Espaces & Signes

  • Révélé par un gourou et retranscrit par un jeune moine, le manuscrit d'Ïrq Bitig fut découvert en 1907 dans une grotte de la Chine occidentale. Rédigé en caractères runiques turk-anciens, il révèle des pratiques divinatoires originales qui n'empruntent leur technique à aucune autre culture - ni chinoise, ni coréenne, ni iranienne, ni indienne.
    Plus aisés à interpréter que ceux du Yi King chinois, ces présages sont précédés d'une courte introduction les replaçant dans leur contexte géographique, historique et social. Chacun d'eux est suivi d'un bref commentaire permettant de mieux en saisir toute la symbolique.

empty