Collection XIX

  • Je ne me suis pas proposé d'étudier dans cet ouvrage les événements de la guerre européenne, mais seulement les phénomènes psychologiques dont sa genèse et son évolution restent enveloppées.La narration fidèle d'une telle lutte serait impossible aujourd'hui. Trop de passions nous agitent. Les générations qui créent l'histoire ne sauraient l'écrire. Le recul du temps est nécessaire à l'intelligence des grands drames que les passions des hommes font surgir.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • On nous demande de plusieurs côtés, sinon un historique complet du mouvement de la Paix, du moins quelques indications sur les origines et les principales phases de ce mouvement. La demande n'est pas sans fondement. Car, il faut bien le dire, bien peu de personnes sont, à cet égard, même très insuffisamment renseignées.Tout le monde, à l'occasion, parle de Ligue de la Paix ; mais sans savoir exactement ce qu'il faut entendre par cette Ligue de la Paix, en quoi elle consiste, où elle a son siège, voire même si elle existe.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ceux d'entre nous qui reprochent aux Français de haïr la politique, ne sont-ils pas injustes envers leurs concitoyens ? Après dix révolutions, ce que n'a vu aucun peuple organisé en un siècle, il est tout naturel qu'une nation se sente épuisée ou profondément sceptique. Depuis la chute de l'ancien régime que la France a voulue, depuis 1790, on peut affirmer qu'elle n'a souhaité d'avance aucune de ses révolutions : elle les a subies, employant toutes ses ressources, toute son intelligence, la force d'un travail incomparable, à réparer l'édifice lorsqu'il avait été ébranlé.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Nous sommes au lendemain du 18 mars ; Paris est là, étonné, surpris, devant ces inconnus qui viennent de ramasser le pouvoir abandonné. Leurs noms au bas des affiches blanches arrêtent les uns, indignent les autres, surprennent tout le monde ; - ces inconnus cependant prennent toutes les mesures nécessaires pour réorganiser la cité.
    Bien que les maires et les députés affirment - ce que nous croyons parfaitement - qu'ils ne se sont pas effacés un instant et que, seuls, sans force armée, ils ont travaillé à rétablir l'ordre et la paix dans Paris, l'opinion publique les accuse de s'être peu montrés et de n'avoir songé, dès le commencement, qu'à se dégager plus ou moins habilement d'une situation dont la redoutable responsabilité les épouvantait.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Il existe une similitude de but entre le collectivisme et l'anarchie. Tous deux proclament la nécessité de socialiser les instruments de production Mais l'un s'arrête là, tandis que l'autre va jusqu'au communisme intégral. Le collectivisme rend commune la production mais laisse individuelle la consommation ; l'anarchie introduit la conception communiste jusque dans la consommation. Enfin le collectivisme procède par en haut, poursuit la conquête des pouvoirs politiques pour les faire servir à l'application de ses principes ; l'anarchie procède par en bas, fait appel à la spontanéité populaire et supprime tout vestige de gouvernement.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le nombre, étant la force, tend au despotisme. Dans un groupe d'enfants, le plus fort impose sa volonté à coups de poing. Cinq ou six millions d'électeurs imposent leur volonté à coups de bulletins de vote.Vivant dans une démocratie, nous pouvons redouter le despotisme ; des majorités ; mais il ne faut pas oublier que les minorités ont longtemps gouverné, et qu'elles n'ont été parfois ni plus justes, ni plus libérales,Tout principe de gouvernement, l'aristocratique comme le démocratique, a en soi un germe de corruption.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • 9 février 1894.
    Je me suis laissé conter la conversation suivante, qui aurait eu lieu entre M. Thivrier et un député du Centre :
    - Mon cher collègue, je voudrais vous poser une question indiscrète ?
    - Mais comment donc, reprend M. Thivrier avec un sourire.
    - Eh bien, pourquoi portez-vous un veston ?
    - Un, veston, vous voulez dire une blouse ?
    - Mais non, c'est bien du veston que je veux parler. Je comprends votre blouse, je la comprends à merveille, elle ne me choque pas du tout ; j'emploie deux cents ouvriers dans mon usine, ce sont les plus braves gens du monde, et ils portent tous la blouse.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le premier, qui, sans avoir pris aucune part à l'administration des affaires publiques, entreprit d'écrire sur la meilleure forme du gouvernement, était un ingénieur civil et s'appelait Hippodamos. Au fait homme de quelque sens pratique, ce carien. Le premier, encore, il imagina de diviser les villes par quartiers ; plus précieux, il coupa en plusieurs sections le Pirée et fournit les plans de son port et de ses arsenaux. Ce polytechnicien du vie siècle avant Jésus-Christ conçut une utopie politique où régnaient avec fastidieux une précision géométrique des pouvoirs et une délimitation symétrique des classes, auprès desquelles semble folâtre le règlement de Saint-Cyr dû au génie tâtillon de Mme de Maintenon.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Depuis quatre-vingts ans, une foule d'écrivains ont débattu les questions relatives à la personne et aux doctrines de Rousseau ; il peut donc paraître superflu d'ajouter quelques pages aux innombrables traités qui renferment l'apologie ou la critique de Jean-Jacques ; aussi l'auteur de ce travail n'aurait jamais publié une ligne sur un sujet dès longtemps épuisé, si la bonne volonté de ses amis et ses propres recherches ne lui avaient procuré des faits et des documents ignorés du public.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La frégate la Constitution et le commodore Stewart. - L'aïeul maternel de Parnell. - Origine anglaise des Parnell. - A Avondale. - Les histoires du portier Gaffney. - Éducation anglaise de Parnell. - Son voyage aux États-Unis. - Un désappointement de coeur. - Début dans la politique. - Le « candidat tampon ». - Le capitaine de « Cricket ». Les annales maritimes des États-Unis conservent avec orgueil le nom de la Constitution.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Appliqué à l'état économique et politique actuel, le mot Société n'a point de sens. Rien ne ressemble moins, en effet, à l'association, à la combinaison des forces physiques, intellectuelles et naturelles pour le bien-être général, que la mêlée ardente où, bon gré malgré, les hommes se trouvent actuellement engagés. Aujourd'hui nul effort qui n'ait pour but, ou, tout au moins, pour conséquence, d'annihiler d'autres efforts ; chacun ne songe et ne s'occupe qu'à entraver le libre exercice des facultés de son voisin ; partout régnent la concurrence, la rivalité, l'envie, avec leur inséparable cortège : la calomnie et la violence.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • LONDRES, Septembre 1851. Le premier acte du drame révolutionnaire joué sur le continent Européen est fini. Les « puissances d'hier », d'avant l'ouragan de 1848, sont de nouveau les « puissances du jour » ; et les maîtres éphémères, plus ou moins populaires, gouverneurs provisoires, triumvirs, dictateurs, avec leur queue de représentants, commissaires civils et militaires, préfets, juges, généraux, officiers et soldats, sont jetés sur des rives étrangères et « transportés au delà des mers », en Angleterre ou en Amérique, afin d'y établir de nouveaux gouvernements in partibus infidelium, des comités européens, des comités centraux, des comités nationaux, et d'annoncer leur avènement par des proclamations tout aussi solennelles que celles de n'importe quels potentats moins imaginaires.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Une voix de l'exil

    Etienne Arago

    Genève. - Que deviens-tu ? Ta plume est-elle donc brisée ?
    Ton fouet sanglant n'a-t-il qu'une lanière usée ?
    On attendait de toi des chansons, des romans,
    Même une comédie aux grands enseignements ;
    Ton manteau de l'exil serait-il un suaire ?
    Gardes-tu tes écrits comme en un sanctuaire ?
    Parle à ceux qui de toi se souviennent encor...
    L'oubli, pour le proscrit, c'est la première mort ! - Chers amis, votre voix au travail me convie !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • C'était un dimanche, en plein été. Dans une rue qui ne comptait encore que quelques maisons à un ou deux étages assez simples, mais entourées d'un petit jardin, un jeune homme se dirigeait vers une de ces habitations. Il s'arrête devant le n° 3. La maison était précédée d'un petit parterre séparé de la rue par un mur peu élevé. Le jeune homme pousse la petite porte du mur, entre, non sans hésiter, dans le petit jardin dont il ne semble pas voir les fleurs rangées en lignes symétriques, monte les deux marches qui conduisent à la porte d'entrée, et tire timidement le bouton de la sonnette, qui répond par un faible tintement.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • DÉFINITION DU SOCIALISME. - SES ORIGINES. - SES FORMES. - ESSAIS DE COMMUNISME. - EVOLUTION DU SOCIALISME SOUS L'INSPIRATION DE L'ÉCOLE ALLEMANDE. - LE PROGRAMME D'ERFURT.Le socialisme, envisagé sous son aspect général, est un malaise du corps social, qui prend sa source dans les souffrances ou dans les appétits des classes inférieures, et qui se manifeste parla révolte de ces mêmes classes contre la société, telle que les siècles l'ont constituée et consacrée, et par une tendance violente à son remplacement intégral par une société factice, utopique, à base égalitaire.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Paris, 12 octobre 1871.Monsieur le Président,Je vous adresse deux brochures : Comment constituer la République ; Patriotisme et Modération. Dans la première, dont le titre dit le sujet, je ne suis pas sans attaquer le communisme, le proudhonisme, les tendances violentes et matérialistes, les prétentions parfois exagérées de mes frères les travailleurs ; je prêche l'ordre, la modération et je repousse, autant que je le puis, les troubles que j'entrevois dans un avenir trop prochain.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les mots État, patrie, armée éveillent en nous l'idée de nos plus grands intérêts et de nos plus grands devoirs. C'est par l'État que sont formés les liens nécessaires qui unissent les hommes, c'est la patrie qui les raffermit par l'union de leurs coeurs, c'est l'armée qui les soutient par l'union de leurs forces. L'homme en société est le roi de la création ; dans l'isolement et réduit à l'état de nature, il n'en serait que l'esclave et la victime.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le parti démocratique n'a jamais eu moins de journaux qu'à présent. Les écrivains qui sont censés le représenter dans la presse quotidienne affirment cependant, avec raison, qu'il n'a jamais été plus fort et plus nombreux. Mais ils ajoutent qu'il n'a jamais été plus uni.
    Eh bien ! ils savent mieux que personne, au contraire, qu'il n'a jamais été plus divisé.
    Mais c'est là justement un des symptômes de l'accroissement de sa puissance.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'agitation idéaliste est à présent sinon apaisée, du moins clarifiée et précisée. Les violences mystiques de certains littérateurs, qui signalèrent au public les débuts de cette effervescence, ne sont plus guère de mode aujourd'hui, sauf pour quelque rare attardé, de talent purement expressif, et par cela même incapable de renouveler son magasin d'idées. Ces passionnettes d'adolescents sont entrées dans l'oubli : de ceux qui s'éprirent alors, avec un délicieux petit frisson, de la vierge Marie ou de la déesse Isis, confondues parfois sous une fallacieuse image, combien en reste-t-il qui regarderaient ce passé déjà lointain, - plus lointain pour eux que pour nous, peut-être, - sans éprouver ce sentiment peu honorable, mais très réel, que nous donne la vue, après vingt ans de séparation, de la femme mûre dont s'est réjouie notre première jeunesse !
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Il me semble qu'on attache une importance démesurée à la forme du gouvernement. Comme il faut à toute société un organe du droit et du bien public, comme les individus n'arriveraient jamais d'eux-mêmes à rien de semblable, vous pouvez bien penser que cet organe, c'est-à-dire que le gouvernement, paraîtra partout, et que partout il fera son office à travers les mécanismes les plus variés. Cela est vrai, surtout à l'égard des sociétés modernes, qui s'avancent sous le poids du passé, sous l'attraction de l'avenir, avec des moeurs et des aspirations plus impérieuses chaque jour, dans des routes dont elles ne peuvent s'écarter.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Femme de demain

    Etienne Lamy

    Si le bonhomme Chrysale, qui n'était pas courageux, vivait encore, est-il une contrée, est-il une compagnie où il osât redire... Qu'une femme en sait toujours assez
    Quand la capacité de son esprit se hausse
    A connaître un pourpoint d'avec un haut-de-chausse ?Partout les femmes ont conquis le droit au savoir. Elles portent la curiosité de leur esprit sur tous les sujets. Non seulement les hommes ne contestent plus que ce zèle d'apprendre soit licite, ils le favorisent.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • I. Le socialisme d'Etat. - II. Les fonctions de l'État dans l'ordre économique. - III. Dans quelle mesure l'organisation du travail chez un peuple dépend de la loi morale. - IV. Définition de la liberté du travail. - V. Causes de l'antagonisme actuel entre les patrons et les ouvriers. - VI. La caractéristique du socialisme moderne. - VII. Les anciennes corporations ouvrières et le nouveau régime corporatif préconisé par les socialistes d'Etat.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Mon cher ami,Dans un moment où la France affolée cherche sa voie et ne la trouve pas, vous me demandez de dire quel est, à mon avis, le programme politique le mieux fait pour fixer l'opinion et rallier les esprits. C'est me demander quel est le gouvernement qui peut le mieux garantir à la France au dehors l'indépendance, au dedans la sécurité et toutes les libertés que les institutions politiques ont pour objet de protéger. C'est une grosse question.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Socialisme en 1907

    Emile Faguet

    J'appelle socialisme toute tendance ayant pour objet l'égalité réelle entre les hommes.
    Sont en deçà du socialisme toutes les doctrines qui ne tendent qu'à faire les hommes égaux devant la loi, c'est-à-dire devant la justice, ou égaux dans la participation du pouvoir, c'est-à-dire tous investis du droit de souveraineté nationale.
    Sont au delà du socialisme, quoique dérivant de lui, mais parce qu'elles peuvent être considérées comme de véritables chimères, toutes les doctrines qui tendent à détruire les inégalités naturelles entre les hommes, inégalités de force physique, inégalités de forces intellectuelles, inégalités de forces morales.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty