l'éducation aux médias et à l'information l'éducation aux médias et à l'information
l'éducation aux médias et à l'information
l'éducation aux médias et à l'information

l'éducation aux médias et à l'information

À propos

Un ouvrage nécessaire pour comprendre la révolution à l'oeuvre dans l'information aujourd'hui.
Fakenews, vérification des faits, consommation des écrans et du numérique par les jeunes, irruption des plateformes numériques mondialisées dans l'univers des médias traditionnels... Les médias et l'information sont aujourd'hui en pleine transformation, et tout le monde crie à l'urgence d'une éducation critique à et hors l'école pour faire face à des évolutions que le « numérique » semble accélérer.
Partant d'une question d'actualité brûlante (comment et à quoi faut-il éduquer les jeunes dans le domaine des médias et de l'information ?), l'ouvrage de Laurent Petit est une synthèse montrant, à travers l'évocation de précurseurs et d'expériences fondatrices, l'héritage complexe des rapports entre l'éducation et les médias. Il dévoile les enjeux du champ de l'EMI, dans lequel s'affrontent des intérêts contradictoires. Il propose enfin de repenser une approche critique qui rend possible une mise en perspective et une compréhension des enjeux politiques contemporains.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Sciences de l'information et de la communication (SIC) > Essais / Réflexions / Ecrits sur les SIC

  • EAN

    9782706147272

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    188 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Petit

Après une brève carrière d'ingénieur,
LAURENT PETIT se lance dans le monde
merveilleux du spectacle en étant tout d'abord
jongleur puis clown de supermarché. Il est
l'auteur de La ville sur le divan: introduction
à la psychanalyse urbaine du monde entier!
(Editions de la contre-allée, 2013).

empty