Armand Colin

  • Cet ouvrage constitue un guide d'accès aux grands courants de la pensée qui ont contribué à façonner les conceptions économiques contemporaines. Son but est de permettre une lecture des idées économiques modernes éclairée par les analyses anciennes, de montrer les permanences et les ruptures. Organisé chronologiquement, de Walras aux contemporains, cette 5e édition intègre de nouveaux développements sur les questions d'économie écologique et sur les inégalités de revenus.
    Il est la suite du premier volume intitulé   Histoire des idées économiques, de Platon à Marx. 

  • Cet ouvrage constitue un guide d'accès aux grands courants de la pensée qui ont contribué à façonner les conceptions économiques contemporaines. Son but est de permettre une lecture des idées économiques modernes éclairée par les analyses anciennes, de montrer les permanences et les ruptures. Organisé chronologiquement, de Platon à Marx, cette 5e édition s'articule autour des réactions suscitées par le développement de l'économie de marché.
    Une suite chronologique est proposée dans un second volume intitulé Histoire des idées économiques, de Walras aux contemporains.

  • Conforme aux deux années du programme  d'Économie, sociologie et histoire du monde contemporain des classes préparatoires économiques et commerciales (voie économique), ce manuel aborde tous les grands thèmes : mondialisation, crises économiques et financières, politiques économiques, transformations sociales et démographiques, justice sociale et politiques sociales, intégration européenne, entreprise et sociologie des organisations.
    Conçu par des enseignants en classes préparatoires, il permet une préparation méthodique aux concours :
    - synthèse rigoureuse des savoirs essentiels ;
    -  approche problématisée des différents domaines ;
    - présentation claire des principaux courants théoriques ;
    - mises en perspective historiques des enjeux contemporains ;
    - nombreux focus, graphiques et tableaux ;
    - exemples de sujets et  « fiches concours » pour s'entraîner aux épreuves écrites et orales.
    Cette nouvelle édition, à jour des données statistiques les plus récentes, des évolutions de l'actualité économique et sociale et de la production scientifique, offre toutes les connaissances nécessaires à la réussite des concours.

  • L'histoire économique a connu un renouveau depuis un demi-siècle grâce à l'analyse économique, aux théories institutionnalistes et aux approches globales. Le livre présente, en s'appuyant sur ces acquis, une version synthétique de l'évolution économique du monde depuis l'origine des civilisations jusqu'aux premières décennies du XXIe siècle.
    Il aborde en premier lieu les problèmes de la discipline elle-même, puis remonte à la fin de la préhistoire pour exposer de façon chronologique les traits de l'économie antique, puis médiévale, avant d'arriver aux Temps modernes et à la révolution industrielle.
    Il insiste ensuite sur l'évolution au XIXe siècle, l'extension de l'industrialisation et les mutations économiques et sociales qu'elle entraîne, la mondialisation d'avant 1914.
    Le XXe et la période actuelle font l'objet des derniers chapitres, depuis les guerres mondiales, la crise de 29 et la montée des totalitarismes jusqu'à l'évolution plus favorable qui suit : paix globale, montée des échanges, intégration de l'Europe, nouvelle révolution technologique et développement au Sud.

  • S'interrogeant sur la démarche scientifique, Carl Hempel en déploie successivement les diverses opérations : concepts, hypothèses, lois et contrôles. Chacune de ces opérations concoure à la construction d'une théorie. Cette démarche est animée par la volonté de donner une explication. Non pas une explication qui consiste à invoquer une cause factice, mais une explication qui rend possible la précision extrême à laquelle les sciences de la nature nous ont habitués. La concurrence entre théories conduit alors à un approfondissement continuel. Et l'auteur complète sa reconstruction rationnelle par une prise en compte de la dynamique de la science.
    Carl Hempel (1905-1997) a participé dans sa jeunesse au mouvement du positivisme logique à Berlin et à Vienne. Il a enseigné ensuite à l'université de Princeton, et ses travaux ont marqué l'orientation de la philosophie analytique des sciences.
    Anastasios Brenner est professeur de philosophie à l'université Paul- Valéry de Montpellier. Ses principaux axes de recherche sont, entre autres, la philosophie des sciences, l'histoire de la philosophie des sciences, la sémantique historique des concepts scientifiques.

  • Cet ouvrage marque une rupture avec le traitement classique et souvent abstrait de la microéconomie, en privilégiant une approche graphique.
    Ensuite chaque chapitre débute par l'analyse d'un marché de référence (le logement, le secteur bancaire, etc.) pour faciliter l'apprentissage des mécanismes fondamentaux de la microéconomie. L'accent est mis également sur des approches récentes comme l'économie comportementale, l'économie de l'information ou la nouvelle économie industrielle. Une place centrale est accordée tout au long de l'ouvrage à la régulation publique des marchés.

  • Sommes-nous entrés dans un nouvel âge du droit ? L'échec des idéologies qui ont endeuillé le XXe  siècle en niant le droit, ou en l'instrumentalisant au service de la violence (de classe, de race, d'État), a conduit à la reconnaissance de la valeur absolue des droits de l'homme et de l'État de droit. Ce tournant a eu des effets profonds et durables, mais il fait apparaître de nouveaux défis.
    Dans l'ordre interne, le progrès du droit semble incontestable, mais le sentiment de l'impuissance du politique n'a sans doute jamais été aussi fort ; quant au système international, l'idée d'un effacement des logiques de puissance devant le règne du droit est fortement remise en question par les nouveaux conflits. Quelle place occupera le droit dans la démocratie au  XXIe  siècle ? 

  • Concevoir une exposition temporaire, monter un spectacle ou un événement, organiser un festival, préparer une application numérique, autant d'activités liées à un mode de fonctionnement particulier largement appliqué en management - la gestion de projets - mais dans un contexte très spécifique  : celui de la culture.
    La nouvelle édition de cet ouvrage s'enrichit de nombreuses études de cas présentées par différents acteurs du secteur de la culture et exposant les méthodes à convoquer et les écueils à éviter  : monter un budget d'exposition, fédérer autour d'un projet, gérer la signalétique, la prise en compte du handicap, la politique tarifaire, les négociations autour d'un festival, la recherche de mécénat, le dossier de demande de subventions, communiquer un projet artistique par les réseaux sociaux, etc

  • Cette édition entièrement actualisée du manuel de préparation au concours commun des IEP et au concours de  Grenoble intègre le nouveau programme d'histoire du concours, conforme au nouveau Baccalaureat, ainsi que les nouvelles épreuves du commentaire de document et d'anglais.
    Le manuel le plus complet !Le cours complet en histoire et en anglaisUne synthèse sur les thèmes 2020 de questions contemporainesLa méthodologie de toutes les épreuves15 sujets d'annales corrigés pour toutes les épreuves des deux concoursPréparez-vous à toutes les épreuvesConcours commun des IEP d'Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes,Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse :  Questions contemporaine, Histoire, AnglaisConcours de l'IEP de Grenoble : Histoire, Anglais15 sujets de concours blancs corrigés

  • Le manuel de référenceLa méthodologie détaillée de la dissertationLe cours complet sur les deux thèmesUne approche multidisciplinaire : histoire, sociologie, droit, relations internationales, sciences politiques, sciences humaines...6 sujets corrigés100 auteurs clés et 20 citations20 exemples de dissertationsPréparez-vous à l'épreuve de questions  contemporainesIEP d'Aix-en-ProvenceIEP de LilleIEP de LyonIEP de RennesIEP de Saint-Germain-en-LayeIEP de StrasbourgIEP de Toulouse
     

  • L'Union européenne a connu ces dernières années de profondes mutations. L'élargissement aux États d'Europe de l'Est, la réforme des institutions, timide avec le traité de Nice, plus substantielle avec le traité de Lisbonne, ont renouvelé tant la place de l'Union dans le monde que la conduite de ses politiques publiques et le fonctionnement de ses institutions. Parallèlement, l'Europe traverse une série de crises profondes (économique, Brexit, migratoire) et une remise en cause inédite de beaucoup des principes sur lesquels elle est fondée.
    L'approche, pluridisciplinaire, fait une large part à l'histoire de l'Union et évoque les différents aspects de la construction européenne. L'ouvrage traite tour à tour des dimensions institutionnelle, juridique, économique et géopolitique de l'Union tout en abordant l'ensemble des politiques conduites au niveau européen. L'action de l'Union est ainsi appréhendée dans sa globalité.
    Clair et pédagogique, cet ouvrage est destiné principalement aux étudiants, notamment dans la perspective des concours administratifs. Il s'adresse également à tous ceux qui s'intéressent aux questions européennes.
    Préface de Benoit Coeuré,  membre du directoire de la BCE.

  • Trou de la sécu, dette sociale, abus des assurés, déficit de la branche santé de la sécurité sociale, depuis le début des années 1970, les discours économiques critiquant le montant et la croissance des dépenses de santé ne cessent de se multiplier.
    Les débats sur le système de santé portent quasi exclusivement sur son coût et sur les moyens de réduire les dépenses, alors qu'ils pourraient porter sur la stagnation des recettes ou l'existence de nouveaux risques sanitaires à couvrir. 
    Ce manuel a comme double objectif :de présenter de façon synthétique et accessible le fonctionnement du système de santé et les différentes théories économiques inspirant la politique publique ;  de souligner les affrontements théoriques de façon à montrer l'existence d'un débat académique qui peut avoir des implications du point de vue de la politique publique.

  • Le monde change, les clés de sa compréhension également : nouvelles références, nouveaux défis, nouveaux acteurs.
    Désormais, les questions internationales ne peuvent plus être la seule affaire des diplomates ou de quelques experts éclairés. À l'heure où la frontière entre le national et l'international est brouillée, il est un impératif citoyen d'aider à mieux comprendre les affaires mondiales. Dans quel monde vivons-nous ? Quelles sont les conséquences du monde extérieur sur notre vie quotidienne ? Quels sont les grands défis globaux et les menaces auxquelles faire face ? Quels nouveaux rapports de force entre les puissances se mettent en place ?
    Profondément mise à jour, Syrie, Russie, Chine, terrorisme, migrants, Etats-Unis...), cette introduction aux relations internationales trace, sans jargon ni raccourcis simplistes, les grandes lignes de compréhension du monde contemporain.

  • Cet ouvrage propose une réflexion sur la notion de développement en économie, dans le contexte de la mondialisation. Il étudie les enjeux des controverses théoriques auxquelles le développement a donné lieu. Il explore les différentes dimensions du processus de développement : démographie, question agraire, inégalités, dimension de genre. Il prend la mesure de l'évolution contemporaine des politiques de développement, à travers la mise en place des Stratégies de réduction de la pauvreté, et les nouveaux défis posés du développement durable. Chaque chapitre de synthèse est assorti de textes historiques ou contemporains ou de documents statistiques portant sur différents aspects du développement.

  • « Robots tueurs », le terme est à la mode mais il fausse d'emblée toute réflexion sur le sujet. Car ce seront des robots soldats qui combattront peut-être dans le futur, non des exterminateurs de la race humaine. Or, qui dit soldat dit faiblesses et vertus au combat. Pour que ces machines soient moralement acceptables, il faut donc qu'elles puissent agir au moins aussi bien qu'un soldat humain, qu'elles puissent « raisonner » d'elles-mêmes sur le plan moral. En d'autres termes, ces robots doivent être dotés d'une éthique artificielle.
    Brice Erbland analyse la psychologie humaine au combat afin de mieux proposer ce que pourrait être la programmation d'une éthique artificielle pour les futurs robots de combat. Une approche originale qui n'est ni celle d'un philosophe, ni celle d'un roboticien, mais celle d'un soldat.

  • Ce manuel s'adresse aux candidats qui préparent les concours administratifs de catégorie A et A+, aux étudiants des instituts d'études politiques et des facultés de droit. Il intéressera également les praticiens, professionnels ou élus, désireux de mieux comprendre le fonctionnement des finances publiques.
    Synthétique et pratique, il se compose de neuf parties  :
    Le cadre  économique  des finances publiques.
    Le cadre institutionnel et constitutionnel des finances publiques.
    Le budget de l'État.
    Les règles comptables et le contrôle des finances publiques.
    Les finances locales.
    Les finances sociales.
    Les finances de l'Union européenne.Les prélèvements obligatoires
    Les autres ressources publiques.Les nombreux exemples concrets, graphiques, tableaux et encadrés permettent au lecteur de comprendre et d'assimiler les principes et mécanismes qui régissent les finances publiques.
    /> Entièrement actualisée, cette 4e édition comporte un sujet-type concours ENA inédit et son corrigé.

  • Ce manuel inédit rapproche l'analyse économique et le monde naturel. Cette 2e édition actualise les grandes notions développées en matière d'économie de l'environnement et étudie les avancées contemporaines de l'économie écologique. Elle montre comment combiner le maintien d'un environnement vivable, le développement économique et une organisation sociale équitable. EIle présente les méthodes de valorisation économique des écosystèmes et de la biodiversité et traite de la question de la justice et des inégalités environnementales. Cette 2e édition présente les enjeux de la Conférence climat de Paris qui se déroulera à partir de novembre 2015.
     
     

  • Continent marqué par les cicatrices de l'histoire, les représentations dominantes sur l'Afrique oscillent entre celles souvent négatives des médias (guerres, famines, coups d'état militaires, réfugiés...) et celles des financiers qui y voient une nouvelle frontière de l'économie mondiale. 
    Cet ouvrage fournit toutes les clés de compréhension de ces Afriques en pleine mutation. Il présente les opportunités, les risques et les défis auxquels sont confrontées les nouvelles générations.  Il intègre les derniers sujets d'actualité politique, les évolutions des économies, les questions liées au développement durable. 
    L'Afrique est un continent pluriel, doté de nombreuses ressources et dont le développement sera l'un des grands enjeux géopolitiques de demain. 
     

  • Sous la direction de François BOST, Laurent CARROUÉ, Sébastien COLIN, Christian GIRAULT, Anne-Lise HUMAIN-LAMOURE, Olivier SANMARTIN, David TEURTRIE.
    DOSSIER : Le monde sous tension(s) par Laurent CARROUÉ
    POPULATION ET SOCIÉTÉ coordonné par Anne-Lise HUMAIN-LAMOURE
    ENTREPRISES ET ÉCHANGES coordonné par François BOST et Laurent CARROUÉ
    AMÉRIQUES coordonné par Christian GIRAULT
    EUROPE coordonné par Laurent CARROUÉ
    EURASIE coordonné par David TEURTRIE
    MAGHREB/MOYEN-ORIENT coordonné par Olivier SANMARTIN
    AFRIQUE SUBSAHARIENNE coordonné par François BOST
    ASIE-PACIFIQUE coordonné par Sébastien COLIN
    7 zooms thématiques : Population - Inégalités - Villes - Mobilités - Éducation - Santé - Environnement
    L'actualité géoéconomique en 6 secteurs : Entreprises - Industries - Échanges - Finances - Agriculture - Ressources
    Le monde en 160 fiches pays 7 introductions régionales
    8 métropoles décryptées : Chongqing - Denver - Monrovia - Rio de Janeiro - Sébastopol - Taipei - Toulouse - Tripoli (Liban)

  • L'économie du développement est-elle toujours légitime et nécessaire après l'émergence et le décollage de nombreux pays du tiers monde ? Les indépendances en Asie et en Afrique, les succès et les échecs des politiques de développement proposées aux trois quarts de la population mondiale ont, en leur temps, renforcé l'importance de cette discipline. Le passage au XXIe siècle, marqué par la mondialisation des économies, les changements politiques et la croissance rapide de pays du Sud, n'a pas rendu obsolète l'économie du développement. Malgré la réduction sans précédent de la pauvreté dans le monde depuis 1990 et le phénomène de rattrapage du Nord par le Sud, les inégalités tendent à s'accroître au sein des nations et près de la moitié des Africains restent pauvres.
    Il est donc indispensable, pour que l'économie serve au mieux les aspirations des êtres humains, de continuer à s'interroger sur les causes et les caractéristiques du sous-développement, ainsi que sur les différents modèles et théories du développement.
    C'est ce que propose ce livre, à jour des données les plus récentes et illustré de nombreux graphiques.

  • Les Français n'ont pas le moral. Situation économique incertaine, climat social préoccupant, sentiment d'insécurité, perte de puissance au sein de la communauté internationale... autant d'éléments qui viennent entretenir pour certains la nostalgie d'une grandeur passée, pour d'autres un réel pessimisme quant à leur avenir.
    Dans le même temps, les Français ont toujours été perçus et se définissent eux-mêmes comme un peuple « arrogant ». Cette supposée arrogance est en fait liée à la très singulière histoire de la France, patrie des droits de l'homme, terre d'immigration, « Grande  » porteuse de valeurs républicaines et laïques, histoire dont ils sont légitimement fiers.
    Mal à l'aise avec l'idée de « nation » et avec les symboles qui lui sont liés, les Français semblent ainsi aujourd'hui tiraillés entre fierté et autodénigrement, dans un contexte où « l'identité nationale » se cherche une définition et où la France, pour ce qu'elle représente, est prise pour cible.
    Cet essai singulier et citoyen vient éclairer ce paradoxe.

  • L'Etat est en passe d'être ubérisé. S'appuyant sur les faiblesses et les lenteurs de l'Administration, des acteurs privés, comme les GAFA, vont délibérément ou non le remplacer. Messies pour certains, dangereux libertariens pour d'autres, les GAFA conquièrent tous les secteurs et commencent à marcher sur les platebandes du service public. Mais qu'ont-ils de plus ? Une capacité de disruption hors norme. Naissante, elle existe aussi en France chez certains qui ont décidé de prendre en main l'action publique là où ils la jugeaient inefficace. Au lieu de voir ces initiatives comme des menaces, l'Etat doit s'appuyer sur ces foyers d'innovation, où qu'ils soient, et en faire sa force. Il doit s'ubériser lui-même. Refuser de l'admettre, c'est prendre le risque d'être ubérisé d'une façon qui ne lui ressemble pas, qui ne nous ressemble pas. Les auteurs proposent un nouvel Etat : un Etat ubérisé, un Etat devenu plateforme, un Etat incontournable mais ouvert et qui saura générer la collaboration, un Etat souverain. 

  • DOSSIER - France : la grande fracture par Laurent CARROUÉ
    Dossier spécial : Élection présidentielle 2017 : les deux France par Céline COLANGE et Jérôme FOURQUET
    POPULATION ET SOCIÉTÉ coordonné par Anne-Lise HUMAIN-LAMOURE
    ENTREPRISES ET ÉCHANGES coordonné par François BOST et Laurent CARROUÉ
    AMÉRIQUES coordonné par Christian PIHET EUROPE coordonné par Laurent CARROUÉ
    EURASIE coordonné par David TEURTRIE
    MAGHREB/MOYEN-ORIENT coordonné par Olivier SANMARTIN
    AFRIQUE SUBSAHARIENNE coordonné par François BOST
    ASIE-PACIFIQUE coordonné par Sébastien COLIN
    7 zooms thématiques : Démographie - Inégalités - Villes - Mobilités - Éducation - Santé - Environnement
    L'actualité géoéconomique en 6 secteurs : Entreprises - Industries - Échanges Finances - Agriculture - Ressources
    Le monde en 117 fiches pays et 24 tableaux statistiques synthétiques
    3 métropoles décryptées : Bogotá - Djeddah - Bangalore
    66 auteurs géographes, historiens, économistes, politologues, journalistes

  • Jusqu'à une date récente, l'historiographie française ne s'est guère investie dans l'étude des transformations sociales et politiques des mondes agricoles dans la France du premier XXe siècle. Les mutations des sociétés rurales amorcées au XIXe siècle restaient un terrain d'investigation privilégié tandis que les sociologues et politistes s'emparaient de l'étude des transformations rapides connues après 1950. 
    L'entre-deux-guerres marque pourtant une étape décisive. Grâce à Georges Monnet et au gouvernement de Front populaire, l'État crée un premier outil de politique publique: l'Office national interprofessionnel du blé (ONIB). Cette action répond à une crise des marchés agricoles durant les années trente, qui concerne aussi bien les céréales que le vin, la viande, le lait ou le sucre. Au-delà de la déstabilisation des prix à l'échelle mondiale, en France, on bascule d'une paysannerie composée de polyculteurs éleveurs à des groupes de producteurs érigés en acteurs économiques d'un marché national et international. Cette étape, traversée par les nombreux débats sur le corporatisme, se confronte à la difficile question du ravitaillement durant la Seconde Guerre mondiale. À la Libération, le maintien de l'Office montre l'intérêt de l'expérience, qui annonce certains choix lors de l'établissement de la politique agricole commune.
     C'est ce tournant qu'étudie le présent ouvrage, issu d'un colloque organisé en avril 2012 avec le soutien de FranceAgriMer. Réunissant des historiens français et étrangers, il s'appuie sur un travail d'archives, mais aussi sur l'histoire orale afin de montrer qu'à partir de 1930, les mondes agricoles font un pas décisif vers la modernité. 
    Alain Chatriot est chargé de recherche au CNRS, CRH, Paris. 
    Edgar Leblanc est Inspecteur général honoraire de l'agriculture et vice-président de l'Association d'histoire des sociétés rurales. 
    Édouard Lynch est Professeur à l'Université Lyon 2, Laboratoire d'études rurales, Université Lyon 2..

empty