Hachette Éducation

  • Jean-Louis Auduc s'appuie sur  les textes de référence les plus récents  et rassemble  les informations disponibles les plus pertinentes  pour mettre à jour l'organisation  du système éducatif français, son  fonctionnement, ses  missions, ses  structures  et ses  personnels.
    Un ouvrage complet et actualisé pour préparer les concours :Plus de 100 liens directs vers les documents officiels50 documents essentiels à télécharger et/ou imprimerUn index des sigles avec le renvoi aux pages concernées

  • Cet ouvrage propose en treize thèmes une synthèse des connaissances permettant de mieux comprendre ce que sont véritablement les Etats-Unis aujourd'hui.
    Pour chaque thème, le lecteur trouvera un bref rappel historique suivi d'un développement structuré et organisé pour appréhender au plus juste les différents aspects de la société américaine actuelle. De nombreux tableaux et graphiques, à jour des dernières données (dont les élections présidentielles de 2020), nourrissent utilement cette synthèse.
     
    PLAN DE L'OUVRAGELes institutionsLes mythes fondateursL'immigrationLa populationLes minoritésLe monde du travailL'enseignementSanté, protection sociale et pauvretéLa religionLes médiasL'American way of lifeLes dysfonctionnements de la sociétéLes États-Unis dans le monde 
    L'auteur : Marie-Christine Pauwels est maître de conférences à l'université Paris Nanterre et à LIEP de Saint-Germain-en-Laye, spécialisée en civilisation américaine contemporaine.

  • Entièrement rédigé en anglais, cet ouvrage présente en douze thèmes la société américaine d'aujourd'hui, ses caractéristiques les plus frappantes, ses forces, ses faiblesses, ses certitudes et ses contradictions.
    Pour chaque thème, cet ouvrage vous propose : un exposé informatif, parfois accompagné d'un bref rappel historique qui permet de replacer les notions dans un contexte plus général ; une série de documents variés - extraits d'ouvrages, cartoons, articles de presse, graphiques - tous pourvus d'une brève présentation et de quelques questions.
     
    SommaireInstitutionsThe Founding MythsA Land of ImmigrantsThe PopulationEthnic MinoritiesEducationAmericans at WorkSocial Protection and Health CareReligionThe MediaSocial IllsThe US and the World 
    L'auteur : Marie-Christine Pauwels est maître de conférences à l'université Paris Nanterre et l'IEP de Saint-Germain-en-Laye, spécialisée en civilisation américaine contemporaine.

  • S'appuyant sur les éléments les plus novateurs de la recherche, ce manuel se veut une synthèse claire et accessible, indispensable aux étudiants en histoire, aux élèves des classes préparatoires, aux candidats aux IEP et aux concours de recrutement de la fonction publique ainsi qu'aux enseignants.
    Grâce à cet ouvrage qui va à l'essentiel, le lecteur comprend facilement  :-es mécanismes de modernisation économique et politique  ;les modifications sociales de la société française depuis 1945  ;les défis du xxie siècle. 

  • 19 dates-chapitres qui ont fait l'histoire américaine :un exposé principal en anglais et un éclairage complémentaire en français,des rubriques d'accompagnement (keywords, figures, people, places),des cartes et des illustrations, un index et des tableaux récapitulatifs.

  • LIVRE PREMIER
    Les premiers temps de la Grèce
    1. L'installation des Grecs. La terre et les hommes
    2. Le monde égéen à l'époque des palais crétois
    3. Apogée et chute du monde mycénien
     
    LIVRE DEUXIÈME
    Un nouveau monde grec
    4. Les problèmes du Haut-Archaïsme /   Homère et Hésiode
    5. La cité archaïque et l'expansion coloniale
    6. Évolution politique et sociale des cités
    7. La diversité des cités grecques
    8.  L'univers religieux de la cité
     
    LIVRE TROISIÈME
    La Grèce classique
    9. L'avènement du ve siècle
    10. Le rayonnement d'Athènes
    11. Vivre en Grèce au ve siècle
    12. De la guerre du Péloponnèse à la mort de Socrate
    13. Les franges du monde grec
    14. L'économie au ive siècle
    15. Les transformations de la cité au ive siècle
     
    LIVRE QUATRIÈME
    Alexandre et le monde hellénistique
    16. Philippe, Alexandre et les cités grecques
    17. Les grandes monarchies hellénistiques (Égypte exclue), les ligues et les cités
    18. Alexandrie et l'Égypte lagide
    19. La société hellénistique
     
    Les auteurs
    Françoise Ruzé, professeur émérite d'histoire grecque de l'université de Caen.
    Marie-Claire Amouretti (1936-2010), professeur des universités.
    Philippe Jockey, professeur d'histoire de l'art et d'archéologie du monde grec à l'université Paris-Nanterre.
     

  • S'appuyant sur les travaux les plus récents en la matière, cet ouvrage propose une approche originale de l'histoire de Rome, en trois parties bien distinctes mais complémentaires  : premièrement, le déroulement historique des grandes phases, de la cité des origines à l'Empire tarif  ; deuxièmement, une approche thématique qui permet d'inscrire la première partie dans son contexte idéologique, social, économique, religieux et culturel  ; enfin, des portraits de figures historiques célèbres, vues sous un angle neuf et débarrassées des stéréotypes accumulés au fil des siècles.
     
    PLAN DE L'OUVRAGE
    Partie 1  : Les cinq âges de la vie. 1. Des origines à la royauté.
    2. La République impérialiste.
    3. Auguste, le premier empereur  ?
    4. Le Haut-Empire (ier-iie siècles).
    /> 5. L'Empire tardif (iiie-ve siècles).
    Partie 2  : Le monde romain. 6. Institutions et société sous la République. 7. La paix romaine. 8. La religion, du paganisme au christianisme. 9. Des identités sociales (la femme, l'esclave, l'enfant).
      Partie 3  : Portraits.
    Le modèle controversé (Caton l'Ancien). Le philosophe empereur (Marc Aurèle). La mauvais empereur (Néron). L'ennemi (Hannibal, les Germains et Vercingétorix). La femme d'État (Cléopâtre). L'inclassable (Jules César).
     
    Richard Galliano-Valdiserra, agrégé de l'Université, enseigne l'histoire en Lettres et Première supérieures au lycée Lakanal, à Sceaux. Il a déjà publié une Histoire des puissances européennes de 1815 à 1914 (Hachette Supérieur, 2000), Les totalitarismes en question au xxe siècle (Hachette Supérieur, 2016) et La France et les Français sous la iiie  République (Hachette Supérieur, 2017).
     
    Ce livre existe en version numérique.

  • Cette édition met à jour de la partie « L'Histoire au travail » pour tenir compte des recherches historiques les plus récentes sur la période.
    Cet ouvrage dresse un tableau complet d'un siècle et demi de mutations, lentes ou violentes, souvent dramatiques, qui ont ébranlé le royaume, à l'image de l'affrontement des croyances exacerbé par les deux Réformes (catholique et protestante). Il propose une double lecture : chronologique et thématique.
    Sommaire :
    1. La France de l'Ancien Régime : entre archaïsme et « novelletés » / 2. Renaissances et Réformes / 3. La monarchie, de Charles VIII à Henri II (1483-1559) / 4. Des guerres de Religion au règne d'Henri IV (1565-1610) / 5. Malédictions malthusiennes : le « sombre XVIIe siècle » / 6. Croyances et savoirs au « siècle des saints »  / 7. Les années cardinales (1610-1652) / 8. L'Histoire au travail : l'État absolu revisité par les historiens / Conclusion : France, Angleterre, Espagne le défi européen des monarchies
    Points forts :
    des documents analysés, un glossaire et une chronologie complète
    L'auteur :
    Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, Joël Cornette est professeur à l'université Paris-VIII-Vincennes-Saint-Denis. Il est l'auteur dans la même collection de Absolutisme et Lumières 1652-1783. Il a reçu, en 2006, le Grand prix d'histoire de l'Académie française et, en 2011, le prix Madeleine Laurain-Portemer de l'Académie des sciences morales et politiques pour l'ensemble de son oeuvre.
     
     

  • Bouleversements économiques et sociaux accélérés, transformations du territoire, interrogations sur sa place en Europe et dans le monde : la France du début du XXIe  siècle est en pleine mutation.
    Étudier la géographie de la France contemporaine, c'est avant tout analyser ses caractéristiques humaines, économiques et sociales. C'est aussi s'interroger sur l'évolution d'un pays qui doute de la validité du modèle original de développement qu'il a mis en place après la Seconde Guerre mondiale.
    L'ouvrage traite de tous les aspects géographiques (physique, économique, humain, régional) de la France d'une manière claire et accessible, et est illustré par de nombreux documents (cartes, graphiques, textes).
    Cet ouvrage s'est imposé comme une référence dans son domaine. Cette 5e  édition entièrement actualisée est conforme au programme des classes préparatoires et des concours comportant une question sur la France.
    Cet ouvrage s'adresse en priorité aux étudiants en géographie et en histoire, aux élèves des classes préparatoires et des IEP, aux candidats aux concours de recrutement (enseignement, fonction publique), ainsi qu'aux enseignants des collèges et des lycées.
     

  • Cet ouvrage est une introduction aux connaissances fondamentales nécessaires pour comprendre le Royaume-Uni aujourd'hui.
    Cette nouvelle édition tient compte des années de pouvoir de David Cameron, du référendum sur le Brexit et de la transition politique qu'il a entraînée, et des élections de 2019.
    Elle propose aussi, en fin d'ouvrage, un glossaire regroupant les termes les plus importants traduits.

  • Ce manuel d'histoire de la pensée politique présente, depuis leur genèse jusqu'à nos jours, les grands systèmes de pensée : autoritarisme, libéralisme, socialisme. Pour chaque courant, l'évolution des idées et le contenu de la pensée des principaux auteurs sont expliqués.
    L'auteur a actualisé notamment les développements relatifs à l'intégrisme religieux, au libéralisme, au néolibéralisme, et au socialisme démocratique.
    POINTS FORTS
    - Les principaux repères de l'histoire de la pensée politique en seulement 160 pages ; auteurs importants et analyse des concepts issus de leur réflexion sont analysés.
    - Grande qualité pédagogique de l'auteur : ce n'est pas un agrégat de dates et de noms, mais une véritable histoire, d'accès facilité par un plan très structuré qui favorise la compréhension et la mémorisation.
    - Accessible et d'un excellent rapport qualité-prix sur un marché essentiellement occupé par de gros volumes, plus chers.
    - Convient particulièrement aux étudiants désireux de se mettre rapidement à niveau ou de réviser leur programme.
     
    SOMMAIRE
    1 - Genèse de la pensée politique moderne.
    Première partie  L'autoritarisme
    2 - Le traditionalisme.
    3 - Le scientisme élitiste.
    4 - Le nationalisme.
    5 - Le fascisme.
    Deuxième partie  Le libéralisme.
    6 - L'assaut contre l'absolutisme.
    7 - L'État libéral.
    8 - Le néolibéralisme.
    Troisième partie  Le socialisme.
    9 - Le socialisme pré-marxiste.
    10 - Le marxisme-léninisme.
    11 - Le socialisme démocratique.
    Conclusion  :La quête de nouveaux modèles ?
    PUBLIC
    1er et 2nd cycles de droit et de science politique, IEP, préparations aux concours administratifs et classes préparatoires.

  • Cet ouvrage propose une synthèse des connaissances permettant de mieux comprendre l'Italie d'aujourd'hui.
    Après une revue détaillée de l'histoire de la formation de l'Italie et de la situation politique actuelle, des chapitres thématiques font le point sur la richesse et la variété de l'Italie à travers ses aspects les plus significatifs, ses forces, ses faiblesses, ses certitudes et ses contradictions.
    De nombreuses cartes, des tableaux et graphiques, à jour des dernières données, nourrissent utilement cette synthèse.
    PLAN DE L'OUVRAGE
    1. Histoire de l'Italie : de 1815 à nos jours
    2. Arts et culture
    3. Économie
    4. Institutions
    5. Population
    6. Éducation - Le système éducatif italien
    7. Religion
    8. Loisirs et art de vivre
    9. Médias
    10. Réalités sociales
    11. L'Italie dans l'Europe et dans le monde
     
    CLAUDE ALESSANDRINI est professeur agrégé d'italien, Inspecteur Pédagogique Régional d'italien.
    IVAN AROMATARIO et PATRICE TONDO sont professeurs agrégés d'italien au lycée Les Eaux Claires, Grenoble.

  • Cette 9e édition de l'ouvrage donne les repères historiques qui ont marqué le devenir de l'Allemagne de Charlemagne à la chute du Mur de Berlin.
    Il fournit les éléments permettant de comprendre comment l'unification s'est réalisée et quelles en sont les répercussions politiques, économiques, sociales et humaines pour l'Allemagne et l'Europe.
    Il propose une approche synthétique, mais néanmoins précise, de l'Allemagne d'aujourd'hui et de demain à travers sa géographie politique, ses institutions, son économie, son système éducatif et social.

  • Cet ouvrage constitue une introduction pédagogique à l'histoire du XXe siècle. S'appuyant sur les dernières recherches il est synthétique et complet.
    POINTS FORTS
    L'ouvrage est une synthèse claire et précise sur la période 1914-2001. Les illustrations, définitions, et graphiques en marge, ainsi que l'atlas de fin d'ouvrage, le rendent particulièrement utile aux étudiants. La bibliographie est à jour des dernières recherches.
    LES AUTEURS
    FRANÇOISE BERGER, maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Grenoble.
    GILLES FERRAGU, maître de conférences à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense ainsi qu'à Sciences Po Paris.
     
     

  • La mondialisation se définit avant tout par des relations variées (flux migratoires, marchandises, capitaux, informations) rendant interdépendants de nombreux lieux et territoires. Étudier les territoires de la mondialisation, c'est donc d'abord s'interroger sur le processus qui produit et organise des espaces en leur donnant une visibilité et une centralité universelles. C'est aussi mettre en lumière les hiérarchies induites qui en découlent, liées au degré d'insertion de ces lieux dans le « village global » qu'est devenue la Terre.
    Conçu comme une synthèse claire et accessible, cet ouvrage s'adresse en priorité aux étudiants en géographie et en histoire, aux élèves des classes préparatoires, aux candidats aux IEP et aux concours des grandes écoles ainsi qu'aux enseignants.
     
    Plan de l'ouvrage :
    PARTIE 1. La mondialisation, productrice de lieux et de territoires.
    1. Mondialisation et globalisation, approche épistémologique.
    2. Le « village planétaire », une réalité toujours croissante.
    3. Qu'est-ce qu'un territoire de la mondialisation ?
     
    PARTIE 2. Lieux et territoires éclatants de la mondialisation.
    4. Métropoles et métropolisation.
    5. Littoraux et littoralisation.
    6. Les cités-États.
    7. Les espaces touristiques.
     
    PARTIE 3. Lieux et territoires sombres de la mondialisation.
    8. Marges délaissées, oubliées, dominées.
    9. Les antimondes.
     
    Les auteurs
    Vincent Adoumié, agrégé d'histoire (1987), de géographie (1989), professeur de chaire supérieure en Première supérieure (Khâgne) au lycée Dumont-d'Urville de Toulon.
    Jean-Michel Escarras, agrégé d'histoire-géographie, professeur de chaire supérieure en Première supérieure (Khâgne) au lycée Dumont-d'Urville de Toulon.

  • «  D'une guerre à l'autre » pourrait résumer la période 1918-1945  : une France victorieuse en 1918 mais hantée par le spectre du déclin et qui assiste à la lente agonie d'une IIIe République, incapable de se reformer et finalement emportée par la débâcle militaire de 1940. Mais ce serait oublier que ces années «  d'entre-deux-guerres  » sont aussi celle d'un intense bouillonnement intellectuel et culturel et portent en elles la renaissance d'un modèle politique et social original qui est encore aujourd'hui, en partie, le nôtre.S'appuyant sur de très nombreux documents et les éléments les plus novateurs de la recherche, ce manuel se veut une synthèse claire et accessible, indispensable aux étudiants en histoire, aux élèves des classes préparatoires et des IEP, aux candidats aux concours de recrutement et aux enseignants.Spécialiste de l'histoire sociale et culturelle de la France contemporaine, Vincent Adoumié est agrégé d'histoire (1987), de géographie (1989), docteur en histoire (1993) et professeur de chaire supérieure en Première supérieure (Khâgne) au lycée Dumont-d'Urville de Toulon.

  • Dans un cadre scolaire, la théorie des intelligences multiples est une approche novatrice sur comment les enfants apprennent, comment les enseignants enseignent, et comment les écoles fonctionnent... ou pourraient fonctionner.
    Elle est facile à comprendre - car parlant bien à l'intuition et à l'expérience de l'enseignant - et facile à intégrer progressivement dans un enseignement.Les intelligences multiples peuvent être adaptées à chaque école, à chaque classe et à chaque situation d'apprentissage, selon les besoins, mais également à la formation d'adultes et au développement personnel.Outre un arrière-plan théorique permettant de mieux comprendre la démarche de la théorie de Howard Gardner, cet ouvrage, résolument pratique, propose de nombreuses activités facilement adaptables.Le sommaireIntroductionI. De la théorie à la pratiqueUne vieille question toujours d'actualité : qu'est-ce que l'intelligence ?La théorie des intelligences multiplesPrésentation générale des 8 intelligencesLa prise de conscience d'une nécessité pédagogiqueL'enseignant à la découverte des intelligences multiplesLes élèves et les intelligences multiplesPréparer et planifier un cours avec les intelligences multiplesDifférentes manières d'enseigner avec les intelligences multiplesVers des écoles «intelligences multiples »II. Activités et stratégies « intelligences multiples »Activités et stratégies par intelligencesActivités et stratégies par matièresExemples d'activités « intelligences multiples » par thèmesActivités d'évaluation pour intelligences multiplesBibliographieRessources InternetBruno Hourst est ingénieur, formateur, enseignant et chercheur en pédagogies nouvelles. Après une formation en Australie et aux États-Unis, il développe les fondements du mieux-apprendre, qu'il propose aussi bien dans le monde de l'éducation que dans les entreprises, en France et à l'étranger.

  • Cet ouvrage retrace l'histoire de la littérature anglaise depuis le Moyen Âge jusqu'aux nouvelles expériences de lecture ou de spectacle proposées par les auteurs contemporains. Il analyse avec clarté toutes les oeuvres clés qui en font la richesse, en définit le genre et les resitue dans leur contexte. En insistant sur les ruptures et les continuités entre les différents genres et périodes, il explique comment se font les révolutions poétiques et esthétiques. Un glossaire des termes littéraires le complète utilement et permet d'acquérir des outils d'analyse.
     
    PLAN DE L'OUVRAGE
    1. L'avènement d'une littérature en anglais (VIIe-XVe)
    2. La littérature élisabéthaine et jacobéenne (1558-1625)
    3. Le début du XVIIe siècle sous le signe de la littérature religieuse (1625-1660)
    4. La littérature de la Restauration (1660-1702)
    5. De la raison à la vision (1702-1798)
    6. Le romantisme (1798-1837)
    7. La littérature victorienne (1837-1901)
    8. Le XXe siècle et la révolution moderniste (1901-1950)
    9. Les contemporains (1950-2018)
     

  • Connaître le fonctionnement du cerveau ne conduit pas comme par enchantement à savoir comment il faut apprendre, ni comment il faut enseigner.
    ... Ne pas connaître ce fonctionnement, non plus.
     
    «  Apprendre  » est un phénomène biologique ET un acte social. On ne peut comprendre le fonctionnement de la mémoire et des apprentissages que si l'on prend en compte l'interaction nature - culture, inscrite dans l'évolution de l'espèce humaine et dans l'émergence de son système cognitif complexe.
    Dès lors, comprendre les apprentissages scolaires impose de prendre en compte les contraintes du fonctionnement du cerveau, mais aussi les contraintes du contexte institutionnel (l'école, la classe) et du contexte social dans lesquels se réalisent ces apprentissages. Le système cognitif humain est la résultante d'interactions complexes entre déterminants biologiques et déterminants sociaux  : le but de ce livre est d'en présenter les composantes et leur fonctionnement, en s'appuyant à la fois sur les données de la psychologie cognitive, des neurosciences et des sciences sociales.

  • Le XVIe siècle est un siècle de découvertes, de croissance forte et de tensions : Colomb découvre un « nouveau monde », Magellan fait le tour de la terre, Copernic comprend qu'elle tourne autour du soleil.
    Des Amériques, l'or et les épices affluent sur les quais des empires espagnol et portugais, entraînant l'ensemble des économies européennes dans une période de croissance. Celle-ci va de pair avec l'apparition de l'humanisme et la redécouverte de l'Antiquité par les artistes de la Renaissance. Pourtant la chrétienté traditionnelle explose sous les coups des réformateurs, remettant en cause, à la fois l'Empire de Charles Quint et la politique théocratique de Pie V. C'est aussi, à la fin du siècle, l'émergence de l'État territorial comme élément organisateur et dynamique.La période s'achève sur l'Europe des princes chrétiens, François Ier, Henri VIII, Elisabeth, Henri IV, Philippe II...
    SommaireLivre premier : Dynamismes universels
    Livre deuxième : Récits particuliers : princes et États face à l'explosion des dynamismes universels (1510-1560)
    Livre troisième : Récits particuliers : princes et États face à la stabilisation (1540-1620)Points forts- L'ouvrage est une synthèse claire et précise
      sur la période 1492-1620.
    - Les illustrations, définitions, et graphiques en marge,
      ainsi que l'atlas de fin d'ouvrage, le rendent
      particulièrement utile aux étudiants.
     Auteurs : 
    Michel Peronnet (décédé) était professeur à l'université Montpellier-III-Paul-Valéry.
    Lyze Roy est professeur à l'université du Québec à Montréal.Public :- Étudiants en histoire (licence, CAPES/Agrégation)
    - Grand public intéressé par la période

  • Sommaire
    Avant propos
    1. La conscience historique de la Révolution française, de 1789 à aujourd'hui
    Approfondissement - L'histoire en partage (G. Mazeau)
    PARTIE 1 -  Devenir libre et souverain : une rupture démocratique ?
    2. Les noeuds d'une dynamique politique extraordinaire : la convocation des États généraux
    Approfondissement - « Enfin le peuple pense » : du stigmate à la Révolution (D. Cohen)
    3. Subvertir l'Ancien Régime, créer la Nation
    4. La fabrique d'un nouveau monde politique : normes juridiques et institutions sociales, de 1789 à l'été 1791
    5. L'attente républicaine : de la fusillade du Champ-de-Mars au 9 août 1792
    Approfondissement - Dossier sur le réseau des Roland (N. Perl-Rosenthal)
    6. La vengeance souveraine ou l'énigme de la Terreur, 10 août 1792-27 juillet 1794 (9 thermidor an II)
    7. Une République sans vertu ni terreur, 9 thermidor an II-18 brumaire an VIII
    Approfondissement - Penser l'après coup de la Terreur en interrogeant le concept de trauma (R. Steinberg)
    PARTIE 2  -  Religions, Révolution et Contre-révolution
    8. Les catholiques entre Révolution et Contre-révolution, de 1789 à 1793
    9. Transports sacrés révolutionnaires, volontés déchristianisatrices et liberté religieuse, de 1789 à 1794
    Approfondissement - L'investissement symbolique et financier comme forme d'adhésion au décret du 18 floréal an II (7 mai 1794) (J. Smyth)
    10. Le pluralisme religieux, de Thermidor au Concordat
    PARTIE 3  -  Vie, bonheur, justice
    11. Les économies politiques du moment révolutionnaire
    12. L'individu révolutionnaire, membre du peuple souverain
    13. À la vie à la mort, l'ardeur patriotique
    14. L'inquiétude du bonheur, l'inquiétude d'une liberté à transmettre
    PARTIE 4  -  Une révolution universelle ?
    15. La Révolution française, un modèle pour le monde ?
    Approfondissement - Révolution française, révolution atlantique ? (M. Belissa)
    16. Faire la guerre à la Contre-révolution
    17. Questions coloniales et abolition de l'esclavage
    Approfondissement - Barnave et la question coloniale (S. Degachi)
    Repères chronologiques
    L'AUTEUR :
    SOPHIE WAHNICH, directrice de recherche au CNRS, Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain CNRS-EHESS.
    Avec des approfondissements historiographiques thématiques rédigés par des historiens français et étrangers. GUILLAUME MAZEAU, maître de conférences à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. DÉBORAH COHEN, maître de conférences à l'université de Provence. NATHAN PERL ROSENTHAL, professeur, University Southern California. RONEN STEINBERG, professeur à Michigan University. JON SMYTH, docteur en histoire, London University. MARC BELISSA, Maître de conférences à Paris-Ouest. SOUAD DEGACHI, doctorante en histoire, Paris-VII.

  • Cet ouvrage présente la construction de l'identité italienne, de l'Italie «  expression géographique  » que dévalorise Metternich en 1815 à la grande puissance économique actuelle, intégrée à l'Union européenne.
    Plus de deux siècles d'histoire présentés de manière simple et accessible, où l'approche chronologique, revendiquée, se double d'une réflexion sur les grands enjeux propres à chaque période.
     
    La dernière partie a été mise à jour des dernières données (dont les élections de mars 2018).

  • L'histoire de l'Allemagne se confond en grande partie avec celle du saint Empire romain germanique : elle forgea une nation, un État, une civilisation qui lui sont propres. Puis, le rôle de l'empereur s'effaça et les villes contribuèrent à la naissance d'une vie et d'une culture qui s'ajoutèrent à celles de l'Église et de l'aristocratie impériales.
    Pour relater ces siècles brillants, le regard s'est porté essentiellement sur trois grandes phases : celle que domine l'Église au temps des Ottoniens et des Saliens, celle de l'apogée aristocratique sous les Staufen, enfin celle de la civilisation urbaine en prélude à la Renaissance et à la Réforme.
    Sommaire
    I. Le temps des Francs (400-918)
    II. Ottoniens et Saliens (919-1125)
    III. Le temps des Staufen (XIIe- XIIIe siècle)
    IV. La civilisation allemande de la fin du Moyen Âge (1273-1510)

  • De Philippe Auguste à Louis XII, trois siècles modifient la physionomie de la France. Cette fin du Moyen Âge (1180-1515) apparaît donc pour le royaume comme un second Moyen Âge.
    L'ouvrage aborde aussi bien les transformations de l'exercice du pouvoir que l'évolution économique et sociale et les changements dévotionnels qui caractérisent le second Moyen Âge en France. Sans négliger aucun des thèmes dont l'étude a été renouvelée par la recherche la plus récente, il adopte une présentation chronologique qui rend sa lecture aisée. 
     

empty