livre donne les références et l'explication philosophique de trente citations énigmatiques. Certaines sont bien connues, d'autres moins. Toutes ont pour particularité de susciter l'étonnement ou de heurter le sens commun. Mais il ne s'agit pas de procéder à un commentaire systématique et scolaire de la pensée des auteurs. Tout en respectant fidèlement l'esprit de leurs doctrines, le but est plutôt d'approfondir le questionnement et d'inviter le lecteur à une réflexion personnelle. Là est toute l'originalité du livre : donner l'occasion de philosopher grâce à la philosophie et non pas, comme cela est trop souvent la règle, sur la philosophie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Philosophia, c'est une histoire de la philosophie en bande dessinée.
    Des premiers philosophes grecs jusqu'à ceux d'aujourd'hui, ce roman graphique de la pensée se veut une introduction ludique et esthétique aux grandes idées qui ont rendu célèbres des auteurs aussi incontournables que Platon, Descartes, Kant et bien d'autres...

  • Il s'agit donc de la représentation d'un système philosophique sous la forme d'un lexique dans lequel chaque terme est librement développé. L'idée est simple : un philosophe n'est intelligible que dans sa langue, dans son vocabulaire propre.

  • Cet ouvrage tente de comprendre la philosophie française contemporaine à la lumière des questions qu'elle se pose. Celles-ci ne correspondent ni à une décennie particulière, ni à un auteur, ni exactement à une discipline ; elles sont le point focal d'une multiplicité de travaux, qui entrent en discussion, dans la polémique ou la collaboration. Chacun de ces travaux témoignent de la vivacité et de la créativité de la philosophie, comme si elle se surprenait elle-même d'avoir survécu, comme si agissait en elle le bonheur des rescapés.  

  • Cet ouvrage présente les plus grandes oeuvres de la philosophie en 60 fiches de lecture, depuis les présocratiques jusqu'aux contemporains, avec :
    - Des explications complètes et une remise en contexte des textes, - Des panoramas sur les mouvements philosophiques, - Des synthèses originales pour faire le point sur ces différentes formes de philosophie.

  • Nombreux sont les précis de méthode et les recueils de « corrigés » de dissertation ou d'explication de texte. D'où vient alors que tant d'élèves et d'étudiants demeurent démunis ou seulement malhabiles face à ces exercices ? N'est-ce pas qu'il existe un décalage entre la connaissance de principes inévitablement généraux et la capacité individuelle de les mettre en oeuvre au service d'un traitement approprié de tel ou tel sujet toujours spécifique ou de l'explication de tel ou tel texte strictement singulier ?

    L'ambition de cet ouvrage est d'affronter cette difficulté et d'aider à la surmonter en donnant à ressaisir, en acte et sur des exemples précis, comment trouve à se construire une réflexion tout à la fois personnelle, rigoureuse et féconde. Il s'agit en particulier de montrer que cette aptitude trouve à se jouer dans la phase décisive d'approche préalable des sujets et de travail préparatoire à la conception et à l'exécution du devoir.

    Ce livre se propose d'établir que cette démarche préliminaire, bien loin d'être superflue, demande à être conduite pas à pas avec le plus grand soin en tant qu'elle constitue une véritable condition de possibilité de toute maîtrise authentique de la dissertation et de l'explication de texte en philosophie.

    Laurent Dechezleprêtre, agrégé de philosophie, est professeur honoraire au lycée Hoche (Versailles). Il a également été chargé de mission d'inspection et de formation dans l'académie de Versailles.

  • Platon, comme tout philosophe, a tenté de résoudre des problèmes en forgeant des concepts. Plutôt qu'à des termes, dont bon nombre n'ont pas de stricts et uniques équivalents en français, ce sont à ces concepts (la connaissance, les formes intelligibles, l'âme) que nous avons consacré les notices qui suivent, en privilégiant ceux dont l'élaboration puis l'usage occupent l'ensemble ou la majeure partie de l'oeuvre. Les commentateurs anciens qui enseignaient Platon comme on ravive un ensemble de vérités incontestables s'intéressaient plus que tout à la manière dont celui qu'ils tenaient pour le Philosophe avait exposé ces vérités. Ils cherchaient dans les dialogues une méthodologie du vrai. Notre platonisme, bien qu'invétéré, a pris une forme plus moderne : nous avons tenté de montrer comment Platon travaillait un discours de manière à satisfaire ce désir de savoir dont il voulait faire le sujet de la vie bonne.

  • Des cours de référence consacrés aux grands auteurs de la philosophie. Rédigé par des spécialistes, chacun des titres de la collection se révèle être un outil de travail complet pour expliciter les concepts fondamentaux d'un philosophe et entrer de manière plus approfondie dans son oeuvre.

  • Ce livre est une invitation à découvrir et à approfondir les grandes questions philosophiques qui, quelle que soit l'époque, permettent encore et toujours aujourd'hui de penser et d'éclairer le monde et nos existences.

  • Le nouveau programme de philosophie étudié de manière approfondie.

    A travers les trois perspectives du nouveau programme de philosophie (La morale et la politique, la connaissance, l'existence humaine et la culture), les étudiants du Supérieur pourront trouver dans ce cours de philosophie :
    - Les auteurs et textes clés pour comprendre et approfondir les notions ;
    - Des références poussées ;
    - Des pistes de réflexion pour produire les meilleures des copies.

  • Nous autres, modernes

    Alain Finkielkraut

    • Ellipses
    • 14 Septembre 2005

    « Descartes non lu nous détermine que nous le voulions ou non », écrit Hans Jonas. Cette détermination est l'objet premier de mon enseignement. Ce n'est pas la philosophie, c'est leur philosophie que je m'efforce d'apprendre à mes élèves de l'École polytechnique.
    À quoi Descartes nous détermine-t-il ? Hier encore, il était possible de répondre : à nous rendre méthodiquement, polytechniquement maîtres de toutes choses pour soulager le sort des hommes et rendre leur vie plus agréable.
    Mais voici que les réalités nées de la philosophie de l'homme moderne s'ingénient à contredire les ambitions de cette philosophie, à transformer ses promesses en menaces, à fonctionner pour elles-mêmes. Il est devenu difficile d'opposer, sans autre forme de procès, les calculs de la raison aux ténèbres de la superstition car les processus que la raison déchaîne n'ont rien de raisonnable.
    C'est ce paradoxe, c'est cette surprise philosophique réservée à la philosophie, c'est cet ébranlement de la modernité par elle-même que j'ai voulu inlassablement explorer et interroger dans les leçons qu'on va lire. Aux questions que l'intelligence pose de sa propre initiative, selon son projet ou ses plans, et auxquelles elle met le monde en demeure de répondre, j'ai donc préféré les questions que le monde pose et impose à une intelligence qui n'en peut mais et j'ai choisi pour maxime pédagogique cette confidence de l'immense professeur que fut aussi Michelet : « J'ai toujours eu l'attention de ne jamais enseigner que ce que je ne savais pas. J'avais trouvé ces choses comme elles étaient alors dans ma passion, nouvelles, animées, brûlantes, sous le premier attrait de l'amour. »

  • On arpente un massif montagneux en suivant les voies tracées par les meilleurs alpinistes.
    Se contenter de récits ne suffit pas : il faut se donner la peine de marcher. De même, arpenter la pensée exige de chacun qu'il refasse d'abord à ses risques et périls les grands parcours philosophiques. Cet ouvrage ne s'adresse pas à des spécialistes mais à quiconque désire apprendre un peu de philosophie. Par l'étude de quelques distinctions fondamentales, il prépare à la grande excursion hors des opinions convenues, qui souvent tiennent lieu de philosophie.
    Il retrace quelques-unes des voies obligées de la pensée en partant toujours de l'élucidation du sens des mots de la langue naturelle et montre ainsi que penser par soi-même, loin de nous en éloigner, conduit nécessairement à retrouver les grands moments de l'histoire de la philosophie.

  • Un corpus politique élargi pour cette seconde édition à seize oeuvres parmi les plus célèbres de la pensée occidentale - de l'Antiquité au XXIe siècle - confronte le lecteur aux écrits de Platon, Aristote, Augustin, Machiavel, Bodin, Locke, Montesquieu, Burlamaqui, Rousseau, Tocqueville, Marx-Engels, Proudhon, Weber, Jouvenel, Rawls ou Foucault afin de lui permettre d'exercer un regard critique sur des visions complémentaires, voire opposées de la société politique, de discipliner sa propre pensée, d'accéder à une distance avec la réalité politique contemporaine afin d'en évaluer les forces et les faiblesses.

    L'ouvrage, qui s'adresse en priorité aux étudiants en Droit, Science politique, Philosophie, Histoire, Sociologie et AES, répond aux exigences des Licence et Master. Il sera précieux également dans le cadre des classes préparatoires, des écoles de commerce et des concours de la fonction publique nationale ou territoriale. Tout citoyen pourra y trouver une réflexion sur l'histoire des idées politiques.

  • Comprendre la philosophie de Marx suppose de garder à l'esprit l'itinéraire intellectuel et social de celui qui est souvent présenté comme un prophète des temps modernes. Cet ouvrage propose de suivre cet itinéraire par lequel Karl Marx se libéra progressivement des multiples déterminismes issus de son époque comme de ses origines pour révolutionner conjointement la philosophie, l'économie et la théorie politique.

    Si nombreux sont les théoriciens ou les militants qui se sont réclamés du marxisme, à l'exception notable et paradoxale de Marx lui-même, la connaissance de la pensée marxienne implique en effet de se pencher sur son évolution historique et sur les multiples rapports que le philosophe entretint avec les penseurs de son temps. Cet ouvrage propose de redécouvrir l'évolution de la pensée d'un auteur dont l'existence entière fut vouée à la mise en oeuvre d'un projet critique, visant à esquisser les conditions d'une libération des masses opprimées. Il s'agit de reconstituer la manière dont Marx a révolutionné la philosophie afin de libérer les citoyens du monde du carcan économique qui conditionne leur conscience même et de briser les chaines imposées par la vie.

  • Les religions continuent d'occuper une place centrale dans la vie de nombreux humains. La philosophie a toujours interrogé le religieux, que ce soit pour s'y opposer ou pour comprendre sa valeur et sa légitimité. Pour prendre la mesure de la diversité des phénomènes religieux et des discours à leur propos, l'ouvrage s'articule autour de quinze chapitres portant sur les croyances, les rites, les arguments pour et contre l'existence de Dieu, le lien entre sciences et religions, les questions éthiques et les enjeux politiques.
    Chaque chapitre présente les questions essentielles associées à une thématique et propose un parcours argumenté parmi les réflexions des philosophes contemporains comme de la tradition. Sont aussi abordés les éléments indispensables de sciences sociales des religions.
    Ecrit dans une langue claire et accessible, l'ouvrage fournit une introduction approfondie à la philosophie des religions.

  • Manuel de référence sous forme d'un cours particulier qui explore les grandes notions philosophiques.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 23 notions fondamentales pour acquérir l'essentiel, et bien démarrer en philo : L'art - Autrui - Le bonheur - La conscience - La culture - Le désir - Le devoir - L'État et la société - L'expérience - L'histoire - L'imagination - L'interprétation - La justice et le droit - Le langage - La liberté - La matière et l'esprit - La perception - La religion - La souveraineté - Théorie et expérience - Le travail, la technique et les échanges - La vérité - Le vivant

  • Soixante ans après sa dispari/on, Albert Camus, à travers son oeuvre, fait indiscutablement résonance. En montrant comment l'homme ne se jus/fie que dans son propre dépassement, dans ceDe tension entre l'absurde et la révolte, sa pensée conduit à mieux appréhender notre expérience de l'étrangeté, du devenir et de l'histoire, de la jus/ce et de la liberté, et de la conquête de sens. Dans son exigence de témoigner contre l'oubli et contre toutes formes de servitude et d'oppression, Camus nous rappelle, avec insistance, l'exigence d'une solidarité universelle.

empty